AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal

 

 Italie : contre la guerre et les lois spéciales

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Italie : contre la guerre et les lois spéciales Empty
MessageSujet: Italie : contre la guerre et les lois spéciales   Italie : contre la guerre et les lois spéciales EmptyJeu 28 Juil à 23:11

Citation :

Contre la guerre et les lois spéciales, pour la liberté et la démocratie : droit de résistance !

La provocation s'est déclenchée le 15 juillet à 7 heures : les logements de quatre compagnons de Padoue, Marghera et Chioggia - des centres sociaux Pedro, Rivolta et Chioggoalab - ont été perquisitionnés par des agents de la "police politique" et les militants ont été transférés pendant cinq heures à la Préfecture de Venise. Pendant ce temps, la "police postale" a saisi le disque dur de leurs ordinateurs. Les accusations reposent sur l'article 280 bis introduite en 2003 dans le code pénal, en pleine campagne globale contre le soi-disant terrorisme ; elles concernent "des actes de terrorisme perpétrés avec des engins meurtriers et du matériel explosif", dirigés, l'un contre une corporation de Padoue impliquée dans la guerre contre l'Irak en fournissant des mercenaires, et l'autre contre le siège d'une association pro-guerre à Chioggia qui organise le consensus sur la guerre en Irak ; guerre, souvenons nous, dans laquelle le rôle de l'Italie est loin d'être secondaire. Bref, les militants du mouvement sont accusés sans aucune preuve ni indice d'être des "terroristes" : quelle désinvolture et quelle témérité !

Nous n'hésitons pas à définir cet acte honteux comme une provocation orchestrée par un PM servile en quête d'une notoriété éventuellement gagnée sur le dos des militants vénitiens les plus connus en Italie - et pas seulement- dans l'organisation de l'opposition politique contre la guerre et le néo-libéralisme et pour l'affirmation de libertés et de droits sociaux pour toutes et tous.

Mais il y a plus : la provocation policière s'intègre parfaitement à la nouvelle stratégie répressive mise sur pied par l'empire au lendemain des tragiques évènements de Londres.
Ce n'est pas la première fois que des épisodes dramatiques liés à la guerre globale, faits qui impliquent avant tout des civils innocents, sont utilisés par les gouvernements pour justifier la suspension des libertés constitutionnelles et pour frapper en premier lieu les mouvements sociaux qui luttent dans le monde pour la paix. Souvenons nous par exemple du Patriot Act 1 et 2 qui, entré en vigueur aux Etats Unis suite à l'attentat contre les Twin Towers, légitimant la violation des droits humains par le haut- il suffit de penser à Guantanamo Bay - et la persécution de toute activité suspectée de s'opposer à la politique guerrière des USA.

Ici, En Italie et en Europe, au lendemain des explosions meurtrières dans la métropole de Londres, il devient donc d'actualité de créer des lois spéciales, ou d'instaurer l'état d'exception permanent ; celui-ci s'est déjà matériellement imposé de façon criante comme politique sécuritaire interne, se traduisant par une attaque planifiée contre les migrants et les mouvements d'opposition.

Depuis les journées contre le G8 à Gênes en juillet 2001, nous avons appris ce que cela comporte : répression sauvage et violence de type terroriste contre les mouvements, persécutions et rafles chez les migrants, liberté d'expression bafouée, militants et immigrés considérés comme "ennemis publics" et qu'il faut frapper par tous les moyens. Où "tous les moyens" comporte aussi l'assassinat, comme s'est arrivé à notre frère Carlo Giuliani tué à Gênes par les mêmes carabinieri qui sont ensuite allés terroriser les populations civiles en Irak. Nous ne savons pas si c'est fortuit, mais le fait que l'interrogatoire des quatre compagnons ait lieu le 20 juillet - jour qui rappelle justement l'assassinat de Carlo et la résistance du mouvement aux actions de guerre perpétrées contre lui par le gouvernement et des corps de police - acquiert alors une importance symbolique bien précise : le cercle se referme.

Cela signifie de la part des forces de répression un saut qualitatif (si on peut dire) qui outrepasse la très pesante situation créée par les milliers d'inculpations et procès à charge des militants qui depuis Gênes ont lutté pour imposer la paix et la justice, les transformant ainsi en "terroristes" ; mais d'un autre côté, notre saut, celui des mouvements, signifie prendre encore plus conscience de la pénétration de plus en plus envahissante de la logique de guerre dans nos vies et donc de la nécessité et du droit à résister.

Il faut alors que les mouvements renvoient les vrais terroristes -ceux qui bombardent les civils, ceux qui déchaînent des massacres partout dans le monde, ceux qui persécutent ceux qui désobéissent à l'injustice, ceux qui se risquent sur le malheur des multitudes - à leurs responsabilités et donc empêchent activement l'instauration d'un régime de guerre dans nos contrées.

Ne touchez pas à nos compagnons !
non aux lois spéciales !
liberté et justice pour les immigrés !
amnistie, remise de peine et dépénalisation pour les luttes sociales !
stop global war ! !

mercredi 20 juillet, 12h00, Place Roma, Venise
Assemblée et Manifestation
Les structures du mouvement du nord est
Italie

Traduction de l'italien, Franca, HNS-info


Source/auteur : http://www.globalproject.info/news-it.html
Mis en ligne le jeudi 28 juillet 2005, par Ludo

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=6667
Revenir en haut Aller en bas
 
Italie : contre la guerre et les lois spéciales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser