AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

 

 Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ...

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ... Empty
MessageSujet: Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ...   Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ... EmptySam 3 Déc à 19:21

Citation :

Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense des services publics

Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ... 19_novembre_2005

La défense des services publics déplace les foules à Paris. Malgré une température glaciale, plusieurs milliers de personnes venues de toute la France (25.000 selon les organisateurs) ont manifesté samedi dans la capitale contre les privatisations et pour le maintien des services publics de proximité, en zone rurale comme urbaine.

Les organisateurs comptaient rassembler de 10.000 à 15.000 personnes pour pouvoir parler de succès. Le secrétaire général de la Fédération syndicale unitaires (FSU) Gérard Aschieri, qui participait au défilé, a estimé qu’il "faudra des suites à la réussite de cette initiative, faute de gestes de la part du gouvernement".

Les manifestants, qui répondaient à l’appel de plusieurs dizaines de collectifs d’élus locaux et d’usagers, d’associations, de syndicats et de partis de gauche, le tout rassemblé sous l’égide de la Fédération des collectifs pour le développement et la défense des services publics, ont défilé dans le calme entre la place d’Italie et les abords du métro Sèvres-Babylone, non loin de l’hôtel Matignon.

Plusieurs dizaines de salariés de la RTM (Régie des transports de Marseille) en grève ouvraient la marche, à quelques mètres d’une grande banderole sur laquelle on pouvait lire : "Pour des services publics de qualité, partout et pour tous". Une deuxième banderole, également située à l’avant du cortège, proclamait : "Non aux privatisations".

Parmi les manifestants, on comptait aussi près d’un millier de cheminots de la SNCF, à 48 heures d’une grève nationale reconductible qui doit commencer dans l’entreprise lundi à 20h, notamment contre la "privatisation rampante du service public ferroviaire".

Plusieurs personnalités du monde syndical et politique participaient aussi à cette manifestation. Outre la présence du secrétaire général de la FSU, on notait celle du secrétaire général de la CGT Bernard Thibault, de la secrétaire nationale du Parti communiste Marie-George Buffet, ou encore du porte-parole de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) Olivier Besancenot.

En ligne de mire des manifestants, les fermetures de petits services hospitaliers dans les campagnes, de perceptions, de bureaux de Poste au profit de "points-Poste" installés chez les commerçants, ou encore les suppressions d’emplois, les restrictions budgétaires et les restructurations dans les services publics.

Bernard Thibault a fait le lien entre la crise des banlieues et les restrictions imposés selon lui au service public qui "dans sa mission, participe à la lutte contre la discrimination notamment sociale".

"Nous ne sommes pas venus à Paris pour faire du tourisme. Nous sommes entrés en résistance depuis un an et demi contre la casse des services publics", a expliqué de son côté à l’Associated Press Christian Perron, maire de Guéméné-sur-Scorff (Morbihan) et conseiller général communiste.

"Ce qui nous a fait entrer en guerre, c’est le projet de fermeture de 16 bureaux de Poste et de deux perceptions dans le canton. A force de manifestations, et pétitions, nous avons obtenu que les projets soient gelés mais nous savons que nous sommes engagés dans un combat sur la durée et nous avons bien l’intention de ne pas en rester là et de ne pas nous laisser faire", a-t-il ajouté.

La manifestation nationale de samedi s’inscrivait en fait dans le prolongement d’un autre défilé également national qui avait déjà rassemblé 4.000 personnes à Guéret (Creuse) le 5 mars suite à la démission, le 23 octobre 2004, de 263 élus creusois pour protester contre la fermeture de plusieurs perceptions dans ce département.

C’est à la suite de ce premier défilé que la Fédération des collectifs pour la défense et le développement des services publics a été créée.

"Nous voulions montrer que cette question ne concernait pas que Guéret, que des convergences étaient possibles entre élus, usagers, militants syndicaux", a expliqué samedi le porte-parole de cette fédération Bernard Defaix, retraité de l’Education nationale, et habitant de la Creuse.

"Les pouvoirs publics montrent qu’ils ne sont pas à la hauteur de la situation, car ils raisonnent à partir de ce qui est rentable et de ce qui ne l’est pas". PARIS (AP)

De : Paris
dimanche 20 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20813
Revenir en haut Aller en bas
 
Plus de 25.000 manifestants à Paris pour la défense ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Archives 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser