AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 lyon aprés les bavures les menaces de mort

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

lyon aprés les bavures les menaces de mort Empty
MessageSujet: lyon aprés les bavures les menaces de mort   lyon aprés les bavures les menaces de mort EmptyVen 1 Juil à 18:07

bellaciao-vendredi 1er juillet 2005
lyon aprés les bavures les menaces de mort

la police se permet beaucoup de choses sarkozy couvre

Citation :
Il y a un sujet qui nous paraît très important et pourtant apparemment on en parle très peu.

Ce sont les intimidation et les menaces de mort de la part de membres des forces de l’ordre quand des plaintes sont émises contre eux

Cela entraine souvent des traumatismes supplémentaires et des conséquences graves.

Nous nous apercevons que ce phénomène prend de l’ampleur, et nous nous demandons même s’il n’est pas systématique et institutionnalisé.

Il nous semble d’un grand intérêt d’appréhender les proportions de ce phénomène pour pouvoir éventuellement le combattre.

Si c’est un phénomène important pourquoi ne pas en parler dans un prochain forum, une prochaine rencontre

C’est pourquoi nous demandons à tous ceux et toutes celles qui en ont été victimes ou qui ont remarqué ce phénomène de pouvoir en parler sur cette liste.

D’autre part, nous demandons si certaines personnes ont connaissance de recherches qui ont pu être effectuées dans ce domaine de nous en faire part.

Merci à toutes et à tous.

Avec l’association TÉMOINS, nous avons remarqué que dans les deux cas d’un meurtre d’un jeune par un policier ou un gendarme : aussi bien la famille d’Aurélien Joux à Montbrison, que la famille de Nicolas Billotet, près de Lyon, qui toutes deux avaient porté plainte pour la mort injustifiable de leur fils, le 10 mars 2003 et le 13 mars 2003, ont reçu des lettres d’intimidations et de menaces.

Pour la famille Billotet, une des lettres anonymes menaçantes était signée et après recherche, il s’avérait que ce nom correspondait à celui d’un policier du 9ème arrondissement de Lyon (Or c’est un des policiers de la BAC du 9ème arrondissement qui a tué Nicolas Billotet). Là, la famille a une nouvelle fois déposé plainte avec partie civile pour cette affaire de lettre (ça va demander plusieurs années pour être jugé).

Pour la famille d’Aurélien Joux, les intimidations et les menaces ont été tellement pressantes que nous l’avons appris seulement il y aquelques jours.

Et les traumatismes et menaces ont été telles que cela a empêché la contitution d’un comité de soutien, qui était souhaité au départ par la famille, cela a empêché que le lien se poursuive de façonrégulière avec des associations comme TÉMOINS, cela a empêché qu’une saisine auprès de la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité se fasse, alors que tout dans ce dossier permettait d’en déposer une, et cela a isolé un peu plus la famille qui a pris peur, dont la douleur a été aggravée.

En ce qui concerne la manifestive du 30 avril à Lyon, lorsqu’il y a une charge de CRS en fin de manif sur la place St Paul, un commerçant du quartier a été matraqué, alors qu’il était en train de remettre dans une poubelle des bouteilles vides renversées sur la chaussée. Il a porté plainte contre les policiers qui l’ont blessé. Un policier en tenue est venu à son établissement lui demander de retirer sa plainte et a été très menaçant à son égard du fait qu’un commerçant puisse porter plainte contre la police ; avant de sortir, il a traité le commerçantd’anarchiste, alors que ce commerçant ne fait partie d’aucun groupe reconnu comme tel.

Ce commerçant maintient sa plainte, mais ne s’attendait pas du tout à ça, et a été estomaqué de l’autoritarisme dont il est fait peuve pour qu’on en vienne à considérer partout que la police est au dessus de tout, absolument infaillible.

Une autre personne, en mars 2005, avait porté plainte contre des policiers qui lui avaient donné des coups de pied après l’avoir plaquécontre un mur et lui avoir lancé des propos peu amènes.

Cette personne est harcelée désormais. Un policier lui a même dit "Tu es banni dans cequartier, tu n’as plus intérêt à y traîner ", alors que c’est le quartier où il habite.

Le harcèlement policier est récurrent dans les banlieues, d’autant plussi on dépose plainte.

En juin 2002, à Villefranche, le jeune Mohamed a été arrêté de façon fracassante et a fait plusieurs mois de prison ferme : il avait déposé plainte pour un passage à tabac dans une rue sombre.

Pour un cas similaire, à Vaulx-en-Velin, un jeune a été contrôlésix fois dans la même journée. A Vénissieux, un jeune qui venait déposerplainte contre la police au commissariat s’est retrouvé lui-même engarde à vue...

Ce ne sont que quelques exemples sur la région lyonnaise. Il serait bien de savoir comment ça se passe dans d’autres régions. Nous vous remercions pour vos témoignages et vos remarques dans ce domaine.

http://resistons.lautre.net/

De : anti sécuritaires
source : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=16827

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
lyon aprés les bavures les menaces de mort Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
lyon aprés les bavures les menaces de mort
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser