AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

 

 le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF !

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Empty
MessageSujet: le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF !   le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! EmptyMar 31 Mai à 15:46

alternatifs-31/05/05
ALTERNATEUF !
le 12 juin 2005, 15h au cinéma "le Barbizon", 141 rue de Tolbiac PARIS 13è
(M° Place d’Italie)

Citation :
le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Alternateuf Un week-end animé pour souffler après le référendum et fêter la victoire !

projection de courts extraits de télés associatives Théatre-forum avec la troupe "poing de vue" Concert : "Elzef" en accoustique Bouffe-bio Film : "la carotte et le baton" expositions, débats,...

http://www.alternatifs.org/actus/agenda/index.html

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Empty
MessageSujet: Re: le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF !   le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! EmptySam 11 Juin à 18:06

bellaciao-samedi 11 juin 2005
CULTURES et ALTERNATIVES

le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Alternateuf1

ALTERNATEUF dimanche à 15H au http://lebarbizon.org

Citation :
L’ Union européenne contribue « au développement harmonieux du commerce mondial, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux et aux investissements étrangers directs... » (Art. III-314). Aujourd’hui encore la culture demeure une expression libératrice qui subit néanmoins les assauts de la mondialisation et la victoire du NON doit nous donner les instruments pour lutter contre la MARCHANDISATION rampante. A Bruxelles on commence tout juste à s’intéresser à la culture avec un « budget » mineur, les décideurs ont toujours considéré que la culture relevait de la compétence nationale de chacun des pays, les ministres de la Culture européens ont fait le constat qu’aucun de leur budget n’atteignait 1 %, pire encore que quatorze de ces budgets sur les vingt-cinq pays venaient d’être diminués.
-Sous l’égide de l’OMC, l’AGCS remet en question les subventions et le financement d’activités culturelles qui doivent être livrées à la concurrence. La programmation de la disparition des aides spécifiques (cinéma d’auteur, théâtre, art et essai...) est annoncée, les productions du spectacle peuvent être délocalisées, l’exception culturelle deviendra bientôt de l’histoire ancienne ?

-La culture dans l’économie européenne représente 4,2 millions d’emplois, soit 2,5% de la population active totale de l’Europe des 25. En outre le tourisme en Europe est majoritairement intra-européen. La France représente la première destination touristique dans le monde ; 90 millions d’étrangers visitent des manifestations et sites culturels chaque année et 50% des touristes étrangers citent la culture parmi leurs motifs de visite. Le tourisme demeure un instrument de marchandisation de la culture dans une économie soumise aux orientations libérales du traité, l’espace culturel entre chaque jour un peu plus dans le marché. L’ Union Européenne multiculturelle ne freine en rien cette tendance, au grand dam de l’émancipation des peuples. Les directives menacent l’accessibilité (prix fixe du livre), la domination des majors s’accroît (avec les fusions) de même que l’application des normes du pays d’origine et l’externalisation des productions à l’étranger inquiètent, le fantôme de Bolkestein plane, les tournages sont de plus en plus délocalisés.

-Aujourd’hui on subit une standardisation de la production artistique qui a accès aux moyens de diffusion, une diminution de l’enseignement artistique & culturel à l’école au vu de la nécessité de former des « petits soldats de la guerre économique », le financement public est limité drastiquement. La culture globalisante de consommation anesthésie chaque jour plus de (télé)-spectateurs, la marchandisation est galopante, l’appel des 200 spécifique au monde culturel refuse la concentration, l’élitisme et demande un réengagement de l’Europe (0,003% du budget communautaire) de même que la préservation des emplois de celles/ceux qui la font vivre. Aujourd’hui le musée du Louvre se retire de la réunion des musées nationaux, un instrument de répartition des recettes de musées. Les revenus tirés des musées les plus rentables sont utilisés pour assurer la gestion des musées qui le sont moins. En se retirant de ce système, le musée du Louvre rompt avec cette tradition de solidarité nécessaire à l’accès à la culture et s’inscrit dans un secteur économique rentable que l’on peut libéraliser (Article 147). Le traité constitutionnel organise la mise en concurrence du droit du travail dans l’Union européenne (article 207) qui interdit toute harmonisation sociale met la pression en premier lieu sur tous les travailleurs précaires et notamment les intermittents.

...Nous voulons une Europe humaniste ouverte sur le monde ; une Europe s’appuyant sur les principes de l’exception culturelle et le projet de Charte de l’UNESCO sur la diversité culturelle. Cette Constitution nous incite à la résistance active et créatrice de projets alternatifs !

Les espaces culturels aujourd’hui entrent de plus en plus dans une logique de rentabilité, la menace qui pèse sur les musées nationaux et sur l’autonomie de lieux comme le Barbizon laisse entrevoir des jours difficiles. La politique culturelle doit protéger les créations en participant au soutien et au financement des lieux artistiques. En entrant dans une « concurrence libre et non faussée » la pérennité de nombreux lieux est mise en cause par la compétitivité induite. Une politique volontariste au service de l’éducation et la culture pour les rendre plus largement accessible avec un engagement fort de L’Etat sont de réelles alternatives à la marchandisation. La victoire du NON marque le refus du fatalisme, celle d’une culture frondeuse pleine d’espoir !

CULTIVONS nos DIFFERENCES et Sortons la CULTURE du MARCHE !

La culture vaut mieux qu’une exception, l’Europe doit intensifier le nomadisme des artistes, l’élargissement des territoires, le partage et la transmission, la polyphonie des cultures, les métissages, la Babel des langues... NOUS REVENDIQUONS une autre Europe rassemblant les européens autour d’un développement culturel incluant une meilleure accessibilité à ses outils

[Cultures festives] http://www.alternatifs.org
source : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=16119

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF ! Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
le 12 juin 2005 : ALTERNATEUF !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Lutte, mouvements et actions libertaires :: Les mouvements et groupes libertaires-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser