AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Partagez
 

 EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe Empty
MessageSujet: EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe   EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe EmptyDim 2 Juil à 10:51

Citation :

EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe

Paris, France - 04/05/2006 - Le Conseil d’Administration d’EDF devrait confirmer aujourd’hui sa volonté de lancer la construction d’un EPR sur le site de Flamanville. Sans justification économique, sociale ni énergétique, EDF et le gouvernement tentent encore, comme depuis trente ans, d’imposer un projet nucléaire aux français.

"Qu’un électricien soumis à la concurrence, soit capable de décider d’investir plusieurs milliards d’euros dans un objet technologique inutile, obsolète et incertain (1) sous prétexte de préparer l’avenir serait risible s’il ne s’agissait pas d’un réacteur nucléaire. déclare Hélène Gassin. Aujourd’hui pourtant nous savons que le nucléaire ne peut pas plus remplacer le pétrole que nous mettons dans nos voitures que sauver le climat. Il présente des risques inacceptables, et des alternatives, sûres et bien plus créatrices d’emploi sont aujourd’hui disponibles".

Greenpeace rappelle que l’EPR est un mauvais choix, de tous les points de vue : Energétique : la France n’a besoin d’aucune nouvelle grande capacité de production électrique avant plusieurs décennies. EDF, sur ce point, reconnait elle-même, qu’il ne s’agit que de " préparer l’avenir".

Economique : Un coût de plusieurs milliards d’Euros pour EDF dont l’ampleur des charges financières à venir commence à peine à apparaître. Pour ce projet, qui paiera ? Ses clients, le contribuable ?

Environnemental : l’EPR n’apporte aucune amélioration notable du point de vue de la sûreté, aggrave le problème des déchets radioactifs et le risque de prolifération à travers le recours accru au combustible Mox (mélange d’uranium et de plutonium).

Social : l’EPR ne résoudra pas les difficultés de l’industrie nucléaire. Véritable poudre aux yeux, il peut au contraire entraîner un retard dommageable dans la nécessaire reconversion d’une partie de cette industrie. Energies renouvelables et maîtrise de l’énergie sont d’ailleurs bien plus créatrices d’emplois aujourd’hui.

"Nous empêcherons EDF de salir jusqu’à la notion même de service public pour servir les intérêts du lobby nucléaire en laissant les conséquences de cet investissement inutile et dangereux à la charge des consommateurs et des générations futures." conclue Hélène Gassin.

Le projet EPR ne fait que commencer, la procédure d’autorisation sera longue, l’enquête publique mouvementée, les attaques juridiques nombreuses... Plus de 25000 manifestants présents à Cherbourg le 15 avril dernier l’ont aussi démontré : l’EPR ne passera pas !

Note :
(1) - Les énormes difficultés rencontrées pour la construction du premier exemplaire en Finlande devrait pour le moins susciter la prudence.


Source/auteur : http://www.greenpeace.fr
Mis en ligne le samedi 6 mai 2006, par Frederique

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8412
Revenir en haut Aller en bas
 
EPR à Flamanville : pourquoi EDF se trompe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Ecologie :: Nucléaire-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser