Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Pack 1 mois – PAMPERS New Baby Taille 1 (2- 5Kg) ...
Voir le deal
29 €

 

 Lyon : on rigole pas à la SNCF

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Lyon : on rigole pas à la SNCF Empty
MessageSujet: Lyon : on rigole pas à la SNCF   Lyon : on rigole pas à la SNCF EmptyMar 27 Juin à 9:07

Citation :

Lyon : on rigole pas à la SNCF

lieu : Lyon, gare de la pardieu
date et heure : vendredi 28 avril, fin d’après-midi.

V.R,femme de 40 ans, a décidé de passer le week-end prolongé chez sa mère qui vit en Isère. Comme elle sort de son travail et se rend en gare de Lyon-Pardieu, lorsqu’elle arrive sur place il y a trop de monde devant les guichets pour qu’elle puisse s’acheter son titre de transport. Qu’à cela ne tienne, elle risque de râter son train et ensuite sa correspondance, elle se dirige vers le quai résolue à acheter son billet auprès du contrôleur, comme cela est arrivé à plusieurs d’entre nous.

Sur le quai, une employée de la SNCF veut lui interdire le passage (on ne peut plus se rendre sur un quai sans billet de train). la jeune femme explique à l’employée qu’elle se rend chez sa mère, qu’il y a trop d’attente pour acheter son billet et qu’elle le prendra dans le train directement auprès du contrôleur. L’employée de la SNCF ne veut rien savoir, tente d’empêcher la future passagère de prendre le train. S’en suit un échange de mots et l’utilisatrice arrive malgré tout à monter dans le wagon où, après avoir posé son sac de voyage, elle prépare son chéquier pour régler son voyage.

Entre temps, l’employée de la SNCF a appelé à la rescousse ses collègues et forte de leur présence monte dans le wagon, attrappe la passagère par le bras et l’oblige à descendre du train tout en parlant haut et fort, criant "j’en ai marre des voleurs, frodeurs et de la racaille". Sur le quai, alors que ses collègues font un cordon autour des deux femmes, l’employée réitère son laius en criant à tue-tête. Là, la "ex-future-passagère" commence à s’enerver et se fâche à son tour. Qu’on la traite de racaille alors qu’elle s’apprétait chéquier en main à rencontrer le contrôleur du train lui semble plus que démesuré, voire insultant.

Les employés de la SNCF appellent alors la police et c’est vigipirate qui arrive et embarque la "resquilleuse" menottes aux poignets. On va lui faire traverser ainsi la gare de la Pardieu et cela va se solder pour elle à 17 h de garde à vue avec fouille au corps ! Et bien évidemment sans qu’on prévienne la mère qui attend en Isère et qui s’inquiète un peu de n’avoir aucune nouvelles de sa fille qui n’est joignable ni chez elle ni sur son portable.

Je n’aurais sans doute pas cru à cette histoire tant elle paraît incroyable (17h de garde à vue pour avoir non pas voulu prendre un train gratuitement mais pour vouloir au final acheter son billet DANS le train), je n’y aurais sans doute pas cru disais-je si elle n’était arrivée à ma soeur. En fait elle me fait frémir. Mais c’est quoi cette société où l’on se fait embarquer menottes aux mains sans raison valable où l’on se tape 17h de garde à vue parce qu’on s’est un peu engueulé avec une employée qui fait du zèle ?

Nous ne sommes à l’abri de rien. Et le Chili, c’est pour quand ?????

De : lyon
jeudi 4 mai 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=27362
Revenir en haut Aller en bas
 
Lyon : on rigole pas à la SNCF
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser