Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% sur Nike Air Max 200 Winter
Voir le deal
63 €

 

 L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois Empty
MessageSujet: L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois   L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois EmptySam 13 Mai à 20:16

Citation :

L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois...qui permettent de vivre dignement.

Une info publiée par reuter le confirme ce matin.

"PARIS (Reuters) - Les intentions d’embauche pour 2006 dans le secteur privé sont en baisse de 2,3% par rapport à 2005, selon l’enquête annuelle de l’assurance-chômage sur les besoins en main d’oeuvre (BMO), rendue publique jeudi.

En 2005, ces intentions d’embauche étaient déjà en baisse de 1,6%, de même, mais plus fortement, qu’en 2004 (-9,8%) et en 2003 (-9,2%).

L’Unedic recense 1.195.400 projets de recrutement dans l’ensemble des 370 bassins d’emploi de France métropolitaine et d’outre-mer, après enquête réalisée fin 2005 auprès des 1.471.658 établissements affiliées à l’assurance-chômage.

Pour 2006, l’Unedic recense en moyenne 3.200 projets de recrutement par bassin d’emploi. Mais, dans le détail, le nombre de projets de recrutement est très lié à l’effectif total employé dans chaque bassin.

Les bassins rassemblant le nombre le plus important de projets correspondent principalement aux grandes agglomérations ; 10% des bassins d’emploi cumulent 43% des projets et 41% des effectifs salariés.

Selon cette enquête, 311.700 entreprises (21,2%) envisagent de recruter dans l’année qui vient près de quatre salariés en moyenne (3,8 intentions d’embauche par établissement recruteur, au lieu de 3,7 en 2005).

LES METIERS DE SERVICE SONT LES PLUS RECHERCHES

Plus de six projets de recrutement sur 10 concernent les secteurs des services (737.056 projets déclarés, soit 61,6% des intentions d’embauche).

Les projets de recrutement sont particulièrement nombreux dans des métiers de services aux particuliers et aux entreprises tels que l’hôtellerie et la restauration (98.530 projets de recrutement) et l’entretien (72.637 projets), qui sont en tête des profils les plus recherchés.

Suivent les services à la collectivité (animateurs socio-culturels, assistantes maternelles ...).

C’est aussi dans ces métiers de services que l’on trouve le plus grand nombre d’emplois saisonniers.

Si la part des recrutements liés à une activité saisonnière atteint 30,6% des intentions d’embauche (365.100) en moyenne, elle concerne jusqu’à un projet sur deux dans l’hôtellerie, la restauration et les services à la personne.

Des métiers du commerce et de la réparation (caissiers, représentants ...) et ceux du bâtiment et de la construction (maçons qualifiés) sont très recherchés par les employeurs.

Parmi les fonctions d’encadrement, les ingénieurs informaticiens et les cadres commerciaux rassemblent un nombre important d’intentions d’embauche.

La filière aéronautique tire les intentions d’embauche dans l’industrie, où les fabricants de biens d’équipements rassemblent près d’un tiers des projets de recrutement.

Dans les industries de biens d’équipement, les intentions d’embauche de profils qualifiés représentent 82% des projets de recrutement.

Les employeurs jugent difficiles près de la moitié des recrutements (526.100 projets, soit 44%). Pour certains métiers qualifiés du bâtiment (maçons, plâtriers, charpentiers), des services (cuisiniers) et des fonctions médico-sociales (aides-soignants), ce taux monte jusqu’à 60% à 83%."

Il faut noter que la grande majorité de ces emplois sont des emplois de service...mal considérés et mal payés.

Ceci permet de s’interroger sur l’idée de Sarkozy et de son immigration "choisie" visant à importer des travailleurs très qualifiés qui manqueront dans leurs pays d’origine.

Si les emplois qui seront crée en France en 2006 sont des emplois peu qualifiés...pourquoi favoriser l’immigration des gens très qualifiés ??? sinonpour faire pression sur les diplomés.

Il est à noter aussi, que l’économie libérale n’arrive pas à créer d’emplois véritables alors que la croissance s’améliore selon une info publiée aujourd’hui aussi par la banque de France :

"Croissance de 0,7% au premier trimestre

NOUVELOBS.COM | 13.04.06 | 11:24

La Banque de France a révisé à la hausse sa prévision de croissance du PIB français.

L a Banque de France révise à la hausse de 0,1 point sa prévision de croissance du PIB français pour le premier trimestre 2006, à 0,7%, dans l’enquête mensuelle de conjoncture qu’elle publie jeudi 13 avril. L’acquis de croissance pour 2006 à la fin du premier trimestre serait de 1,4% (au lieu de 1,1% dans l’enquête précédente). La Banque de France fait état d’une amélioration du climat des affaires avec un indicateur à 108 en mars, après 103 en février, 105 en janvier et 101 en décembre. "Selon les chefs d’entreprise interrogés par la Banque de France, l’activité industrielle a nettement progressé en mars", lit-on dans le communiqué de la BdF.

Capacité de production

"Le taux d’utilisation des capacités de production, qui a augmenté, est passé au-dessus de son niveau moyen de longue période", ajoute-t-elle. "Le courant de commandes nouvelles s’est renforcé, tant sur le marché intérieur qu’à l’étranger. Les carnets de commandes, toujours estimés supérieurs à la normale, se sont encore améliorés." Selon la Banque de France, les stocks de produits finis sont légèrement supérieurs au niveau jugé souhaitable.

Les prix des matières premières ont continué d’augmenter tandis que ceux des produits finis sont restés pratiquement stables. Les effectifs industriels ont peu varié, précise la BdF, pour laquelle "les prévisions d’activité pour les prochains mois demeurent favorables". (Reuters)"

Vous aurez noté :

"Les effectifs industriels ont peu varié"

Conclusion la croissance ne crée plus d’emplois...il faut donc changer le système qui nous conduit à la misère.

De : jepe
jeudi 13 avril 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=26291
Revenir en haut Aller en bas
 
L’économie libérale ne crée plus de vrais emplois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser