AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

 

 Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas Empty
MessageSujet: Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas   Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas EmptyLun 1 Mai à 4:34

Citation :

Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas ou uniquement pour des postes peu qualifiés et non pérennes !

Selon une enquête menée par Internet le 6 mars dernier par l’ANDCP, auprès de ses adhérents, professionnels des ressources humaines, la moitié des 380 futurs recruteurs qui ont répondu à ce sondage n’aura pas recours au CPE car il "ne s’inscrit pas dans une démarche de responsabilité sociale de l’entreprise." Plus des deux-tiers s’en servira pour des postes peu qualifiés et non pérennes ; et seuls 12 % l’envisagent pour tous les postes.

A la question : Dans vos prochaines embauches de jeunes de moins de 26 ans, comptez-vous utiliser le CPE ?

- 50 % des répondants affirment qu’ils n’utiliseront pas le CPE
- 12 % l’utiliseront pour les tous les postes
- 22 % l’utiliseront pour certains postes
- 16 % ne l’utiliseront pas pour certains postes

Les répondants qui affirment qu’ils n’utiliseront PAS DU TOUT le CPE (50 % des réponses avec une majorité de grandes entreprises) expriment plusieurs raisons :
- Le CPE ne s’inscrit pas dans une démarche éthique et de responsabilité sociale de l’entreprise. La solution de « discriminer » les jeunes ne paraît pas être la solution au chômage et aux attentes des entreprises. Ces entreprises préfèrent jouer la confiance avec les jeunes : « Le CDI « normal » est un respect dû aux jeunes ».
- Ils préfèrent utiliser le CDI pour attirer et fidéliser sur un marché de l’emploi qui peut être très concurrentiel sur certains métiers et postes. Le CPE est un frein pour attirer des candidats motivés. De même, le CDD et l’Interim leur suffisent amplement pour répondre aux besoins ponctuels liés à l’activité.
- Les contrats d’alternance reste le meilleur moyen de former et intégrer les jeunes et de « tester » la motivation des jeunes.
- Le risque juridique n’est pas négligeable et certains affirment que la multiplicité des contrats devient de plus en plus problématique. Il vaudrait mieux assouplir et simplifier le code du travail. Les entreprises doivent mieux gérer leurs compétences et investir dans la gestion intelligente des ressources humaines. Le CPE dévalorise le métier.
- Peut-être aurait-il fallu réserver ce contrat aux entreprises de moins de 20 salariés !

Les répondants qui utiliseront le CPE pour CERTAINS postes (22% des réponses) le feront dans les cas suivants :
- Pour certains postes à faible qualification et où la concurrence sur le marché de l’emploi est faible et la demande forte (vendeurs, logistique, fabrication, ouvriers, employés...)
- Pour les postes non pérennes, pour des créations de postes ou lorsque la visibilité sur certains marchés est faible (lancement de nouveaux produits, ...)

Pour avoir les résultats complets de l’étude :
andcp



Mis en ligne le mercredi 29 mars 2006, par hella

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=8117
Revenir en haut Aller en bas
 
Le CPE, même les recruteurs n’en veulent pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser