AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -27%
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ ...
Voir le deal
1599 €

Partagez
 

 CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi Empty
MessageSujet: CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi   CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi EmptyDim 23 Avr à 0:07

Citation :

CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi, par Benito Perez.

http://www.stopcpe.net/cpe/

Le Courrier, jeudi 16 Mars 2006.

La Journée d’action convoquée aujourd’hui par les lycéens et les étudiants confirmera si l’opposition au Contrat première embauche (CPE) continue de gagner du terrain. Avec près d’une Université sur deux paralysée et une mobilisation croissante dans les lycées, le premier ministre français a du soucis à se faire pour son plan de lutte contre le chômage des jeunes. Même s’il sait que le temps - et l’échéance des examens - joue en sa faveur.

En passant en force à l’Assemblée nationale en pleines vacances scolaires, Dominique de Villepin avait espéré s’éviter le piège d’un mouvement social toujours imprévisible. La manoeuvre aurait pu lui sourire ; les âpres débats opposant étudiants grévistes et non grévistes montrent que le réflexe contestataire de la jeunesse n’est plus vraiment dans l’air du temps.

Pourtant, l’ampleur du mouvement étudiant -appuyé par les syndicats et plébiscité par les sondages- s’explique sans peine. Malgré son discours sur « l’égalité des chances », M.de Villepin n’est pas parvenu à cacher la réalité de sa réforme : en facilitant le licenciement des travailleurs de moins de 26ans, c’est bien une inégalité qu’institue le CPE. Que les jeunes refusent de devenir des salariés de seconde zone, corvéables à merci, juste bons à servir de variable d’ajustement quand les carnets de commande déclinent, ne découle pas d’un « déficit d’explication ».

Le soutien de leurs aînés -qui défileront samedi à leur côtés- est tout aussi logique. Car le CPE s’inscrit dans la série d’attaques en cours contre la loi de 1973 qui oblige un employeur à justifier tout licenciement par une « cause sérieuse et réelle ». Le Contrat nouvelles embauches (CNE), institué en 2004, supprime déjà cette disposition pour les entreprises de moins de vingt salariés.

De même, le Contrat à durée déterminée pour les plus de 57ans (CDD-seniors) ouvre le travail intérimaire à tous les domaines d’activité, alors que la loi française réserve en principe les CDD aux missions exceptionnelles.

Les effets de ce grignotage de protections conquises de haute lutte par le passé commencent à se faire sentir. Non pas par la baisse du chômage, comme le prétend la propagande libérale, mais en précarisant la vie des travailleurs. Des centaines d’ex-CNE engorgent déjà les Prud’hommes. L’écume d’une lame de fond, tant la majorité des précaires courbe l’échine. En 2004, seules 27% des embauches ont été réalisées sur la base de contrats à durée indéterminée.

Au-delà du CPE, la précarisation du statut des travailleurs -censés calquer leur vie sur les exigences de l’entreprise et du marché- ne pourra être stoppée qu’en désamorçant le discours prétendument généreux des libéraux. Aucune étude ne démontre l’existence d’un lien entre flexibilisation et baisse du chômage. Si les CNE, CDD ou CPE encouragent peut-être l’embauche, ils facilitent surtout le licenciement ! Rendant juste le taux de chômage plus sensible aux variations conjoncturelles et faisant peser sur les seuls salariés l’incertitude des marchés. Et que l’on ne vienne pas nous chanter que flexibilité rime avec productivité, et par conséquent avec croissance. Des salariés sous-payés et désécurisés risquent surtout de plomber la consommation.

S’ils entendent renverser la vapeur, les syndicats doivent désormais proposer une alternative à ces dogmes libéraux. Il serait temps de reparler de baisse du temps de travail et d’emplois d’utilité publique...

Benito Perez


- Source : Le Courrier www.lecourrier.ch

http://www.legrandsoir.info/article.php3?id_article=3423
Revenir en haut Aller en bas
 
CPE : Licencier n’a jamais créé d’emploi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MEGAUPLOAD][DVDRiP]Never Back Down - Ne Jamais Reculer
» Gani et Naru ....... (finira très certainement en Hentaï)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser