AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Partagez
 

 Ni CPE, ni CDI

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Ni CPE, ni CDI Empty
MessageSujet: Ni CPE, ni CDI   Ni CPE, ni CDI EmptySam 1 Avr à 23:52

Citation :

ni CPE, ni CDI

Croissance, Profits... Eternels ?...

Non, le CPE ne créera pas d'emplois, certes.

Mais nous savons aussi que la création d'emploi ne produira rien d'autres que de nouveaux maux. Gadgets (payer pour se parler), pollutions (matérielles et mentales). Ou encore, à travers les « services à la personne », la marchandisation du sexisme ordinaire domestique.

Si l'entreprise fait semblant de créer des richesses, alors nous serions bien avisés de faire semblant d'y travailler. Rien n'interdit d'être flexible au-delà de ce qui est exigé. Eprouvons la machine. Pour voir. Voyons ce que nous pouvons produire nous-mêmes par quelques journées de grèves bien senties.

Réfléchissons. Pourquoi tous ces emplois tertiaires, stressants, abstraits, mécaniques, si ce n'est pour nous faire avaler en flux tendus des cochonneries produites industriellement ? Gagner en productivité, supprimer des emplois, et marchandiser un peu plus loin pour en créer de nouveaux ? Pour aller où ?

Les valeurs de l'Entreprise, nous le savons bien, sont bidon. Elles ne sont qu'un paravent de l'absurde réalisé par le délire gestionnaire : implication contrainte, autonomie contrôlée informatiquement, évaluation individuelle, dictature du succès, virilisme et banalisation du mal.

Défendre les emplois n'est plus aujourd'hui défendable. Non, les grandes entreprises ne peuvent résoudre les nuisances qu'elles produisent, par plus que les services dits « publics » qui fournissent un environnement toujours favorable à leur épanouissement (scolarisation à l'ordre marchand, transports de marchandises, etc.). Il n'y a pas de collaboration possible, sauf à se voiler la face sur les conséquences. Le gigantisme des multinationales,à travers leurs immenses réseaux de sous-traitants asservis, ne peut que produire toujours plus de contrôle, de flux tendus, de stress, d'abstractions, qui sont à chaque fois l'occasion de nouveaux profits… et de nouveaux emplois. S'il était un programme socio-économique acceptable, ce serait celui de démanteler ces entreprises et leur arrogante prétention à produire des "richesses".

Mais à quoi bon, si nous ne prenons pas le temps de réfléchir à ce que nous voulons ?

Ce temps politique de la réflexion collective, il ne peut être obtenu par le salaire versé, ni même par des profits éventuellement redistribués.

Ni CPE, ni CDI. On fait grève, on réfléchit et c'est pas triste !

anonyme article:53046 niCPEniCDI
le vendredi 10 mars 2006 à 14h44

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=53046
Revenir en haut Aller en bas
 
Ni CPE, ni CDI
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser