AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

 

 L'Iran et la bombe

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

L'Iran et la bombe Empty
MessageSujet: L'Iran et la bombe   L'Iran et la bombe EmptySam 1 Avr à 21:05

Citation :

L’IRAN ET LA BOMBE

de Immanuel Wallerstein[1]

Beaucoup de discussion autour du programme nucléaire de l’Iran relève tout simplement de l’hystérie. Regardons la déclaration du sénateur John McCain, ce moi-ci : "La seule chose pire que l’action militaire, est un Iran avec l’arme nucléaire". Nous sommes tentés de répondre comme le titre de l’œuvre de Shakespeare "Beaucoup de bruit pour rien". Mais il y a beaucoup de "bruit" et quelques personnes bien placées qui semblent sérieusement disposées à engager le pays dans des actions militaires pour empêcher l’Iran d’assurer ses armes nucléaires. Nous devons alors nous demander : Pourquoi cela est-il si important ?, Et important pour qui ?

D’abord, pourquoi devons-nous considérer, que si demain l’Iran avait des armes nucléaires, cela serait une catastrophe ? Il existe aujourd’hui neuf pays dont nous savons qu’ils détiennent des armes atomiques : Les États-Unis, La grande Bretagne, La Russie, La France, La Chine, Israël, L’Inde, Le Pakistan et La Corée du Nord. Qu’y aurait-il de changé si l’Iran était le dixième ? Qui se sentirait menacé par l’Iran ? Quel pays bombarderait-il ? Jusqu’à maintenant rien n’indique que l’Iran ait l’intention d’être militairement agressif. Nous savons que l’actuel Président Iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a fait des déclarations très hostiles envers Israël. Mais, qui peut penser que l’Iran puisse tenter de bombarder Israël ou qu’il ait la capacité militaire de le faire ? La rhétorique et les intentions sont deux choses différentes.

Si l’Iran n’a pas l’intention d’utiliser la bombe, pourquoi veut-il la posséder ? Il y a quelques raisons évidentes à cela. Parmi les neuf pays détenteurs de la bombe atomique, tous sauf un seul ont des bases suffisamment proches afin de l’utiliser contre lui. Le gouvernement Iranien serait bien naïf s’il ne s’en préoccupait pas. C’est bien, à partir de la politique étasunienne de ces cinq dernières années qu’il peut déduire avec facilité que si les États-Unis ont envahi l’Irak et non la Corée du Nord, une des grandes différences entre ces deux pays est que l’Irak n’avait pas d’armes nucléaires alors que la Corée du Nord y comptait dessus.

Une seconde raison évidente est le nationalisme Iranien. Nous devons nous rappeler que les aspirations iraniennes d’être une puissance nucléaire ne datent pas depuis la présidence actuelle. Il faut remonter avant la Révolution Iranienne, au temps du "Shah" d’Iran. C’est clair qu’aujourd’hui une puissance « moyenne » de la taille de l’Iran étendra sa force géopolitique s’il elle est membre du club nucléaire. L’Iran a ses propres intérêts nationaux, comme l’ont tous les autres pays, et il est clair qu’il désire jouer un rôle central dans sa région.

Mais dans ce cas là, cela menace t-il la paix dans le monde ou dans la région ? Lorsque l’Union soviétique avait réalisé sa première explosion atomique, en 1949, les lamentations du monde occidental furent fortement entendues. Mais en rétrospective, il reste clair que l’unique facteur qui a le plus contribué à ce que n’éclate une guerre soviético-américaine, depuis 1949 jusqu’à la dissolution de l’Union Soviétique en 1991, a été le fait que les deux puissances étaient assurées de leurs armes atomiques. Ce fut le moyen d’une destruction mutuelle qui les avaient empêché a l’utilisation de ces armes atomiques malgré toutes les tensions aiguës (du blocus de Berlin à la dénommée crise des missiles cubains ou la guerre en Afghanistan). Le fait que l’Inde aussi bien que le Pakistan possèdent la bombe a été une grande retenue dans le conflit sur le Cachemire.

Pourquoi ne doit-on pas opérer de la même façon au Moyen Orient avec la balance de la peur ? Pourquoi ne serait-ce pas un élément de pacification au Moyen Orient que l’Iran possède d’armes atomiques, au lieu de penser le contraire ? La seule réponse qui nous est offerte est que le gouvernement de Téhéran n’est pas suffisamment "rationnel" comme par exemple, pour s’abstenir d’utiliser la bombe. Mais cela est clairement un contresens (un contresens raciste de surcroît). Le régime Iranien actuel est pour le moins autant sophistiqué que celui de Bush, et il est nettement moins militariste dans ses expressions.

Alors, pourquoi tout le monde fait autant remous ? Henry Kissinger l’a déjà expliqué il y a plus d’un an et Thomas Friedman l’a répété il y a peu dans le New York times. Cela est bien clair qu’une fois que L’Iran aura ses armes nucléaires, la digue s’ouvrira et 10 ou 15 autres pays s’activeront pour acquérir un tel armement. Il y a évidemment les candidats : La Corée du Sud, Le Japon, Taiwan, L’Indonésie, L’Égypte, l’Irak (oui l’Irak), L’Afrique du sud, Le Brésil, L’argentine et plusieurs pays européens. En 2015 il pourrait y avoir quelque vingt cinq puissances nucléaires.

Est-ce que cela est dangereux ? Évidemment que cela est dangereux, dans la mesure qu’il y aura toujours des individus ou des groupes de fous qui pourraient avoir accès aux boutons qu’il est nécessaire de presser. Mais ces personnes ou ces groupes de fous existent aujourd’hui dans les neuf pays actuels qui possèdent cet armement atomique, et personnellement je ne crois pas qu’il n’y en ait autant dans les 15 pays suivants. Le désarmement nucléaire est un objectif urgent, mais pas seulement un désarmement d’une seule partie du monde, un désarmement nucléaire pour tous.

La raison pour laquelle les États-Unis en particulier sont si agités envers l’armement nucléaire potentiel de l’Iran est qu’une dissémination d’armes atomiques dans ceux qu’on appelle les pays moyens réduirait considérablement la force militaire des États-Unis. Mais cela ne signifie en rien que la paix mondiale est menacée.

Devons-nous nous interroger alors sur une invasion de l’Iran par les États-Unis ou une attaque Israélienne ? En réalité non, parce que les États-Unis n’ont pas la force militaire nécessaire pour perpétrer une attaque de cette nature, parce que le régime Irakien de l’appuiera pas et parce que Israël ne peut le faire seul. Ainsi beaucoup de bruit pour rien.

http://fbc.binghamton.edu/179en.htm

[1] Immanuel Wallerstein est directeur du Centre Fernand Braudel pour l’Etude des Économies, des Systèmes Historiques et des Civilisations à l’université de l’état de New York à Binghamton. Son livre plus connu traduit en castillan est : El moderno sistema mundial : La agricultura capitalista y los orígenes de la economía-mundo europea en el siglo XVI, Siglo XXI, Madrid, 1979. [Le système moderne mondial : L’agriculture capitaliste et les origines de l’économie-monde européenne dans le XVI siècle]

Trad : Esteban

De : Esteban
mercredi 8 mars 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=24009
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Iran et la bombe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Guerres, terrorisme et barbarie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser