AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-28%
Le deal à ne pas rater :
Smartphone HUAWEI P30 lite Noir 128 Go
265 € 369 €
Voir le deal

Partagez
 

 Contrat = exploitation

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Contrat = exploitation Empty
MessageSujet: Contrat = exploitation   Contrat = exploitation EmptySam 1 Avr à 18:40

Citation :

CONTRAT = EXPLOITATION
--> Tract qui sera distribue demain a la manif de Paris


Un contrat est un accord mutuel et librement conclu entre deux personnes ou une personne et une organisation. Or dans le contrat de travail il n’y pas accord mais les contraintes d’un pouvoir (le capitaliste et son entreprise) sur le travailleur (obligé d’accepter les conditions du patron pour survivre économiquement et socialement). Il s’agit bien alors de domination de l’un sur l’autre, domination qui est toujours violence.

Or que nous montre les nouveaux contrats de travail CPE, CNE ? Certes une nouvelle détérioration du contrat de travail salarié et une généralisation de la précarité comme mode de gestion et de profit (Plus de 1.200.000 personnes au RMI, explosion des contrats CDD, de l’intérim et des licenciements…). Mais aussi la continuité de l’exploitation des individus par le travail et l’obligation faites à tous et toutes de travailler pour survivre.

Ne pas avoir de travail c’est être mis à l’écart, c’est rendre des comptes (aux ANPE, aux ASSEDIC, à la préfecture…à l’Etat), c’est s’abaisser à demander un salaire et accepter d’être humilié par les patrons. Travailler c’est nous soumettre à de multiples contraintes : salariat, hiérarchie, culture d’entreprise (ce qui porte à sourire c’est que l’on puisse croire que l’entreprise à une culture)… ! Nous ne choisirons pas entre ces deux alternatives.

Il faut d’ailleurs préciser que le contrat de travail et le code des lois qui va avec garantissent essentiellement la continuité du système fondée sur la division en classes entre, patron d’un côté , et travailleurs de l’autre. Ils entérinent également la logique d’une société capitaliste basée sur la flexibilité (disponibilité de tous à tout moment) et la compétition entre tous.

Donc si nous pouvons parfois défendre nos acquis (ici le code du travail), l’emploi et nos conditions de travail, cela n’est en aucun cas un but pour nous mais simplement une situation d’un instant marquant une forme de solidarité entre tous et toutes.

Pour nous, le travail n’est envisageable que comme une activité choisie et comme une forme de production que se donne une société d’individus libres afin de répondre à des besoins définis par eux mêmes. Chaque individu ne peut alors posséder la terre, les outils, les technologies, les machines… qui sont des biens collectifs. Personne ne doit établir de lois dans le but d’exploiter autrui.

Ce projet non autoritaire, c’est à dire anarchiste, nous amène à œuvrer pour détruire le capitalisme et la domination afin de vivre libre et dans la dignité, seule garantie de l’égalité sociale.

Nous devons nous préparer à la révolution sociale.

CNT AIT. Syndicat Interco Paris Nord.
--------------------------------------------------------
AIT
c/o AAAFA
BP 5
75860 PARIS Cedex 18

_______________________________________________
Actualité de l'Anarcho-syndicalisme
http://liste.cnt-ait.info
http://cnt-ait.info
Contact@cnt-ait.info

Reproduction, diffusion et traductions encouragées

Mis en ligne par patrick83, le Lundi 6 Mars 2006, 22:26 dans la rubrique "Actualité".

http://endehors.org/news/9794.shtml
Revenir en haut Aller en bas
 
Contrat = exploitation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser