Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon ...

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon ... Empty
MessageSujet: Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon ...   Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon ... EmptyJeu 30 Mar à 3:53

Citation :

Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon et alentours (IKLALA) à Primevère !

Publié vendredi 3 mars 2006

Il existe à Lyon et dans la proche région de nombreux groupes anti-autoritaires, militants actifs, autour de nombreux axes d’intervention, à travers un grand nombre de lieux, éphémères ou permanents.

- Constatant la faible présence de ces différents collectifs aux éditions précédentes du salon de l’écologie Primevère, le média électronique Rebellyon.info (plateforme contributive d’informations anti-autoritaires de Lyon et alentours ) invite ces groupes à se rendre visibles sur un stand collectif pour réaffirmer la nécessité criante des luttes autonomes et indépendantes pour les vingt ans à venir... Si le CAC40 nous prête vie... bien sûr !

- C’est l’occasion de rencontrer les personnes de Rebellyon et celles des différents collectifs comme : Témoins, Agenda Lyon, AC ! Rhône, Pièces et Main d’Oeuvre, le groupe Lucio, le Labo de Valence, Le Bokal, le Collectif État d’Urgence, le collectif de soutien aux Inculpés de la Manifestive, et le Collectif régional anti-TAV.

Une occasion pour échanger, découvrir, discuter, partager, espérer...

- Espérer, malgré le destin désastreux qui se profile à l’horizon, d’une planète à l’agonie, d’un monde mortellement empoisonné, l’eau, l’air, la terre et tous les êtres qui y vivent, atteints dans leur chair et dans leurs gènes. Un destin froidement calculé pour la course aux profits et au pouvoir, un modèle de vie férocement programmé, pour la majorité d’une population qui n’en finit plus de survivre au système, d’étouffer ou de dépérir dans une tel dénuement, une telle violence dans toute sa palette, physique, psychologique...
Au lieu de vivre... Gratuitement...

- La planète n’est pas à vendre. La vie n’est pas à vendre. Les enfants ne sont pas à vendre. La solidarité n’est pas à vendre. L’eau n’est pas à vendre. L’air n’est pas à vendre. La santé n’est pas à vendre. Le soleil n’est pas à vendre. Nos droits ne sont pas à vendre.

- Les pouvoirs affichent une telle hypocrisie, un tel mépris pour le respect des uns en général et la dignité des autres en particulier.
Les politiques persévèrent dans une voie de destruction et de totale incompétence.
Des forces gravitationnelles financières, juridiques et judiciaires s’exercent entre eux.

- Partout des guerres continuent les massacres d’êtres humains et de leurs enfants.
Les taux de pollutions et d’empoisonnements donnent le vertige.
Des spécialistes de la santé parlent déjà de la dégénérescence de l’espèce humaine, surtout dans les pays industrialisés ou subissant les effets de l’industrialisation, avec son cortège de maladies dégénératives, dites de civilisation. Au vu de la ruine physiologique et environnementale, exacerbée par un totalitarisme libéral agressif, en dépis du "progrès", des mesures prises pour la protection et le contrôle sanitaire... Une santé déficiente se transmet de génération en génération , et non seulement une résistance physique très affaiblie des populations face à de nouvelles maladies est à craindre, mais nous ne pouvons ni calculer, ni même imaginer les effets nocifs, à long terme des produits que nous ingurgitons, respirons, buvons sur les générations à venir.
Nous sommes déjà en train de créer des générations de cancéreux, diabétiques... L’avenir serait-il des générations de malades sur une terre en ruine ?

- Reste-t-il encore des espaces vierges de toute contamination ? La croissance est un bulldozer qui ne fait pas la différence entre la pierre et la chair. Elle est une déclaration de guerre permanente contre les individus, leur mode de vie et leur environnement - voir le vocabulaire guerrier de l’économie, de la compétition ou de "la bataille pour l’emploi".

- Les dégâts humains et environnementaux sont tels que si nous en prenions réellement conscience, la vision nous ferait sursauter d’horreur, et nous ferait prendre d’urgence des mesures de protection d’une rigueur extrême, pour sauver non seulement ce qu’il nous reste d’avenir, mais aussi ce qu’il nous reste du présent.

- Ceux qui nous dirigent n’ignorent rien de ces faits. Ceux qui participent activement à l’exploitation et à la destruction de la planète et des êtres qui y vivent n’ignorent rien de ces faits. Ceux qui se gavent de pouvoir et d’argent en piétinant les droits de l’homme et de la nature au profit des droits du fric n’ignorent rien de ces faits.
Ca leur ferait vraiment mal de changer quoique ce soit à leur forteresse blindée.

- Les modifications nécessaires du mode de vie, du cadre de vie, du concept du temps et de "l’employabilité de l’individu",de l’exploitation des espaces, de la terre et des êtres, du monde du "travail", de l’environnement et de l’influence médiatique, publicitaire, psychologique... sont telles, que seul un changement profond, une réelle transformation du modèle de société est la seule et unique alternative.

Bref, c’est pour quand une révolution précoce comme une primevère ? Fleurie comme un printemps social ...

ça urge, la maison est en feu !

Informations pratiques

* Horaires
o Vendredi 3 mars 2006 de 14h à 23h
o Samedi 4 mars 2006 de 9h30 à 20h
o Dimanche 5 mars 2006 de 9h30 à 19h

* Tarifs
o 6 ou 4 euros la journée, 10 euros les trois jours
o Gratuit pour les moins de 12 ans

* Transports
o Bus TCL : direct de la gare de la Part-Dieu à Eurexpo, au prix d’un billet TCL (1,50 euros), un trajet de 20 mn, pour un départ toutes les 20 mn pendant les heures d’ouverture du salon, arrivée devant la porte d’Eurexpo.
o Vélo : Départ groupé samedi et dimanche, rendez-vous à 10h et 14h à la Part-Dieu (devant la gare, côté centre commercial). L’association "La ville à vélo" propose la découverte d’un itinéraire urbain tranquille pour rejoindre Eurexpo.
o Voiture : parking payant à 2 euros

* Vestiaire-consigne payant

* Espace enfants, jeux, activités. Libre participation aux frais.

Le programme détaillé sur primevère

http://rebellyon.info/article1657.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Un infokiosque des luttes anti-autoritaires de Lyon ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Alternatives de vie :: Le Monde du Libre :: Média libre-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser