AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques Empty
MessageSujet: Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques   Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques EmptySam 11 Mar à 19:09

Citation :

Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques

De droite comme de gauche, leur politique est la même pour les mêmes : Au début de l'année, les expulsions se sont concentrées dans nos quartiers (18ème, 19ème, le nord de Paris). Ce n'est pas le simple fait de décisions arbitraires du préfet, mais parce qu'ici la mairie restructure et reconstruit des logements auxquels on n'aura jamais accès. Nous ne lâcherons pas. Nous avons toujours su nous organiser et nous nous organisons. Passons d'un squat à l'autre, réunissons-nous, défendons-nous concrètement contre les expulsions et attaquons pour arracher des logements des mains de ceux qui jouissent qu'on leur donne la patte comme un chien à son maître !


Rendez Vous : Vendredi 17 février, à 13h30, Rassemblement devant la Mairie du 19ème (métro Laumière) Samedi 18 février, à 10H30, au "Café de la colère" devant la Mairie du 18ème (métro J.Joffrin)

Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques

De droite comme de gauche, leur politique est la même pour les mêmes : Au début de l'année, les expulsions se sont concentrées dans nos quartiers (18ème, 19ème, le nord de Paris). Ce n'est pas le simple fait de décisions arbitraires du préfet, mais parce qu'ici la mairie restructure et reconstruit des logements auxquels on n'aura jamais accès. En septembre et octobre, les chacals médiatiques et politiques se sont servis des incendies pour expulser à tour de bras sous prétexte qu'on est en danger. Sarkozy a stigmatisé les immigrés alors qu'en luttant ensemble, on comprend que le problème concerne les pauvres. Ils tentent d'étouffer nos revendications et de nous compartimenter. Que tu sois travailleur, chômeur, RMIste, français, immigré avec ou sans papier, squatteur ou hébergé, en résidence sociale ou en taudis, en réalité ce sont toujours les mêmes qui payent, tu ne gagnes jamais assez pour accéder au logement dit "social".

Quel est notre avenir ? Que DAL :

26 ans d'attente d'un logement social et depuis 20 ans dans un taudis dit "passerelle" appartenant à Habitat et Humanisme,
Depuis 3 ans dans un hôtel taudis social Richemont après un sinistre où le toit de notre maison nous est tombé sur la tête, nous vivons toujours dans les mêmes conditions, la mairie du 18ème n'a jamais daigné nous reloger.
Depuis plusieurs années, je lutte dans un collectif de mal-logés. Jugée expulsable, j'habite rue Polonceau, seule avec un enfant,
Habitants du 12 rue Caillé, nous avons résisté à une première tentative d'expulsion de notre immeuble, HLM vidé depuis 8 ans et sommes encore convoqués au commissariat.
Expulsés du 117 avenue Jean Jaurès, invités au début à appeler le 115, sommes en partie relogés grâce à la pression que nous avons fait avec d'autres mal-logés à la préfecture et les mairies. Aujourd'hui, trois d'entre nous (dont deux sans-papiers) s'impatientent et croupissent dans des hôtels payés par l'Etat.

L'attente est mortelle !

L'expulsion du 117, avenue Jean Jaurès nous a encore permis de nous rassembler. L'autonomie de certains mal-logés, leur a permis d'arracher leur logement, ce qui est un droit vital pour tous. Nous n'attendrons plus. Quand l'Etat et les gouvernements, leurs associations (DAL, habitat et humanisme), leurs bailleurs (3F, OPAC, SAGI...) laissent languir les mal-logés jusqu'à ce que l'immeuble s'écroule, crame ou jusqu'à la crise cardiaque lorsqu'on visite un autre taudis HLM après 26 ans d'attente. Nous, nous ne lâcherons pas. Nous avons toujours su nous organiser et nous nous organisons. Passons d'un squat à l'autre, réunissons-nous, défendons-nous concrètement contre les expulsions et attaquons pour arracher des logements des mains de ceux qui jouissent qu'on leur donne la patte comme un chien à son maître !

La trêve hivernale finit le 15 mars, nous avons décidé de ne pas attendre, faire du harcèlement : occupation coup de poings !

Rendez Vous : Vendredi 17 février, à 13h30, Rassemblement devant la Mairie du 19ème (métro Laumière) Samedi 18 février, à 10H30, au "Café de la colère" devant la Mairie du 18ème (métro J.Joffrin)

anonyme article:51399 mal-logés
le jeudi 16 février 2006 à 15h07

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=51399
Revenir en haut Aller en bas
 
Notre autonomie est le pire cauchemar des politiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ASTUCE] Doublez l'autonomie du HTC DESIRE (A confirmer)
» A la reconquête de notre amour...
» dept[59]"le bourbier" a fontaine au pire
» Cauchemar en pleine mer
» Notre corps est un arbre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Le logement-
Sauter vers: