AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -84%
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
23.95 €

 

 Le jour du jugement dernier pour l’Internet ...

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Le jour du jugement dernier pour l’Internet ... Empty
MessageSujet: Le jour du jugement dernier pour l’Internet ...   Le jour du jugement dernier pour l’Internet ... EmptyMar 28 Fév à 19:10

Citation :

Le jour du jugement dernier pour l’Internet tel que nous le connaissons?

Paul Joseph Watson
-http://PrisonPlanet.com
Le 6 février 2006

Plusieurs développements qui viennent sur le devant de la scène indiquent une avancée remarquable vers un système gouvernemental réglé, taxé et contrôlé qui signifie la fin de l’Internet tel que nous le connaissons.

Les premières mesures faisant partie d’un mouvement visant à facturer chaque courrier électronique envoyé ont été déjà prises. Sous le prétexte d’éliminer le spam (courrier indésirable), Bill Gates (http://www.cnn.com/2004/TECH/intern...) et d’autres chefs de clan de l’industrie ont proposé que les utilisateurs de l’Internet achètent des timbres de crédit qui dénotent combien d’e-mails ils pourront envoyer. Ceci, bien sûr, sonne le glas pour les newsletters politiques et les listes d’expédition.

Le New York Times rapporte (http://www.nytimes.com/2006/02/05/t...) que "America Online et Yahoo, deux des plus grands fournisseurs de comptes E-mail au monde, sont sur le point de commencer à employer un système qui donne le traitement préférentiel aux messages des compagnies qui payent de 1/4 d’un cent à un penny par e-mail pour les faire fournir. Les expéditeurs doivent promettre de contacter seulement les personnes qui ont accepté de recevoir leurs messages, ou ils risquent d’être bloqués complètement."

Le jeu final est un système semblable à la Chine, par lequel aucun site web, même modérément critique par rapport au gouvernement, ne sera autorisé.

Le Pentagone a admis qu’il s’engagerait (http://www.prisonplanet.com/article...) dans une guerre psychologique et dans des cyber attaques sur les sites web ’ennemis ’ de l’Internet afin d’essayer de les faire fermer. Le fait que le programme de surveillance de la NSA a espionné 5.000 Américains nous indique que cet ennemi est cmposé des médias alternatifs et qu’il sera ciblé afin d’être éliminé. Les affaires en jugement sont en suspens après que l’administration Bush ait exigé les mots recherchés par les citoyens américains sur Google.

La première vague tentera simplement de décourager les gens, par le prix, afin qu’ils cessent d’utiliser l’Internet conventionnel, et de les forcer à adopter l’Internet 2. (http://www.prisonplanet.com/article...), un hub régulé par l’Etat et où une permission devra être obtenue directement de la part d’un bureau gouvernemental ou de la FCC pour installer un site web.

L’Internet original sera alors transformé en une base de données de surveillance de masse et en un outil de vente. Le magazine Nation a rapporté (http://www.prisonplanet.com/article...) la semaine dernière, que "Verizon, Comcast, Bell South et d’autres géants des communications développent des stratégies qui pisteraient et stockeraient l’information sur chacun de nos mouvements dans le Cyberespace en un vaste système de rassemblement de données et de marketing, dont la portée pourrait rivaliser avec la National Security Agency (agence de sécurité nationale). Selon les livres blancs qui sont distribués à présent sur le câble, les industries de téléphonie et de télécommunications, ceux qui sont les plus riches -- les multinationales, les groupes d’intérêt spécial et les principaux annonceurs publicitaires -- obtiendraient un traitement préférentiel. Le contenu de ces fournisseurs aurait la première priorité sur notre ordinateur et écrans de télévision, alors que l’information perçue comme indésirable, telle que les communications peer-to-peer, pourrait être reléguée à une connexion lente ou tout simplement fermée."

Nous voyons un mouvement visant à démoniser l’Internet et à ternir sa réputation. AOL diffuse des petites annonces (http://www.prisonplanet.com/article...) qui font équivaloir les utilisateurs de l’Internet avec des terroristes. Dans les quelques années à venir, nous pourrions voir un arrêt de l’Internet monté de toute pièce qui serait justifié par les cyber terroristes.

Pour le dictateur aspirant, l’Internet est un outil dangereux qui a été saisi par l’ennemi. Nous avons effectué un long chemin depuis 1969, lorsque l’ARPANET a été créé seulement pour l’usage du gouvernement des USA. L’Internet est le meilleur ami de la liberté et le fléau des malades du contrôle. Son éradication est un des buts à court terme de ceux qui cherchent à centraliser le pouvoir et à subjuguer le monde sous une prison mondiale de surveillance totale.

De : prisonplanet.com
mercredi 8 février 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=22955
Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour du jugement dernier pour l’Internet ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MU] Le Dernier exorcisme [DVDRiP]
» [MU] AO, le dernier Néandertal [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Informatique et Internet-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser