Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ...

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ... Empty
MessageSujet: Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ...   Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ... EmptyJeu 26 Jan à 15:14

Citation :

Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ’100% diversité culturelle’

Pour une fois, l’heure n’est pas à la fête chez Technopol - la première association au service de la scène électronique française - qui organise entre autres la célèbre Technoparade.
Depuis quelques mois, l’association a mis en place un groupe de travail média composé de radios / webradios poursuivants plusieurs objectifs et la DaDVSI n’a fait qu’avancer un peu plus l’heure des propositions et créer de nouvelles inquiètudes...


Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ... 283969-354347

Comme chacun le sait, le Web permet de diffuser hors des frontières, sans les problèmes de rareté des fréquences en FM, sans les contraintes des "quotas" également ne permettant pas le développement des répertoires sous-exposés dans les ‘playlists’.

A l’heure ou le cap des 9 millions de lignes haut-débit a été franchi, Technopol estime que les webradios sont une chance et une opportunité formidable pour des projets culturels & média les plus divers que ce soit ceux de particuliers, d’associations, de sociétés commerciales ou des institutions.

L’amendement webradio refusé lors de la première lecture du texte en Décembre 2005, proposait tout simplement une exception au Code de la Propriété Intellectuelle afin de garantir aux éditeurs de webradios un cadre serein pour mener leurs activités dans de bonnes conditions.

Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ... 283969-354348

La licence légale ça n’est pas la licence globale ...

Contrairement à ce que disent certains, la licence "globale" n’a rien à voir avec licence "légale"* que l’association réclame pour les éditeurs de webradios. Cet amalgame scandaleux revient donc à programmer la mort d’un média, paradoxalement en pleine expansion avec le haut débit.


Les webradios n’ont actuellement aucun droit, au contraire d’une radio associative traditionnelle en FM, et pire, si la loi passe, elle risque d’imposer le contrôle des flux par des systèmes de DRM ( gestion des droits numériques ). Un système coûteux, absurde et irréaliste quand on connaît les tarifs de la Sacem, des hébergeurs / opérateurs pour les serveurs de relais et la bande passante...

Menaces et ESPOIR ...
Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ’100% diversité culturelle’ Tout aussi grave : aujourd’hui avec cette loi, les ayant droits des œuvres diffusées peuvent attaquer par voie contentieuse les éditeurs de webradios. Ce risque réel est une vraie épée de Damoclès sur un média né il y a plusieurs années maintenant et qui ne cesse de prendre de l’ampleur !


Pourquoi vouloir réprimer un média qui diffuse des nouveaux talents ou des talents existants que les auditeurs affectionnent particulièrement ? Un artiste qui refuserait que ses créations soient écoutées, est-ce que cela existe vraiment ?

Technopol a donc choisi d’honorer plusieurs acteurs Français, symbole de la diversité culturelle et de la liberté de diffusion sans système de DRM ajouté pour les internautes, en leur offrant le label « 100 % diversité culturelle ». Parmi les webradios labellisées, on retrouve beradio.net, les webradios de FG DJ Radio, electrone.net, Letsgozik.com, station-fm.fr, wattfm.org, rmx radio... Bien entendu, d’autres viendront s’ajouter dans les jours à venir, et peuvent aussi solliciter directement l’association pour obtenir le label.

Assimiler ces stations en ligne et leur web-auditeurs à de la simple ‘piraterie’ est un aveuglement qui reviendrait à inviter les éditeurs existants à déplacer leur site d’émission hors des frontières, ou à fermer leur antenne et conduirait donc à pénaliser l’ensemble des acteurs de la musique en France : cela est inacceptable.

Les webradios sont au service de la création et il faut que les politiques en soient bien conscients : elles permettent à tout artiste, producteur, label, ou même majors, de diffuser leur musiques en toute indépendance et mieux encore, en sélectionnant naturellement les stations selon leur format, leur style, etc.... la encore, c’est une avancée considérable par rapport à la bande FM, trop formatée diront certains.

Technopol et les participants à son groupe de travail média souhaitent tout simplement qu’une autorisation juridique permette aux éditeurs de webradios d’utiliser des oeuvres musicales dans un cadre réaliste et soucieux de créer un équilibre entre “juste rémunération” pour les artistes et ayant droits et préservation de la diversité culturelle.

Il reste du chemin à faire et l’association souhaite continuer à lancer de telles initiatives tant qu’aucunes solutions n’aura pu être trouvée avec les pouvoirs publics en faveur des webradios.

* licence légale : C’est ici

Le logo créé par TECHNOPOL ...
A nouveau label, nouveau logo. Voici celui de "100% diversité culturelle" ...

Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ... 283969-354378

PDF

-http://www.lavienumerique.com/ELECT...

De : TECHNOPOL
dimanche 22 janvier 2006


http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=22502
Revenir en haut Aller en bas
 
Technopol pas à la fête ... Mais création d’un label ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Alternatives de vie :: Le Monde du Libre :: Média libre-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser