AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
199.99 € 279.99 €
Voir le deal

 

 Pour l'amnistie de Sébastien Schifres !

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Pour l'amnistie de Sébastien Schifres ! Empty
MessageSujet: Pour l'amnistie de Sébastien Schifres !   Pour l'amnistie de Sébastien Schifres ! EmptyMar 13 Déc à 1:17

Citation :

Pour l'amnistie de Sébastien Schifres !
--> Sébastien, étudiant à la Sorbonne, condamné à quatre mois de prison pour avoir participé à une manifestation


Lu sur Indymédia Paris : "Le 19 septembre, la Cour d’appel de Versailles a condamné Sébastien, étudiant en sociologie à la Sorbonne, à quatre mois de prison ferme et à 5000 euros de dommages et intérêts pour avoir participé à une manifestation antisécuritaire, le 2 novembre 2004, à la fac de Nanterre. Ce rassemblement avait été organisé pour s’opposer à la construction de murs de cloisonnement édifiés par les autorités universitaires afin de mieux contrôler les allers et venues des étudiants. Ce dispositif particulier s’inscrit en effet dans un cadre plus général comprenant notamment la mise en place d’un système de vidéo-surveillance, la création d’un groupe de vigiles, et l’autorisation pour la police de patrouiller sur le campus.

En mars 2004, une centaine d’étudiants avaient déjà détruit une première fois le mur du bâtiment D. Le mur avait alors été immédiatement reconstruit et renforcé avec une armature métallique. C’est notamment pour cette raison que la seconde tentative, en novembre 2004, a échoué. Ce jour-là, les étudiants se sont fait gazer et tabasser par les vigiles à coups de mousquetons. L’université a ensuite porté plainte contre l’étudiant qui était le mieux connu des vigiles du fait de son ancienneté : Sébastien, qui n’avait pas participé à la destruction du mur et qui était seulement présent au rassemblement. Ce jour-là, Sébastien, comme d’autres étudiants, s’est fait lui aussi tabasser par les vigiles et est reparti le crâne en sang. Deux jours plus tard, il était recherché par la police pour « violence et dégradation ». Après s’être présenté au commissariat de Nanterre la semaine suivante, Sébastien a été placé en détention préventive et s’est retrouvé enfermé durant trois semaines à la prison de Nanterre, juste derrière la fac !

Pendant trois semaines, des étudiants se sont mobilisés un peu partout en France pour obtenir sa libération. Le 30 novembre 2004, le tribunal de Nanterre a condamné Sébastien à quatre mois de prison ferme mais a décidé néanmoins de le remettre en liberté. C’est la mobilisation qui a permis la libération de Sébastien : le jour de son procès, plusieurs centaines de personnes ont manifesté devant le palais de justice de Nanterre.

Sébastien a ensuite fait appel de la décision du tribunal. Le 19 septembre 2005, la Cour d’appel de Versailles a confirmé la décision prononcée en première instance. Sébastien risque donc dans les semaines qui viennent de retourner en prison ! Le cas de Sébastien n’est pas isolé : d’autres étudiants sont aujourd’hui poursuivis pour leur participation aux manifestations de cette année. De nombreux lycéens sont dans le même cas. Mais bien évidemment, les principales victimes de la répression sont aujourd’hui les jeunes des banlieues, qui forment le gros des 60 000 prisonniers de France. Rien que pour les émeutes de ces dernières semaines, 600 jeunes ont été emprisonnés !

Aujourd’hui nous devons donc nous mobiliser pour l’amnistie générale et la libération des prisonniers. C’est dans ce cadre qu’il faut concevoir la lutte pour l’amnistie de Sébastien et de tous les étudiants, en s’appuyant sur la tradition d’immunité universitaire qui nous vient du moyen-âge. N’oublions pas que c’est sur ce principe d’immunité judiciaire qu’a été fondée la Sorbonne au XIIIe siècle ! Cette immunité universitaire est encore une réalité aujourd’hui dans certains pays (comme la Grèce) où les mouvements étudiants ont été suffisamment forts pour la conserver.

POUR L’AMNISTIE GENERALE ET LA LIBERATION DES PRISONNIERS :

GREVE GENERALE

OCCUPATION DES UNIVERSITES


Comité pour l’Amnistie de Sébastien

cas@indian-magic.net

Historique de la lutte de Nanterre sur

http://enrages-nanterre.freeservers.com

Mis en ligne par libertad, le Jeudi 1 Décembre 2005, 22:34 dans la rubrique "Actualité".

http://endehors.org/news/9035.shtml
Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'amnistie de Sébastien Schifres !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Suggestions d'actions :: National-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser