Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
189.99 € 379 €
Voir le deal

 

 Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris Empty
MessageSujet: Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris   Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris EmptySam 3 Déc à 19:16

Citation :

Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris
Compte rendu du SCALP Reflex


Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris Doc-29897

Lu sur Hacktivist news service : "En réaction à la prolongation de l'état d'urgence pour les trois prochains mois, de nombreuses organisations avaient appelé à un rassemblement devant la faculté de Saint Denis, Paris VIII. Ce rassemblement devait précéder une manifestation rejoignant Bobigny, traversant ainsi la Seine Saint Denis : des quartiers populaires souvent ignorés des manifestations politiques et des pratiques militantes. Il s'agissait d'exprimer une solidarité envers émeutiers et habitants, de dénoncer les pratiques sécuritaires, la banalisation de l'apartheid social et la stigmatisation des populations pauvres, pour une bonne partie issues de l'immigration.

De fait, ce mercredi après midi, 300 personnes environ se sont retrouvées sur le parvis de Paris VIII : le SCALP-REFLEX, des membres de la JCR, Vamos !, Droit devant, CNT FAL, SUD Etudiant. Il est décidé, au vu du faible nombre de participants au rassemblement, de rentrer dans la fac afin de faire débrayer les étudiants autour de cette lutte. On entre dans les salles de Travaux Dirigés, dans les amphis, afin d'exposer l'importance de la lutte et de la mobilisation. L'idée est d'engager le dialogue, la prise de conscience collective pour faire bouger et réagir les gens. Les profs sont froids, les étudiants plus que mous. Cette tentative ne parvient qu'à étioler le groupe de départ. La plupart des orgas présentes disparaissent peu à peu, laissant place finalement à quelques membres de la JCR et au SCALP REFLEX. Venu avec sa batucada, Vamos met de l'ambiance au cortège qui s'élance alors de l'université vers la gare RER de Saint Denis dans le but de rejoindre la manifestation prévue à Saint Michel à 18 h 30, Bobigny étant devenu un objectif inatteignable.

Commence alors une manifestation joyeuse et dynamique qui, à travers le centre ville, entraîne les gens des alentours, venus faire leurs courses où habitant le centre. Aux cris de « C'est pas les quartiers qu'il faut nettoyer, c'est Sarkozy qu'il faut virer ! » le cortège s'est grossi de jeunes enthousiastes, prêts à nous accompagner jusqu'à Saint Michel ! La plupart des gens des artères commerçantes paraissaient plus surpris qu'hostiles à la manif (on les comprend en même temps, une batucada, ils doivent pas en voir souvent en dehors d'éventuels carnavals municipaux !).

Arrivés à Saint Michel, notre cortège s'est fondu dans les cortèges présents. Peu à peu, la manifestation se met en branle vers le Sénat, en remontant le boulevard Saint Michel. Après avoir intégré le cortège du 9e collectif de sans-papiers, un bloc libertaire s'est constitué, unifié et dynamique, ouvert par la banderole"Pas de justice pas de paix" du Scalp-Reflex, où slogans et invectives à l'encontre des forces répressives de l'Etat sont repris en chour.

Nous ne sommes pas parvenus au Sénat, toutes les voies d'accès étant bien remplies de flicaille suréquipée. La manif s'est terminée place du Port Royal, par un « sublimissime » discours d'Olivier Besançenot, que nous avons découvert poête à ses heures perdues (ah la rime en « aire » !
Révolutionnaire, prolétaire, sécuritaire, pomme de taire.). Bref que du bonheur, même si d'aucuns auront peut être trouvé cette touche finale un peu molle face à la réalité de l'état d'urgence.

SCALP-Reflex, groupe parisien du Réseau No Pasaran !
21 ter rue Voltaire
75011 Paris
01.43.48.54.95 | 06.30.91.89.48.

Mis en ligne par libertad, le Samedi 19 Novembre 2005, 21:21 dans la rubrique "Actualité".

http://endehors.org/news/8945.shtml
Revenir en haut Aller en bas
 
Manifs anti Etat d'urgence de Saint Denis à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Archives 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser