Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Clé de licence Windows 10 PRO à 4,30€ (version téléchargeable)
4.99 €
Voir le deal

 

 Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises Empty
MessageSujet: Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises   Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises EmptyLun 7 Nov à 20:08

Citation :

Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises

De nouveaux incidents ont éclaté dimanche soir dans de nombreux quartiers difficiles à l’orée d’une onzième nuit d’émeutes en région parisienne et en province. Selon un premier bilan, au moins 300 véhicules ont été détruits et 37 personnes interpellées.

Les incidents les plus graves du début de nuit ont eu lieu à Grigny, dans l’Essonne, où environ 200 émeutiers, dont certains étaient armés, ont tiré sur des policiers à coups de fusils à pompe. Une dizaine d’agents ont été blessés et deux ont été hospitalisés après avoir reçu du plomb à la gorge et aux jambes.

"Les tirs n’auraient sans doute pas pu tuer à cette distance, mais ils auraient pu occasionner des blessures graves, rendre un policier aveugle par exemple", a déclaré un porte-parole de la police.

A Colombes (Hauts-de-Seine) des pierres ont été jetées contre un autobus, blessant à la tête un enfant de 13 mois qui a été hospitalisé. En Seine-Saint-Denis, un centre social a été attaqué à Rosny-sous-Bois. A Aubervilliers, c’est un magasin de motos qui a été pris pour cible.

Une crèche de Saint-Maurice (Val-de-Marne) a été attaquée, tout comme la trésorerie principale de Trappes (Yvelines). A Suresnes (Hauts-de-Seine), un entrepôt pharmaceutique a été détruit. "Il arrive aux émeutiers de cambrioler des magasins ou des entrepôts avant d’y mettre le feu", a rapporté le porte-parole de la police.

Le ministre de l’intérieur, Nicolas Sarkozy, s’est rendu en début de nuit à la direction départementale de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Il a souhaité que "l’ordre républicain revienne dans tous les quartiers de notre République (...) Sinon ce sera soit l’ordre des bandes, soit l’ordre des mafias, soit un autre ordre", a-t-il prévenu.

Appelant les policiers au "respect scrupuleux" de "l’éthique de la police républicaine", il a ajouté : "nous travaillons pour les habitants des quartiers et des cités, pas contre eux".

Dans la nuit de samedi à dimanche, la plus violente depuis le début des émeutes déclenchées par la mort de deux adolescents à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 27 octobre, près de 1300 véhicules ont été incendiés et 349 personnes ont été arrêtées.

SDA-ATS

De : swissinfo
lundi 7 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20288
Revenir en haut Aller en bas
 
Onzième nuit d’émeutes dans les banlieues françaises
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Novembre 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser