AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

 

 Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison pour avoir envoyé

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison pour avoir envoyé Empty
MessageSujet: Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison pour avoir envoyé   Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison pour avoir envoyé EmptyLun 7 Nov à 19:37

Citation :

Incroyable : Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison par un tribunal US pour avoir envoyé de l’aide

par Katherine Hughes, 3 novembre 2005 L’auteure est une citoyenne concernée, potière et lectrice vorace. Ce texte est un résumé par la rédaction de http://quibla.net de son article paru le 3 novembre sur le site www.dhafirtrial.net.

Peut-on appeler cela de la justice ? Le Docteur Rafil A. Dhafir a été condamné le 27 octobre 2005 à 22 ans de prison fédérale pour avoir envoyé de l’aide humanitaire à des civils iraquiens affamés par le biais de son ONG Help the Needy (Aider les nécessiteux). Le Dr. Dhafir est un membre éminent de la communauté musulmane de Syracuse, dans l’État de New York, et il est respecté à l’échelle nationale et internationale. Sa condamnation faisait suite à 31 mois de détention et à un procès de 17 semaines. Le gouvernement a présenté le cas avec minutie : 7 agences gouvernementales ont enquête sur Rafil Dhafir pendant 5 ans. La défense a appelé un témoin pendant 15 minutes. L’un des défenseurs de Dhafir a fait le commentaire que la seule agence gouvernementale non-représentée était le Service du poisson et du gibier. L’acte d’accusation comportait 60 charges, dont une seule n’a pas été retenue, à cause d’une erreur sur une banque.

Le message envoyé par cette condamnation à la communauté musulmane est clair : « Si nous pouvons avoir Rafil Dhafir, nous pouvons avoir n’importe qui. » Bien plus, elle signifie que de telles choses peuvent advenir sans réaction des non-Musulmans. N’étant ni arabe ni muslmane, je suis épouvantée par ces messages. J’ai cru toute ma vie que mes droits civiques seraient respectés mais après avoir suivi ce procès, je ne le crois plus. Le jour de l’arrestation du Dr. Dhafir, le 26 février 2003, le procureur général Ashcroft annonçait que des supporters du terrorisme avaient été appréhendés. En août 2004, juste avant le démarrage du procès, le Gouverneur de New York Pataki a réitéré cette accusation. Les procureurs locaux ont réussi par un lobbying intense à convaincre le juge de refuser le droit au Dr. Dhafir de se défendre lui-même contre cette charge, puis ils l’ont présentée à nouveau au procès pour qu’il soit condamné.

J’ai suivi tout le procès pendant 17 semaines, prenant des notes 5 heures par jour. Je suis extrêmement troublée par la détention du Dr. Dhafir, par la présentation du cas par le gouvernement pendant le procès et par le fait que le jury a émis un verdict unanime, sur la base de ce que j’ai perçu comme étant un dossier très faible. Je pense que d’autres gens devraient se sentir concernés non seulement par cette affaire, mais par d’autres afffaires similaires à travers le pays. Je suis en train de revoir l’acte d’accusation afin de démontrer pourquoi je ne crois pas que le gouvernement a fourni des preuves pour ses accusations. Je ne connaissais par le Dr. Dhafir avant le procès. Tout ce que je sais de lui provient directement de la procédure. Ce procès évoque pour moi les procès ubuesques de Moscou dans les années Trente.

Trois des co-ccusés dans l’affaire Help the Needy sont des diplômés de l’Université de Syracuse et beaucoup des 150 familles, principalement musulmanes, interrogées entre 6 h et 10 h le matin de l’arrestation du Dr. Dhafir, ont des liens avec l’Université de Syracuse J’ai entendu l’un de ces hommes rconter comment les agents du gouvernment étaient remontés 20 ans en arrière dans ses relevés bancaires, car il avait fait une donation de 150 000 dollars à Help the Needy. Et comme il rembourse un emprunt-logement chaque mois, un agent lui a demandé si ses enfants avaient assez à manger. Pendant une année, j’ai tenté en vain de faire bouger la communauté universitaire pour au moins discuter ce qui se passait sous nos yeux. Rien, aucune réaction.

Le cas du Dr. Dhafir crée un précédent juridique. Il pose la question de la persécution sélective et de la liberté d’expresion. Il était un critique virulent de la politque US en Iraq. Je pense que c’est la raison principale des poursuites contre lui. Nos nous inquiétons des journalistes “embarqués” (embedded) dans les zones de guerre comme l’Iraq, mais nous devrions aussi nous préoccuper des journalistes “embarqués” dans les bâtiments fédéraux. Les articles de journaux publiés par la presse sur l’affaire n’auraient pas pu être mieux écrits par les procureurs eux-mêmes. Je crois maintennant savoir exactement comment l’Holocauste a pu se réaliser en Allemagne : des médias complices et un public délibérément ignorant suffisent, et nous avons, ici aussi, les deux. Pour en savoir plus et contacter l’auteur :www.dhafirtrial.net

De : Leyla
dimanche 6 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20261
Revenir en haut Aller en bas
 
Rafil Dhafir condamné à 22 ans de prison pour avoir envoyé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Novembre 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser