Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

 

 Anniversaire de la mort de Sébastien Briat

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Empty
MessageSujet: Anniversaire de la mort de Sébastien Briat   Anniversaire de la mort de Sébastien Briat EmptyLun 7 Nov à 19:04

Citation :

Anniversaire de la mort de Sébastien Briat

Lundi 7 novembre 2005 sera le premier anniversaire de la mort de Sébastien Briat survenue au cours d’une action contre le transport ferroviaire de déchets nucléaires traversant la Lorraine. La CNT invite à commémorer ce triste événement avec fleurs, bougies et drapeaux, et donne rendez-vous ce lundi 7 novembre à 18h00, place de la République à Nancy.

A cette occasion, la CNT rappelle l’ignominie des pouvoirs publics qui, dans leur conclusion d’enquête, ont imputé aux seuls militants anti-nucléaires présents ce jour là « le concours d’imprudences et de dysfonctionnements » ayant conduits à ce drame.

L’hélicoptère absent « parti se ravitailler en kérosène », les véhicules de gendarmerie qui précédaient le train « Castor » alors que cela ne se fait habituellement pas, sont des éléments qui, aux yeux du procureur de la république, n’ont pas paru justifier le manquement à l’application de la réglementation SNCF imposant la « marche prudente » lorsqu’il y a présomption de personnes sur les voies.

À nos yeux, ces seuls éléments suffisent pourtant à remettre en cause les soi-disant conditions de sécurité maîtrisées accompagnant ce type de transport extrêmement dangereux.

Au-delà des circonstances, la CNT dénonce avec force l’obstination du gouvernement et des groupes industriels associés à poursuivre dans la voie du nucléaire au travers de la construction de nouveaux réacteurs de type EPR et du réacteur expérimental thermonucléaire ITER.

Outre les graves problèmes évidents des déchets nucléaires et de la pollution industrielle que cela continuera de générer, ce choix imposé place inévitablement les populations en état de dépendance énergétique généralisée, source de profits pour les classes dominantes, de précarité pour les autres, mais certainement pas d’émancipation.

Pour toutes ces raisons, la CNT reprend à son compte cet extrait de l’unique communiqué de presse rédigé par ses compagnes et compagnons présents le jour de l’action : « Sébastien est mort par accident, il ne l’a pas choisi, personne ne l’a souhaité.

Il n’est pas mort au volant en rentrant ivre de discothèque, mais en agissant pour faire entendre ses convictions. Et c’est sans conteste pour cela que son décès ne sera jamais, pour nous, un fait divers. »

Saluant encore une fois sa mémoire, la CNT témoigne que la détermination et le combat de Sébastien continueront d’animer la volonté de tou(te)s ses camarades de lutte.

Communiqué de presse du 4 novembre 2005
Confédération Nationale du Travail
Syndicats CNT interco et éducation de Nancy

De : CNT Nancy
samedi 5 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20239
Revenir en haut Aller en bas
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Empty
MessageSujet: Re: Anniversaire de la mort de Sébastien Briat   Anniversaire de la mort de Sébastien Briat EmptyLun 7 Nov à 20:37

Citation :

1 an déjà... Sébastien Briat était fauché par un train de déchets nucléaires

Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Sebastienbriat

Voila ça fait un an que Sebastien a perdu la vie, renversé par un train de déchets qu’il voulait bloquer. Alors que de graves manquements à la sécurité ont été prouvés, rien n’a été remis en cause et les Castor circulent toujours. En souvenir de sebastien... Je vous invite à organiser des rassemblements devant les gares ou où vous voulez mais de ne pas oublier que le nucléaire tue.

Ses compagnes et compagnons de route

Le 7 novembre 2004, Sébastien, 22 ans, est mort renversé par la locomotive d’un convoi de déchets nucléaires partant vers l’Allemagne. Quelques semaines auparavant il s’était décidé avec plusieurs d’entre nous à agir pour rendre publique la vulnérabilité d’un tel convoi. Le fait qu’il soit mort ne doit pas faire oublier que cette action était non violente, réfléchie et volontaire. Contrairement à ce que ce drame peut laisser transparaître, en aucun cas notre acte était irresponsable et désespéré.

Notre engagement est le fruit de convictions profondes quant au danger certain et réel que représente le nucléaire depuis trop longtemps.

Cette action était parfaitement planifiée, collectivement, incluant des repérages précis des lieux, et en respectant des procédures d’arrêt éprouvées. Nous avions longuement envisagé toutes les possibilités y compris un non arrêt du convoi. Placés en sortie de courbe, nous pouvions être amenés à quitter les rails très rapidement, du fait d’une visibilité réduite. Nous étions quatre couchés sur les voies ayant chacun un bras passé de part et d’autre d’un tube d’acier glissé sous le rail extérieur de la voie permettant ainsi un départ d’urgence plus rapide. En aucun cas nous n’étions cadenassés et nous avions la possibilité de nous dégager rapidement de ces tubes.

Malheureusement l’équipe chargée de stopper le train 1500m en amont n’a pas pu agir. L’ hélicoptère de surveillance précédent en permanence le convoi était absent, « partit se ravitailler en kérosène » ; or cette équipe comptait essentiellement sur sa présence qui signalait l’arrivée du train.

Enfin, conformément à ce qui était convenu les stoppeurs ont renoncé à arrêter le convoi car il était accompagné de véhicules de gendarmerie le précédent à vive allure sur le chemin les séparant de la voie. Le convoi est donc arrivé à « 98 km/h » selon le procureur n’ayant pu être arrêté par les militants ni averti par l’hélicoptère.

Ces multiples causes réunies nous mettaient en danger. De ce fait, les personnes couchées sur les rails n’ont bénéficié que de très peu de temps pour s’apercevoir que le train n’avait pas été stoppé et par conséquent n’avait pas réduit son allure. Nous nous étions entraînés à une évacuation d’urgence de l’ordre de quelques secondes.. Sébastien à été percuté alors qu’il quittait les rails, et en aucun cas, son bras n’est resté bloqué à l’intérieur du tube. La vitesse de l ‘événement nous a dépassé et personne parmi nous n’a eu le temps de lui venir en aide.

Avant que cela n’arrive, nous sommes restés dix heures de suite cachés en lisière de bois à trente mètres de la voie, gelés et ankylosés par le froid.. Durant cette attente, nous n’avons pas été détecté par le dispositif de sécurité, ni les guetteurs postés à une quinzaine de kilomètres du lieu du blocage et chargés de nous prévenir de l’arrivée du train, ni les stoppeurs chargés de l’arrêter, ni les bloqueurs qui avaient préalablement installé les deux tubes sous le rail au environ de cinq heures du matin. Il est clair que la part de responsabilité de chaque protagoniste doit être établie. Y compris la nôtre. Pour l’heure nous sommes face à l’un des pires moments de notre existence.

Malgré ce que beaucoup de personnes peuvent penser nous avions des raisons certaines d’être là. En premier lieu la sauvegarde de la planète, dont nous assistons au déclin d’années en années, mais également le rejet de cet Etat monolithique refusant toute remise en question. Nous n’avons pas décidé d’arrêter ce train par immaturité ou par goût de l’aventure, mais parce que dans ce pays, il faut en arriver là pour qu’une question de fond, enfin, entre dans le magasin de porcelaine. Sébastien est mort par accident, il ne l’a pas choisi, personne ne l’a souhaité. Il n’est pas mort au volant en rentrant ivre de discothèque, mais en agissant pour faire entendre ses convictions. Et c’est sans conteste pour cela que son décès ne sera jamais, pour nous, un fait divers.

Face à une situation où nous étions si perdus, nous n’imaginions pas recevoir tant de soutien. Nous remercions particulièrement amis et parents, de nombreuses associations, mais également les milliers d’anonymes allemands et français ayant organisé des manifestations et des commémorations en sa mémoire. L’ampleur de la solidarité nous dépasse autant qu’elle nous touche.. Le plus important, nous semble de pleurer un frère et de soutenir sa famille et non d’ instrumentaliser son image. Bichon était certes à la recherche d’un monde moins fou, mais avant tout un jeune homme rempli de joie de vivre, d’énergie et amoureux des gens.

Ce texte n’est ni une confession, ni une agression, nous voulons seulement par celui ci rétablir la vérité des faits.

Ses compagnes et compagnons de route

De : gajiju
lundi 7 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20294
Revenir en haut Aller en bas
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Empty
MessageSujet: Re: Anniversaire de la mort de Sébastien Briat   Anniversaire de la mort de Sébastien Briat EmptyLun 7 Nov à 20:41

Citation :

Train atomique : commémoration Sébastien
Le 7 novembre 2004, Sébastien Briat est mort renversé par un train de déchets nucléaires en Lorraine. Nous pensons à lui et nous n’oublions pas son message. Stop nucléaire, stop Castor !!


Réseau "Sortir du nucléaire" - Fédération de 720 associations Communiqué du samedi 5 novembre 2005

Il y a un an Sébastien Briat décédait lors d’une manifestation antinucléaire

En "souvenir’, la Cogéma et la SNCF organisent un nouveau train nucléaire entre la France et l’Allemagne

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exprime sa plus vive émotion en constatant que la Cogéma et la SNCF organisent un nouveau convoi ferroviaire de déchets nucléaires un an après le décès du jeune Sébastien Briat : c’était le 7 novembre 2004, dans une action de protestation contre un convoi La Hague-Gorleben (Allemagne)

Le nouveau convoi aura lieu les 19 et 20 novembre 2005.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutient : - toutes les initiatives qui auront lieu ces jours-ci en mémoire de Sébastien Briat
- les initiatives de protestation qui auront lieu les 19 et 20 novembre le long du parcours du convoi ferroviaire de déchets nucléaires.

Afin de dénoncer l’entêtement criminel des entreprises du lobby nucléaire, le Réseau "Sortir du nucléaire" publiera sur son site Internet (www.sortirdunucleaire.org ) les horaires et lieux de passage de ce convoi

Face au risque d’accident ou d’acte terroriste, le Réseau "Sortir du nucléaire" demande l’interdiction des transports de matières nucléaires, par trains, camions ou autres.

Réseau "Sortir du nucléaire"

Précisions importantes :

Depuis l’entrée en vigueur de l’arrêté "Secret-défense" du 24 juillet 2003, et de sa seconde version du 26 janvier 2004, le Réseau "Sortir du nucléaire" n’avait plus publié les horaires des convois de matières nucléaires. Il a décidé de le faire pour le convoi des 19 et 20 novembre 2005 afin de :
- protester contre le mépris affiché par la Cogéma et la SNCF pour la mémoire de Sébastien Briat
- montrer que, aujourd’hui comme hier, des personnes malintentionnées (contrairement aux antinucléaires) peuvent facilement se procurer les horaires des trains nucléaires.

Diverses actions pour commémorer le décès de Sébastien ont eu lieu (comme à Bordeaux), ou vont avoir lieu (comme à Nancy les 7 et 20 novembre). Lors de la manifestation de Lünebourg contre le nucléaire et pour les renouvelables, un représentant du Réseau a rappelé cette tragédie devant les 5 à 7000 personnes présentes. Il a aussi invité les Allemands à venir nombreux à la manifestation du 15-16 avril à Cherbourg contre l’EPR. La partie musicale était notamment assurée par un groupe de musique de Bure et qui montrait que les déchets nucléaires on n’en veut pas, que ce soit à Bure ou Gorleben.

Par ailleurs, nombre de commémorations doivent avoir lieu le long du trajet côté allemand, en hommage à ce militant de la région de Bure mort lors d’un transport de déchets nucléaires vers Gorleben.


De : sortir du nucléaire
lundi 7 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20298
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Empty
MessageSujet: Re: Anniversaire de la mort de Sébastien Briat   Anniversaire de la mort de Sébastien Briat Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Anniversaire de la mort de Sébastien Briat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Novembre 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser