Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max 270 React – Chaussure pour Homme
Voir le deal
102 €

 

 George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages Empty
MessageSujet: George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages   George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages EmptyLun 7 Nov à 18:50

Citation :

George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages

George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages Bush_asesino

Après l’inculpation et la démission d’un haut responsable de la Maison Blanche, George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages, et son honnêteté personnelle est mise en doute pour la première fois par plus de la moitié des Américains qui l’ont réélu il y a un an.

Sur le plan personnel, 40% seulement des Américains estiment que le président Bush est honnête, selon un sondage ABC-Washington Post paru jeudi, un chiffre qui est tombé sous la barre des 50% pour la première fois depuis le lancement de cette étude régulière. Et 58% des sondés estiment qu’il n’est pas honnête.

Sa cote de confiance globale stagne à 39% selon ce sondage. Selon un autre sondage publié jeudi également, par CBS, elle est tombée à 35%, son point le plus bas depuis l’élection en novembre 2000, au-dessous du niveau de popularité de la plupart des présidents américains, sauf Richard Nixon, en début de second mandat.

Outre le conflit irakien de plus en plus critiqué par les Américains, l’affaire Libby va peser pendant des mois sur le climat de la Maison Blanche, estiment les experts. Lewis Libby est l’ex-chef de cabinet du vice-président Richard Cheney, inculpé la semaine dernière de parjure, faux témoignage et tentative d’obstruction à la justice dans une affaire de possible manipulation du renseignement pour justifier la guerre en Irak.

Les sondages montrent que »les Américains estiment que le problème est plus large qu’un simple problème d’éthique personnelle », souligne Patrick Basham, chercheur au Cato Institute, un centre de recherche libéral de Washington.

»Je comprends la préoccupation des gens pour les sondages », a dit vendredi M. Bush à la presse, à Mar del Plata en Argentine, où il participe au sommet des Amériques.

»Le moyen de regagner en crédibilité est de fixer un agenda clair que tout le monde comprend et de le réaliser », a-t-il ajouté en précisant que son premier objectif était de »protéger » le peuple américain.

Néanmoins, sur le plan intérieur, le président semble paralysé dans l’immédiat, n’étant pas parvenu précisément à imposer cet agenda durant la première année du deuxième mandat, à l’exception de la réforme de l’Energie adoptée par le Congrès quatre ans après avoir été lancée par l’administration Bush.

Sur le plan politique, M. Bush a ressoudé in extremis sa base électorale républicaine la semaine dernière en retirant une candidature contestée à la Cour suprême pour en proposer une autre, qui doit encore être confirmée par le Sénat.

Mais ni la réforme des retraites, ni la réforme fiscale, qui figurent à son programme, ne semblent bien parties, alors que le président dispose d’un exceptionnel pouvoir avec une majorité républicaine dans les deux chambres du Congrès.

Le président Bush dispose encore d’un an environ avant d’être considéré comme un »canard boiteux », le terme affecté à tous les présidents américains en fin de second mandat, qui savent qu’ils n’ont plus beaucoup de pouvoir car ils ne sont pas rééligibles pour un troisième mandat.

»En général, cela arrive après les élections générales de mi-mandat », souligne Eric Davis, professeur de sciences politiques à l’université de Middlebury.

Affaibli à l’intérieur, le président tente, comme d’autres avant lui, de rebondir en politique étrangère.

Il a été accueilli jeudi par des milliers de manifestants à Mar del Plata qui s’opposent à son projet de Zone de libre-échange des Amériques (ZLEA).

Mais son objectif immédiat est surtout de faire avancer son alliance objective avec des dirigeants latino-américains pour arracher à l’Europe des réductions supplémentaires de ses subventions agricoles dans le cadre du cycle de Doha et des négociations de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

http://www.tageblatt.lu/edition/article.asp?ArticleId=41871

De : Washington
vendredi 4 novembre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=20231
Revenir en haut Aller en bas
 
George W. Bush continue de dégringoler dans les sondages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Novembre 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser