AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Connaissez-vous le NAIRU ?

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Connaissez-vous le NAIRU ? Empty
MessageSujet: Connaissez-vous le NAIRU ?   Connaissez-vous le NAIRU ? EmptyMar 25 Oct à 18:54

Citation :

CONNAISSEZ-VOUS LE NAIRU ?

samedi 22 octobre 2005 par Jean-Paul Négrel.

Les chiffres règnent en maîtres. Nous en sommes les esclaves consentants ou sceptiques, naïfs et manipulés. Ainsi en va-t-il pour le NAIRU (Non Accelerating Inflation Rate of Unemployement). En clair, génial indice inventé par de non moins géniaux théoriciens de notre économie très moderne et non moins néolibérale. Dans laquelle l’humanisme est une notion dérisoire et ringarde, jugée anti-économique, dans le cadre de l’indispensable "Réforme" au sein de laquelle l’homme n’est plus qu’un objet virtuel, simple variable d’ajustement de mathématique économique.

Le NAIRU ? C’est le taux de chômage au-dessous duquel il ne faut, paraît-il, absolument pas descendre sous peine de voir s’accélérer l’inflation. Et à combien est donc fixé d’un commun accord ce NAIRU, par nos maîtres de l’économie néolibérale qui ne veulent que notre bien ? A 10%. Au-dessous de ce chiffre du chômage, gare à l’inflation !

A quoi bon s’échiner à inventer de tels critères, alors que de toutes les façons, parmi tant d’autres, les chiffres de l’inflation aussi bien que ceux du chômage sont truqués ? Seulement voilà, celles et ceux qui souffrent d’être sans travail, sont non seulement plongés dans la misère et l’angoisse d’une précarité largement exploitée, mais soumis de plus en plus aux contrôles humiliants et à la persécution destructrice de pouvoirs publics plus enclins à pénaliser les victimes que d’attaquer le mal à ses racines. Nos dirigeants on-t-ils réellement cette dernière volonté ? Car le NAIRU, comme la Bourse, commande.L’exploitation de celle ou de celui qui est opportunément plongé dans la pauvreté et la précarité, contraint alors à accepter n’importe quel travail à n’importe quel prix, fait bien l’affaire de tout un système. Et puis, il est tellement plus facile d’entretenir la suspicion sur tous ces malheureux...ça rassure ceux que le mal ne touche pas encore, et ça leur évite de "se prendre la tête".

Comment appelle-t-on un système qui organise à la fois le "crime" et sa punition ? Un système qui crée délibérément l’exclusion et punit les exclus ? De quoi ressort ce système qui organise la bastonnade, consciencieusement,avec la froide détermination d’un indice mathématique, glorifie les bourreaux, banquette avec eux ? Pour finalement, ajoutant le cynisme à la cruauté, culpabiliser, persécuter encore, achever froidement les bastonnés jusqu’à ce que misère et humiliation totales s’en suivent ?

Et si, un jour, il y avait un retour de bâton ?

Jean-Paul Négrel

http://www.info-impartiale.net/article.php3?id_article=127
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Connaissez-vous le NAIRU ? Empty
MessageSujet: Re: Connaissez-vous le NAIRU ?   Connaissez-vous le NAIRU ? EmptyMar 25 Oct à 19:12

Citation :

Le pire ennemi du profit, c’est le plein emploi

Quand l’hypocrisie le dispute à l’indécence...


de Etienne Chouard

Nos vieux "représentants" professionnels jurent qu’ils luttent pour l’emploi, ils clament que le chômage est leur cible principale. On découvre sur cette affaire centrale du chômage que ce sont tous des menteurs et que nous n’avons plus de prise sur eux car c’est toute la caste, de gauche à droite, corrompue par le pouvoir trop longtemps exercé, qui se protège contre les initiatives citoyennes : c’est à peine croyable, en douce, ils respectent tous strictement un objectif minimum de chômage que leur suggèrent les plus grandes entreprises privées pour maintenir un bon taux de profit, et la lutte que nos soi-disant "représentants" mènent "pour l’emploi" est en fait une lutte "pour la précarité de l’emploi", pour remplacer, via le chômage, un maximum d’emplois stables par des emplois précaires de substitution.

En douce et en vitesse : la précarisation absolue du CNE a été imposée par ordonnances, c’est-à-dire qu’un exécutif tyrannique écrit et exécute le droit tout seul, sans contrôle parlementaire, et en août, pendant que tout le monde est en vacances. Ces gens sont des bandits !

Avec la complicité d’un groupe stratégique de journalistes, éditorialistes néo-libéraux, qui ont investi les rédactions et qui martèlent tous les jours, sans contradicteur, que « c’est inéluctable ».

Cette précarité touche aujourd’hui directement près de la moitié des salariés en France et elle ne cesse de se généraliser. Mais quand va-t-on enfin se mettre en travers ?

Sommes-nous capables de résister ? Pour l’instant non, car notre "démocratie" n’est encore qu’une supercherie sur bien des aspects. Pas tous les aspects, bien sûr, car la liberté de s’exprimer et les élections ne sont pas rien. Mais elles ne sont qu’une étape vers une authentique démocratie.

Espérons que les responsables ne sont pas "tous pourris" et que certains élus et certains journalistes auront le courage de nous aider à résister à la régression politique voulue par les forces économiques. Il est important que les institutions donnent aux citoyens le pouvoir de se défendre quand la situation est grave.

Extraits d’une émission de radio très intéressante :
« Là-bas si j’y suis » du 15 septembre 2005,


"Les chiffres du chômage", http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=737 :

François Chevalier (stratégiste chez VP Finances) :
"Il faut savoir que le pire ennemi des profits, c’est le plein emploi, or on est loin du plein emploi."

Thomas Coutrot (économiste) : « C’est une vieille histoire, le chômage a toujours été employé, dans les économies capitalistes, par les entreprises, par les employeurs, pour calmer les revendications des salariés qui sont en place en leur montrant la file d’attente à la porte de l’entreprise et en leur disant "si vous n’êtes pas content, il y en a d’autres qui prendront volontiers votre place", ça c’est aussi vieux que l’histoire du capitalisme. Ça a trouvé des nouveaux noms : aujourd’hui les économistes aiment bien parler de "chômage d’équilibre"... Selon les économistes libéraux, c’est le taux de chômage qui est nécessaire pour calmer les revendications et empêcher les hausses de salaires et donc empêcher l’inflation...

Un certain nombre d’experts de l’OCDE estiment que le chômage d’équilibre est autour de 8 à 9 %, autrement dit il n’est pas souhaitable, dans l’état actuel des choses en France, que le chômage baisse en dessous de ces niveaux, 8-9 %, parce que cela risquerait de réveiller les revendications et donc de réveiller le démon de l’inflation, qui est quelque chose dont les investisseurs financiers ont horreur.

Sauf si on arrive, comme ça a été le cas aux États-Unis dans les années 80, à casser suffisamment les organisations syndicales et les conventions collectives pour que, même à 4% de chômage, les salariés ne soient pas en mesure de revendiquer des hausses de salaires. En France, on n’y est pas encore... »

Laurence Parisot (présidente du MEDEF) : « Je pense que le chômage est une véritable honte, parce que ça fait 25 ans que notre pays bat des records de taux de chômage, il faut en France libérer, libéraliser, le marché du travail. Notre conception en matière d’offre et de demande de travail est beaucoup trop rigide, on n’est pas adaptés à l’économie d’aujourd’hui qui est une économie à laquelle il faut réagir rapidement, et il faut que l’emploi s’adapte à l’activité et non pas l’inverse. »

http://etienne.chouard.free.fr

De : Etienne Chouard
dimanche 23 octobre 2005

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=19925
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Connaissez-vous le NAIRU ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Connaissez-vous un bon tracker ? > Trouvé, mais nouveau problème !
» [QUESTION/RESOLU] Connaissez-vous une application pour imprimer avec une tablette android ?
» Eyeshield 21
» Connaissez-vous Annie Cicatelli ??
» Connaissez-vous vraiment l'univers de Stephen King ? (Quizz)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers: