AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -24%
Nouveaux écouteurs sans-fil Huawei FreeBuds 3 ...
Voir le deal
94.99 €

 

 Grève générale en Belgique

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Grève générale en Belgique Empty
MessageSujet: Grève générale en Belgique   Grève générale en Belgique EmptyDim 9 Oct à 17:13

Citation :

Grève générale en Belgique

L’appel à la grève lancé par la FGTB a été largement suivi dans de nombreux secteurs.
Même si l’impact réel, dans le secteur privé, notamment, reste difficile à évaluer.
La FGTB triomphe, les organisations patronales dénoncent des intimidations.

L’appel à la grève générale de 24 heures lancé par la FGTB à la veille de négociations cruciales sur l’avenir de la Sécu et des prépensions a été largement suivi. Le syndicat socialiste en tout cas s’en félicitait. « C’est vraiment un grand succès, qui atteint largement nos espérances. Si le monde politique ne comprend pas le message, ça devient grave », a déclaré le secrétaire général de la FGTB wallonne, Jean-Claude Vandermeeren. Des affiliés de la CSC et de la CGSLB ont également pris part aux piquets de grève.

La Belgique tournait au ralenti vendredi. L’aéroport de Charleroi était totalement à l’arrêt, au contraire de Bruxelles- National qui n’aura été gêné que par le brouillard. Un nombre limité de rames de métro et de bus circulait à Bruxelles. La situation était plus difficile en Wallonie, où très peu de bus sont sortis des dépôts. Des perturbations importantes étaient aussi relevées dans les transports en commun en Flandre. La circulation ferroviaire était également à l’arrêt, y compris sur les réseaux Thalys et Eurostar. La circulation au port d’Anvers, le deuxième d’Europe, était aussi à l’arrêt. Des piquets de grève ont bloqué l’entrée de plusieurs zonings industriels. Ford à Genk, Volkswagen à Bruxelles ainsi que différents sites d’Arcelor ont été paralysés.

Si la plupart des bureaux de poste ont fonctionné, des centres de tris ont été bloqués, la plupart des journaux n’ont pas été distribués et la RTBF a diffusé un programme minimum, excepté la diffusion de journaux parlés en accord avec la CGSP (une première). Dans le secteur privé, l’impact de l’appel à la grève est par définition plus difficile à évaluer. Banques et entreprises d’assurances n’étaient pas toutes touchées, même si les sièges de grands établissements bancaires ont été bloqués dans plusieurs villes du sud du pays. La plupart des grands magasins ont baissé leurs volets, de nombreuses petites et moyennes surfaces ont été « invitées » à en faire autant.

Reste que les organisations patronales sont loin de partager le triomphalisme de la FGTB. « Il serait exagéré de parler de grève générale ce vendredi », a estimé l’Union des Classes moyennes (UCM), qui a déploré, par ailleurs, « certains comportements inacceptables ». Si la grève s’est largement limitée aux secteurs « obligés », « il faut regretter que certains aient utilisé l’intimidation et les menaces pour contraindre à la fermeture des PME, notamment des franchisés alimentaires et non alimentaires ».

L’Unizo, l’équivalent néerlandophone de l’UCM, a fait savoir, de son côté, qu’elle avait reçu une centaine d’appels d’indépendants ayant été victimes d’intimidations de la part de grévistes.

http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=90&art_id=244087

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=19431
Revenir en haut Aller en bas
 
Grève générale en Belgique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Général :: Actualité :: Archives 2005-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser