AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-49%
Le deal à ne pas rater :
Table de cuisson induction – ROSIERES RPI2S0 – 3 foyers
204 € 400 €
Voir le deal

 

 Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droit

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droit Empty
MessageSujet: Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droit   Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droit EmptyDim 9 Oct à 16:58

Citation :

Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droits de l'Homme en Tunisie

C.R.L.D.H. Tunisie

Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l'Homme en Tunisie membre du Réseau Euro-méditerranéen des Droits de l'Homme

La situation des droits de l'homme et des libertés s'aggrave de semaines en semaines en Tunisie. La répression policière a atteint un niveau inégalé. Aujourd'hui dimanche 2 octobre 2005, les militants de la Ligue Tunisienne pour la Défense des droits de l'Homme (L.T.D.H.) ainsi que des centaines de syndicalistes et démocrates se sont rendus en masse aux réunions organisées par ses comités de sections. Pour la troisièmes fois, ils ont été accueillis par un impressionnant dispositif policier qui a barré l'accès à leurs locaux. La police a une nouvelle fois organisée des passages à tabac ciblés contre des responsables régionaux de la L.T.D.H. Ces réunions ont été convoqué par les sections de la L.T.D.H. de : Bizerte, Mateur, Sousse, Monastir, Sfax, Nafta-Tozeur, Kélibia-Korba, Kébili, Kairouan, Jendouba, Gabes. Toutes ces réunions n'ont pas pu se tenir sauf à Gabes dans le local du parti d'opposition P.D.P. (Parti Démocrate et Progressiste) et à Jendouba où une centaine de militants ont pu se réunir dans la rue.

La police a aussi encerclé les maisons de Abderhamen HEDHILI membre du comité directeur à Ksibet El Madiouni de Mongi BEN SALAH syndicaliste et membre du comité de section de la L.T.D.H. de Monastir qui a été sommé de ne pas quitter sa ville de Moknine.

Les événements les plus graves se sont déroulés à Kairouan. Le président de la section de la L.T.D.H. Messaoud Romdhani a été conduit par le chef de la police locale dans une rue déserte où il a été sauvagement agressé et menacé d'atteinte à son intégrité physique. Messaoud Romdhani s'est vu refusé l'octroi d'un certificat médical constatant ses blessures par la responsable du service d'urgence de l'hôpital régional prétextant qu'elle avait reçu des ordres de la police. La police de Kairouan a aussi agressé le secrétaire général de la section Taoufik El Gaddeh, les secrétaires généraux adjoint de l'Union Régional du travail U.G.T.T. : Naceur El Ajili, Abdelaziz Serri, Fathi El Ltaïef, les syndicalistes : Mekki El Aydi, Mouldi Romdhani et Zakia Dhiffaoui qui a été interpellée et arrêtée pendant quelques heures.

Malgré cette répression sauvage, les défenseurs des droits de l'homme tunisiens, les syndicalistes et les opposants démocrates refusent la mise au pas de la L.T.D.H, .Ils décidés de se rassembler tous les dimanches pour faire face à l'acharnement du régime de Ben Ali à détruire tous le tissus associatif autonome tunisien et réduire au silence toutes voix discordantes.

Ils ont décidé de créer des comités de défense de la société civile dans toutes les régions. Les premiers comités de défense de la société ont vu le jour à Kairouan, Sousse, Gabes, Nafta, Tozeur, d'autres régions se préparent à la création de ces comités.

Le Comité pour le Respect des Droits de l'Homme en Tunisie exprime son entière solidarité avec les défenseurs des droits de l'homme en Tunisie et dénonce les agressions policières dont ils sont l'objet. Ces agissements grossiers et scandaleux démontrent encore une fois s'il en était besoin, la responsabilité directe du régime tunisien dans la crise que connaît la L.T.D.H. On voit bien qu'il ne s'agit nullement d'une affaire interne concernant des ligueurs entre eux. Il rappelle au pouvoir tunisien ses engagements internationaux à garantir les libertés de réunions et l'autonomie de la société civile.

Le régime tunisien reste sourd aux appels et à la mobilisation des ONG et de la communauté internationale à quelques semaines de la tenue en Tunisie de la deuxième phase du sommet mondiale sur la société de l'information.

Les événements de ce dimanche semble être la seule réponse des autorités tunisiennes aux déclarations lors d'une conférence de presse à Tunis de M. Philippe Douste-Blazy, Ministre des Affaires Étrangères le 1er octobre 2005, qui a pris la mesure de la gravité de la non tenue du congrès de la LT.D.H : « Nous sommes exprimés très clairement à ce sujet, d'abord avec les officiels tunisiens, mais également avec des représentants d'organisations non-gouvernementales qui souhaitaient évoquer la situation des droits de l'Homme à la suite de l'annulation du congrès de LTDH », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

»La France exprime le souhait que la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) ainsi que les autres organisations non-gouvernementales puissent continuer à apporter, dans la légalité bien sûr, leur contribution à la promotion des droits de l'Homme et des libertés publiques », a-t-il ajouté.

Le C.R.L.D.H.T lance un vibrant appel aux ONG et aux forces démocratiques maghrébines, arabes et internationales et aux institutions françaises, européennes, et onusiennes d'intensifier leurs efforts et pressions pour contraindre le pouvoir tunisien à respecter ses propres engagements et à assurer l'existence effective d'une société civile libre et autonome, seule véritable garantie d'un avenir démocratique et pacifique de la Tunisie.

Paris le 2 octobre 2005

kurt cobain - TUNISIE source www.tunisnews.net



Source/auteur : C.R.L.D.H. Tunisie

Mis en ligne le mardi 4 octobre 2005, par kurtcobain

http://www.hns-info.net/article.php3?id_article=6940
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle vague de répression contre les défenseurs des Droit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser