AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal

 

 Décroissance de gauche et internationale

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Décroissance de gauche et internationale Empty
MessageSujet: Décroissance de gauche et internationale   Décroissance de gauche et internationale EmptyDim 9 Oct à 16:31

altermonde-levillage- dimanche 9 octobre 2005, dubosclard
PAG69 - Pour une Alternative de Gauche (Rhône)
DÉCROISSANCE DE GAUCHE et INTERNATIONALE
... Suite à l’intervention de Paul Ariès


Citation :
Source : www.pag69.org
info@pag69.org

Le Groupe Décroissance de PAG69 s’est réuni le 05 septembre 2005 - avec la présence de Paul Ariès - et a préparé et rédigé le texte qui suit.

Précision : Le chef d’orchestre, Patrick, a pris l’initiative de créer ce groupe où beaucoup d’amis arrivent pour coopérer aux travaux.
Affaire à suivre...

Le bilan de la société libérale dans laquelle nous vivons, où la consommation est devenue le moteur de notre existence est sombre :


* croissance de la consommation irréfléchie d’objets
* croissance du mal être, de la précarité
* l’avoir comme seule raison d’exister
* la consommation à la place de l’être
* l’économie qui prime toute autre considération
* perte des valeurs humaines
* l’individualisme
* la tristesse, la grisaille de la pensée capitaliste
* le monde malade de la domination, de l’exploitation de la nature et des hommes

Et... Les crises que nous traversons, ou que nous voyons pointer :

* crise de la citoyenneté, du politique
* crise de l’être, de la personne humaine
* crise écologique présente et à venir (l’effet catastrophique d’une croissance infinie dans un monde forcément fini).

L’ABSENCE D’UTOPIE

nous impose de rompre avec ce projet de vie « petit bourgeois » qui bloque notre imaginaire et nous cantonne dans le : "plus posséder donc consommer plus donc travailler plus pour être mieux".

Dans cette société dé symbolisée, qui a perdu tout sens des limites, il nous faut « DÉCOLONISER NOTRE IMAGINAIRE et RÊVER » à un autre Projet politique où l’homme sera au centre de cette société, dans un monde avec qui il aura appris à vivre. Un projet politique qui devra organiser le moyen de vivre le mieux possible sans nuire aux autres, à la planète, aux générations futures.
C’est une démarche Individuelle et Collective qui va remettre en cause les modes de vie et de consommation occidentale.

ON PEUT L’APPELER DÉCROISSANCE DE GAUCHE ... SOCIALE... et à volonté INTERNATIONALE


Il s’agit donc d’inventer ensemble, d’autres modèles, ici et aussi dans les pays émergents ; de sortir des schémas économiques actuels. D’autres modèles qui prennent en compte les limites imposées par la nature et par notre humanité, et qui au travers de ce prisme puisse penser mondialement au partage des richesses.
Le problème du partage des richesses, ici posé, doit pour nous, englober le social, la création, la pensée, mais aussi les richesses matérielles, la redistribution. Il n’est pas concevable pour nous de penser à d’autres modèles oublieux des Inégalités sociales.
Dans ce nouveau projet, nous devons redonner place au temps ; temps de s’approprier des pensées, des réflexions ; temps de se construire, êtres humains tous différents ; temps pour rêver, pour créer ... et aussi le « qu’allons nous laisser aux générations futures » qui doit à nouveau prendre corps dans notre société.

Que peut-on mettre en place ?


* Construire et opposer un nouvel imaginaire à l’imaginaire de toute puissance, de possession.
* faire avancer notre pensée vers une remise en question de notre mode de vie.
* rencontrer, prendre en compte le bouillonnement de résistance des expériences actuelles (AMAP, SEL, Rentrée sans marques...), qui émergent, y compris dans les « banlieues »
* repenser la ville, et intégrer dans cette réflexion, la diversité culturelle, les déplacements, la production, le bien être...
* redévelopper la sphère de la gratuité (en France : le service publique)
* mettre en place le revenu universel couplé avec le salaire maximum
* repenser le travail et l’activité
- travailler à l’émancipation de l’être, éducation :
o assurer l’éducation permanente * redonner à l’école son sens de gratuité et de laïcité
o redonner à l’école son sens de gratuité et de laïcité

* relocaliser notre fonctionnement sans se renfermer, en préservant les échanges, en mutualisant les expériences, en acceptant (intégrant) la diversité du monde.
o tenir compte des productions locales
o stopper le développement des villes, leur redonner taille humaine.
o développer la vie de quartier, de village (démocratie participative, vie culturelle).

* repenser globalement le transport, les échanges.

C’est bien, une Décroissance de gauche vers un monde que nous voulons, dont il s’agit.

Le Groupe Décroissance de PAG 69
source : http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3865

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Décroissance de gauche et internationale Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Décroissance de gauche et internationale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Alternatives de vie :: Décroissance, alternatives au capitalisme ...-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser