AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-63%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
55.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

 Hospitalisé après un tir de flash-ball.

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Hospitalisé après un tir de flash-ball. Empty
MessageSujet: Hospitalisé après un tir de flash-ball.   Hospitalisé après un tir de flash-ball. EmptyVen 7 Oct à 16:00

altermonde-levillage- vendredi 7 octobre 2005, cardabelle
Hospitalisé après un tir de flash-ball.

Citation :
L’intervention de la police, vendredi, avenue Jean-Jaurès, à Pantin, a marqué plus d’un riverain. Et un jeune homme de 18 ans a été hospitalisé dans la soirée après avoir essuyé un tir de flash-ball au thorax.

Souffrant de lésions bronchiques, il devrait rester à Jean-Verdier au moins jusqu’à jeudi, où il sera examiné par un spécialiste.

Sa famille entend déposer plainte. Vendredi, vers 17 heures, les policiers intervenaient dans ce quartier pour un accident de la circulation. Un enfant avait été renversé, ils partaient prévenir ses parents. En chemin, ils aperçoivent une transaction de stupéfiants, explique-t-on à la Direction départementale de la sécurité publique. Ils veulent intervenir, le ton monte et les policiers sont pris à partie par « un groupe d’un immeuble voisin », indique leur direction.

Une voisine raconte de son côté avoir vu un jeune de 17 ans « essuyer des coups ». Aussitôt, elle va prévenir sa famille qui loge dans un appartement, en rez-de-chaussée. « Je suis sortie en courant voir ce qu’il se passait et mon fils aîné aussi, c’est lui qui s’est fait tirer dessus au flash-ball », explique le père de famille joint hier au téléphone.

Selon la police, le flash-ball a été utilisé en « légitime défense alors que le jeune homme était debout ». Pour le blessé et sa famille, le scénario diffère sensiblement. « On m’a poussé et fait une balayette, je suis tombé et c’est après que j’ai reçu la balle au thorax, presque à bout portant », explique le jeune homme depuis l’hôpital. Il a été conduit, avec deux autres jeunes gens, dont son frère de 17 ans, au commissariat, avant que son état soit jugé incompatible avec un placement en garde à vue, puisqu’il ne cessait de « cracher du sang ». Trois heures se sont écoulées avant que sa blessure soit réellement prise en compte, assure-t-il. Son avocate s’attache aujourd’hui à vérifier les assertions du jeune homme, « studieux, sportif et inconnu des services de police », ainsi qu’elle le décrit. Le blessé doit aussi être entendu par la police lorsque son état le permettra.
source : http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3841

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Hospitalisé après un tir de flash-ball. Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Hospitalisé après un tir de flash-ball.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser