AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal

 

 A pied à l'école: semaine internationale

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

A pied à l'école: semaine internationale Empty
MessageSujet: A pied à l'école: semaine internationale   A pied à l'école: semaine internationale EmptyDim 2 Oct à 22:10

france2- Publié le 02/10 à 18:08
A pied à l'école: semaine internationale

Citation :
Le "pedibus", variante à pied du ramassage scolaire, fait de plus en plus d'adeptes en France et dans le monde

A pied à l'école: semaine internationale Image_14413182_192_144
Pedibus: une mère de famille emmène un groupe d'enfants à l'école à pied, à Caen - AFP / Mychèle Daniau


Alors que l'association I Walk to School (A pied à l'école) organise une semaine internationale du 3 au 7 octobre, l'idée gagne du terrain en France comme aux Pays-Bas, en Belgique, en Italie ou en Allemagne.

Les enfants attendent à un arrêt qu'une bande de petits marcheurs, escortés par quelques parents bénévoles, les emmènent à pied à l'école.

Les pays pionniers en la matière sont la Suisse, le Canada et le Royaume-Uni.

"C'est un projet citoyen et les gamins adorent. C'est sain, gai, économique, convivial, écologique", s'enthousiasme René Durand à la mairie de Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), ville de 35.000 habitants dans la région parisienne, parmi les premières du pays à avoir tenté l'aventure.

A tour de rôle, des pères et mères aux airs d'animateurs de colonie de vacances, avec gilets fluorescents et fanions, assurent la conduite des cortèges, direction l'école.

L'idée du "walking bus" (autobus pédestre) est née en Australie en 1991. Elle est arrivée en Suisse, où elle est devenue "pédibus" en 1998.

Selon l'ADEME (Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie), qui encourage les pedibus, deux tiers des élèves de 6-11 ans se rendent chaque jour à l'école en voiture alors que le trajet moyen n'excède pas 1 km en ville.

Les fans du système vantent ses bienfaits : activité physique, éducation routière, socialisation des enfants, mais aussi gain de temps - sachant que chaque famille doit normalement gérer entre 8 et 20 trajets d'école par semaine - et "écomobilité" : diminuer l'usage de la voiture, c'est protéger l'environnement et promouvoir le développement durable.

Les enseignants aussi sont ravis: ils trouvent les élèves plus réceptifs quand ils sont réveillés par une bonne marche à pied. Des enfants qui, eux, aiment se promener avec leurs copains.

Des lignes de pédibus ont déjà été ouvertes à Angers, Nantes, Toulouse, Caen, Lyon, mais aussi dans de petites municipalités comme Gières (Isère) ou Ouistreham (Calvados).

Pour les plus grands et les plus longs trajets, une variante à deux roues se développe aussi. Ainsi, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), des cortèges de lycéens roulent tous les jours vers l'école depuis 2001.
source : http://info.france2.fr/education/14412944-fr.php

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
A pied à l'école: semaine internationale Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
A pied à l'école: semaine internationale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Ecologie :: Pollution et solutions-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser