AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

 

 Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration Empty
MessageSujet: Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration   Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration EmptyDim 18 Sep à 15:38

rfi-Article publié le 18/09/2005
Pays-Bas
Manifestation contre les tests d’intégration


Citation :
Des examens de langue et de culture néerlandaises seront imposés aux immigrés «non occidentaux» par la ministre de l’Intégration, Rita Verdonk. La mesure, avalisée vendredi par le gouvernement, vise un demi million de personnes. Entre 5 000 et 6 000 mécontents ont manifesté samedi à Amsterdam à l’appel d’une trentaine d’associations.

De notre correspondante aux Pays-Bas

«Verdonk, ministre de la Provocation», «Arrêtez les tests d’intégration», «L’islam n’est pas l’ennemi»… Les slogans brandis hier sur le Dam, la principale place d’Amsterdam, voulaient marquer leur opposition à la politique de fermeté suivie par Rita Verdonk, la ministre conservatrice de l’Intégration. Une foule hétéroclite, composée essentiellement d’hommes d’origine turque et marocaine, de militants du petit Parti socialiste (SP, opposition) et de jeunes Néerlandais anti-racistes s’est rassemblée sous le mot d’ordre «assez c’est assez».

Après avoir annoncé en 2003 l’expulsion de 26 000 demandeurs d’asile déboutés, Rita Verdonk a redoublé de fermeté après le meurtre du cinéaste Theo van Gogh, le 2 novembre 2004, par un jeune islamiste néerlando-marocain. La ministre la plus populaire de son gouvernement n’entend pas seulement supprimer la double nationalité dont bénéficient les Turcs et les Marocains, les deux plus fortes colonies d’immigrés aux Pays-Bas. Cette année, elle a aussi imposé aux nouveaux candidats à l’émigration des tests payants de langue et de culture néerlandaises dans les consulats de leurs pays respectifs, au Maroc notamment. Une mesure qu’elle voulait étendre à tous les «allochtones non occidentaux» présents aux Pays-Bas depuis 1975 et ayant passé moins de huit ans sur les bancs de l’école néerlandaise.

Une première en Europe

«Rita Verdonk fait n’importe quoi en jouant sur la peur et la faiblesse de l’opposition, affirme Abou Menebhi, à la tête d’Emcemo, l’une des 32 associations ayant appelé à manifester samedi. Tout le monde a peur, tout est suspect, le terrorisme est partout. Mais les mesures du gouvernement n’ont pas d’autre objectif que de rendre la vie plus dure aux immigrés». Le gouvernement a donné le 16 septembre son aval aux fameux «examens de citoyenneté», qui seront adoptés dans la semaine par le Parlement.

Au lieu des 775 000 personnes initialement concernées, ce sont 500 000 personnes qui devront finalement s’y soumettre. Après un avis défavorable du Conseil d’Etat, en juillet, qui a mis en garde contre le contenu discriminatoire du projet de loi, Rita Verdonk s’est résolue à faire la différence entre les étrangers et les Néerlandais d’origine étrangère, tous compris dans le même groupe des «allochtones».

Les «allochtones» se sentent de moins en moins Néerlandais

Les naturalisés seront exemptés – à l’exception des imams – de même que tous les plus de 60 ans. Nadia, une mère de famille marocaine installée aux Pays-Bas depuis plus de vingt ans, vit ces examens comme une «humiliation». «Tous mes enfants sont nés et ont grandi dans ce pays, dit-elle. Que vont-ils penser si je dois maintenant me soumettre à des tests ? Le résultat de toute cette politique, c’est que nos jeunes n’ont plus qu’une discussion : partir, rentrer au pays».

Selon un sondage publié le 5 août par Intelligence Group, les «allochtones» se sentent de moins en moins Néerlandais : 18 % des Turcs, Marocains et Antillais et ressortissants du Surinam interrogés cette année se classent plutôt du côté des «étrangers», contre 13 % en 2004.
source : http://www.rfi.fr/actufr/articles/069/article_38604.asp

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Pays-Bas - Manifestation contre les tests d’intégration
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser