AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble Empty
MessageSujet: Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble   Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble EmptyVen 16 Sep à 17:30

LE MONDE | 16.09.05 | 13h21 •
Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble

Citation :
La présidente de la 11e chambre du tribunal correctionnel de Bobigny lit les procès-verbaux, mercredi 14 septembre, et on l'imagine, ce hall d'immeuble de l'avenue Léon-Jouhaux, à Bondy (Seine-Saint-Denis). L'odeur d'urine, le sol jonché de mégots et de canettes de bière et, installés là à toute heure du jour et de la nuit, cinq à dix jeunes désoeuvrés devenus la hantise des locataires. Régulièrement insulté, le gardien se calfeutre chez lui, tandis qu'au siège de la société HLM propriétaire de l'immeuble, les pétitions des habitants pleuvent.

Depuis l'entrée en vigueur, en mars 2003, de la loi sur la sécurité intérieure, votée sur l'initiative de Nicolas Sarkozy, de tels récits viennent de temps à autre s'échouer devant les tribunaux, sous le label "entrave à l'accès et à la libre circulation des personnes" , un nouveau délit punissable de deux mois d'emprisonnement ferme et 3 750 euros d'amende.

Des trois jeunes gens poursuivis, seul Ibrahima, un grand costaud placide de 29 ans, avait répondu à la convocation des juges. Il reconnaît bien volontiers s'être rendu régulièrement dans ce hall "pour aller voir des amis : c'était pour avoir chaud, car il fait froid dehors" . Il n'a "pas remarqué que le hall était sale" , en tout cas, précise-t-il, pas plus sale que celui de l'immeuble où il vit.

La substitut du procureur, Nadine Perrin, gonfle sa voix comme pour donner de l'épaisseur à un dossier qui en manque, faute de témoignages de locataires à l'audience. La crainte de représailles les a rendus discrets. "Cette infraction appartient à la catégorie de celles qui polluent durablement la vie de tout un chacun, particulièrement dans cette zone du 93 où le logement social a une grande importance" , dit-elle.

"Nous sommes tous d'accord pour reconnaître que les locataires de ce type d'immeubles vivent parfois un calvaire , lui répond l'avocat du prévenu, mais le problème, c'est qu'on vous demande d'essayer de suppléer une politique de la ville qui est en échec depuis vingt ans."

Quelques minutes plus tard, le jugement tombe : 400 euros d'amende pour Ibrahima, deux mois avec sursis pour le deuxième prévenu absent, Max, un sans domicile fixe hébergé par le Secours catholique, et deux mois ferme pour Mourad, au casier judiciaire déjà chargé, ainsi que 1 000 euros de dommages et intérêts à verser à la société HLM, partie civile au procès.

A la sortie de l'audience, Ibrahima hausse les épaules : "On peut aller nulle part, y a pas de salle pour les jeunes dans la cité. Chez nous, ils construisent que des crèches..."

Pascale Robert-Diard
Article paru dans l'édition du 17.09.05
source : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-689754,0.html

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Prison ferme pour un jeune squatteur de hall d'immeuble
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un Hall Of Famer nous quitte :(
» la jeune fille a la perle
» Son architecte est en prison
» LE SECRET DE CRICKLEY HALL de James Herbert
» One Piece 526 : Adventure at the Great Prison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Le logement-
Sauter vers: