AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -33%
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
Voir le deal
199.99 €

 

 Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante.

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante. Empty
MessageSujet: Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante.   Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante. EmptyMar 13 Sep à 14:41

altermonde-levillage- lundi 12 septembre 2005, cardabelle
Communiqué LDH
sabotage d’une autorité indépendante.


Citation :


Paris, le 12 septembre 2005

La Ligue des droits de l’Homme a appris avec consternation que la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) avait été l’objet de mesures de restrictions budgétaires qui la mettent hors d’état de fonctionner convenablement d’ici la fin de l’année 2005.

Chacun sait que se multiplient les plaintes contre des agissements des forces de police et de gendarmerie violant les droits fondamentaux des citoyens, au surplus de manière clairement discriminatoire ; l’augmentation du nombre d’affaires traitées par la CNDS en fait foi.

Est-ce parce que cette montée en puissance d’une autorité indépendante décidée à assumer sa mission de garante du respect des droits a inquiété le ministère de l’Intérieur que le gouvernement a renié ainsi son engagement de donner à la CNDS « les compétences et les moyens dont elle a besoin » ? En tout état de cause, les envolées officielles sur l’État de droit et sur la lutte contre les discriminations, tant que la CNDS ne recevra pas les moyens d’un fonctionnement sérieux, devront être tenues pour ce qu’est trop souvent la communication gouvernementale : des « promesses qui n’engagent que ceux qui les écoutent ».

Mais le cynisme a un prix, qui s’est déjà affiché dans les urnes notamment le 21 avril 2002. La LDH appelle les pouvoirs publics et les forces politiques à cesser de parier imprudemment sur l’amnésie des électeurs et à mettre, sur une question aussi grave que celle des libertés, leurs actes en accord avec leurs discours.


Citation :
Commentaire - 13 septembre 2005, par Patrick Mignard

Ce qui se passe avec le CNDS est parfaitement logique. Cet organisme est perçu par la police comme un organisme de contrôle qui peut devenir un instrument de mise en accusation. Or la Police devient de plus en plus un outil indispensable du contrôle social. Pourquoi ? Simplement parce que le système marchand n’arrive plus à satisfaire les revendications sociales (voir l’article « VERS UNE SOCIETE POLICIERE ? »), ce qui veut dire que l’Etat va avoir de plus en plus besoin de ses mercenaires pour faire régner l’ordre. Une telle situation implique que les gestionnaires du système ménagent ses forces de répression et leur donnent des garanties d’impunités en cas de bavures ou de conflits graves... Ceci passe évidemment par un « passage d’éponge » sur les cas graves... Le CNDS représente ainsi un danger de transparence sur les pratiques policières, il faut donc, sinon le supprimer, ce qui ferait désordre, mais plus subtilement ne plus lui donner les moyens de fonctionner... C’est choses faite.
source :
http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3620

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante. Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Communiqué LDH - sabotage d’une autorité indépendante.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser