AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 Le terrorisme et Bush

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Le terrorisme et Bush Empty
MessageSujet: Le terrorisme et Bush   Le terrorisme et Bush EmptyLun 5 Sep à 15:28

altermonde-levillage- lundi 5 septembre 2005, Mehr Licht
Le terrorisme et Bush

Citation :
Il serait peut-être temps de s’en moquer et même d’en rire de cette administration politique américaine, au lieu d’y porter autant d’attention comme nous le faisons depuis ce fameux 11 septembre 2001. Cette administration est-elle dangereuse pour la planète ? Oui ! Mais ne vaut-il pas mieux la tourner en dérision, plutôt que de lui accorder certains crédits ?

Après tout, d’autres empires se sont écroulés, et à l’époque des individus, tout comme nous, devaient attendre avec hâte et un sourire narquois affiché sur leurs bonnes gueules de Francs, que l’empire s’écroule. Effectivement, Clovis écrase à Soissons en 486, l’armée du romain Syagrius. Ce dernier se réfugie à Toulouse chez Alaric II roi des Visigoths. Clovis obtient que le vaincu lui soit livré et le fait égorger en secret. (Pas beaucoup de différence avec certains gouvernements de droite de nos jours.) Fin de la domination romaine. Vous voyez, même pas cinq lignes pour foutre en l’air un empire qui régnait depuis 600 ans. De nos jours bien évidemment, les empires ne durent pas si longtemps. Le dernier de ces empires, celui de Victoria, n’a même pas duré un siècle. L’empire américain branle déjà sur son socle et n’a pas 60 ans. Alors amusons-nous un chouia, même si le sujet ne s’y prête pas nécessairement.

Mais revenons-en au titre de l’article. Qu’est-ce que le terrorisme ? Voilà une question à laquelle il nous est bien difficile de répondre n’est-ce pas ? Même John Brown en écrivant,"Les périlleuses tentatives pour définir le terrorisme." a bien des difficultés à statuer. Alors pour rire, si nous posions cette question à G.W.Bush ? Que nous répondrait-il ? À brûle-pourpoint, probablement rien ! Mais, après avoir consulté pendant des jours, ses faux cons, ses plus proches "high priest" et Dieu bien évidemment. Il pourrait nous dire, maintenant que nous sommes habitué à ses discours sans queue ni tête que : « le terrorisme est un ensemble d’actes de violence, d’attentats individuels ou collectifs venus d’ailleurs, envers les États-Unis afin de nous impressionner et de créer chez-nous un climat d’insécurité. Ces terroristes sont des jaloux, des loosers et des envieux ! » Cette dernière phrase nous vient de messieurs David Letterman et Dan Rather, deux hommes de la télévision américaine. Bush l’a reprise à son compte voilà tout !

Peut-on croire vraiment que Bush est persuadé que le terrorisme c’est les autres et que l’Amérique n’a jamais terrorisé qui que se soit ? On se le demande n’est-ce pas ? Les USA ne terrorisent pas, au contraire, ils aident les autres peuples à se prendre en main. La preuve :

En 1950 à Porto Rico, où les troupes américaines qui stationnent en permanence écrasent un sale mouvement d’indépendance. D’ailleurs deux ans plus tard, Porto Rico se voit accorder le délicieux statut " d’État libre" associé aux États-Unis. N’est-ce pas merveilleux ?

1954 - Guatemala. De magnifiques mercenaires entraînés par la CIA au Honduras et au Nicaragua renversent, avec l’aide précieuse de l’aviation américaine, le gouvernement le plus démocratique que le Guatemala n’ait jamais connu. (Et alors ? C’est normal).

1961-1973- Vietnam. 3, 000,000 de vietnamiens morts. (Oui ! Mais c’est des communistes !)

1973- Chili. Suite à la réforme agraire et aux nationalisations, les États-Unis, par l’intermédiaire de la CIA et de la firme ITT, fomentent un coup d’état militaire qui conduit à l’extermination du président élu de gauche Salvador Allende. Conséquences : Des milliers de morts, de femmes et d’enfants torturés, de disparus et l’installation de la dictature d’extrême droite du général Pinochet. (Oui ! Mais c’est encore des communistes qui nous piquaient notre cuivre !)

1980-1990- Salvador. Les USA s’engagent militairement aux côtés des forces gouvernementales, de l’oligarchie au pouvoir et des "escadrons de la morts" pour contrer la guérilla de gauche. En dix ans, la guerre civile a fait 100,000 morts. (Vous remarquez, c’est toujours des méchants communistes.)

1981-1988- Nicaragua. Les États-Unis n’acceptent pas la série de réformes que les Sandinistes arrivés au pouvoir en 1979 engagent. Les américains apportent leur soutien aux "Contras" basés au Honduras. Petite bavure, le scandale de l’Irangate. (Et oui, et après ? Une petite erreur de temps en temps.)

1983- Grenade. (Oui mais c’est toujours des sales communistes.)

1986- Les USA sont condamnés pour "l’usage illégal de la force" contre le Nicaragua par la cour internationale de justice de la Haye. (Tous des jaloux.)

1991- Irak. 200,000 morts. (C’est eux qui ont commencés.)

2001- Afghanistan. 150,000 morts. (Tous des terroristes.)

2002-2003- encore l’Irak. (Et les armes de destructions massives, qu’en faites-vous ?)

200 ?-200 ?- Vénézuela. Les troupes spéciales des États-Unis, ces fameux escadrons de la mort qui ont déjà œuvré au chili fomentent un coup d’État militaire qui conduit à la mort le président Hugo Rafael Chavez et la dissolution de son parti « el Movimiento Quinta Republica » Et........

Bon ! Je ne ris plus.

Je vous ai fait grâce des 3/4 restant des incursions terroristes des USA dans divers pays souverains. Si vous désirez en savoir plus : (voir agressions étasuniennes dans le monde « usgohome.free.fr »). On oublie souvent quelques banalités de bases où les États-Unis ont aussi mis leurs pattes sales avec comme exécuteur leur allié de toujours, j’ai nommé Israël.

En 1978 et en 1982, Israël appuyé inconditionnellement par les USA, envahit le Sud Liban puis le pays tout entier. Bombarde Beyrouth, tue 20,000 personnes dont 80% de civils, détruit des hôpitaux, pratique systématiquement la torture. On sait aujourd’hui, que s’il existe des "États criminels" (rogue states), Israël est sans aucun doute parmis les premiers de la liste pour le nombre des invasions militaires, attentats exécutés dans d’autres pays, violations du droit international et des droits humains. ETC...ETC...

Si Bush et ses alliés ne comprennent pas pourquoi des individus leur en veulent, eh bien ! Je suis porté à croire que Bush et ses alliés sont des imbéciles, ou du moins des personnes de mauvaise foi. Tout cela devient risible tellement la bêtise est apparente. Un exemple :
Vous souvenez-vous en mars 2001 de la destruction par les talibans, des deux énormes statues antiques des Bouddha de Bamiyan (III eme siècle av, J-C.), cela avait fait sensation à l’époque. On avait parlé d’un attentat terroriste contre l’histoire et la culture. Mais quand les USA bombardent les vestiges d’une civilisation millénaire en Irak, il n’y a eu qu’une poignée d’archéologues et conservateurs de musées qu’on a entendu se lamenter. Les américains sont passés maîtres dans la filtration de l’information. Ce qui fait que les terroristes sont toujours du même bord.

Tim McVeigh fut jugé et condamné à mort le 12 juin 2001, comme criminel et non comme terroriste. Voyons donc, un américain ne peut en aucun cas être un terroriste. La preuve, on a pas déclaré la guerre aux groupes para militaires américain, les fameuses milices d’extrême droite qui pourtant, tout le monde sait cela, furent responsable de la formation de McVeigh et de la tuerie d’Oklahoma City. Ces milices n’ont jamais été inquiétées, elles sont de plus armées à outrance et gros actionnaires dans la "Américain Rifles and Guns company". Par compte on déclare la guerre à l’Irak qu’on soupçonne d’être queue et chemise avec Al Qaïda. Saddam Hussein nous le savons aujourd’hui, n’a rien eu à voir avec la destruction du World Trade Center. Il était même l’ennemi de Oussama Ben Laden.

Ne vous étonnez pas mister Bush, si plus de trois milliards de personnes sont aujourd’hui les ennemis potentiels des USA. Il n’y a pas non plus de quoi s’étonner, si quelques-uns se sont réjouis de l’attaque contre le Pentagone et les Twin Towers. Tout cela est évidemment regrettable, mais tant que les administrations politiques américaines ne cesseront pas, tout d’abord d’appuyer inconditionnellement le sionisme israélien ; secondo, de soutenir, financer ou armer certaines dictatures qui font leur affaire et de les démettre quand elles ne plaisent plus ; troisièmement, d’étouffer économiquement quelques pays que se soit, quand ils nuisent à leurs politiques ; quatrièmement, d’envahir qui bon leur semble et de leur pirater leurs richesses. Tant que les États-Unis, sous couvert hypocrite de représenter le "Monde libre", ne cesseront pas leurs sales besognes, ils accumuleront un capital de haine sur tous les continents. Ce sera probablement le seul capital qui leur restera.

Quelqu’un disait :" Où il y a 200,000 morts d’un côté et 20 de l’autre, ce n’est plus une guerre mais un génocide.".

De toute façon, si les USA s’entêtent à mener des guerres soi-disant justes, alors quelles ne sont que barbares, envers les pays déshérités de la terre, le terrorisme devra sortir de vraies armes de destructions massives cette fois, et cela pourrait bien être la fin de l’orgueilleuse Amérique et de ses alliés. Comme je l’ai déjà dit dans un article précédent, des armes bactériologiques, chimiques et atomiques vont bientôt se vendre à des prix à la portée de n’importe quel gouvernement. Des fous s’en serviront si rien ne change. Un autre fou réside présentement à la Maison Blanche, espérons que le peuple américain saura s’en apercevoir avant les prochaines élections présidentielles de 2008, afin de placer pour une fois à la tête de leur pays, un homme de paix.

Mehr Licht
source : http://altermonde-levillage.nuxit.net/article.php3?id_article=3555

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Le terrorisme et Bush Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Le terrorisme et Bush
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Guerres, terrorisme et barbarie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser