AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal

 

 Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé Empty
MessageSujet: Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé   Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé EmptyJeu 1 Sep à 13:42

samizdat-1/9/2005
Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupéry.

Citation :


Lundi dernier 29 août, plusieurs dizaines de personnes enfermées au Centre de Rétention Saint-Exupéry ont commencé une grève de la faim. Ce mercredi 31, ils étaient une vingtaine à la poursuivre en dépit des intimidations des policiers. Ce genre de mouvement éclate périodiquement dans ce centre, et chaque fois la police procède de la même manière pour le briser : violentes intimidations par le biais de convocations individuelles, menaces, chantages, reconduites rapides en commençant par les meneurs.

Par le seul moyen de protestation qui leur reste, ces grévistes de la faim s’insurgent avec courage contre la cruauté des politiques d’immigration qui font chaque jour la une de l’actualité. Les ministres flattent les réflexes xénophobes et racistes partout où il s’en trouve, promettent une augmentation de 50% des reconduites à la frontières, augmentent le nombre de places du Centre Saint-Exupéry, y construisent des bâtiments pour y enfermer les familles et les enfants, construisent de nouveaux centres… et lancent leurs policiers dans une chasse effrénée aux sans-papiers. La cruauté, et selon leurs propres termes « la violation des droits de l’homme », que dénoncent aujourd’hui les grévistes de la faim, c’est : – Le déni complet du droit d’asile quand toutes les demandes d’asile des personnes retenues ont été ou sont systématiquement rejetées de façon expéditive.

Les reconductions renvoient alors aux persécutions, à la prison ou à la mort, nombre de personnes qui avaient cru pouvoir trouver une protection en France. Un photographe camerounais poursuivi au Cameroun pour avoir pris des photos compromettantes dans le cadre de son activité professionnelle fait à l’heure actuelle partie de ces déboutés gravement menacés à Saint-Exupéry…

- La violence d’une machine administative qui nie complètement les parcours personnels et les attaches personnelles des personnes qu’elle étouffe. Qu’on se rappelle ce jeune Sénégalais expulsé en juillet à quelques jours de la naissance de son fils et après avoir séjourné 8 ans en France ! Aujourd’hui, nombre des retenus et des grévistes de la faim laisseront aussi en France des compagnes, des ami(e)s, des études et des parcours brusquement interrompues par le rouleau compresseur de règles administratives inacceptables.

- Les conditions totalement indignes dans lesquelles les Tribunaux prononcent les maintiens en rétention et la validité des arrêtés de reconduite à la frontière, quand les intéressés n’ont souvent pas les moyens de placer un mot et sont défendus par des avocats commis d’office qui n’ont pas le temps de prendre connaissance des dossiers.

- L’emprisonnement de familles entières : actuellement à Sant-Exupéry, 2 familles avec des enfants de moins de 3 ans qui doivent vivre au rythme des adultes au milieu des barrières, des uniformes des CRS, et des interdits, avec les portes de s chambres qui se referment sur eux le soir.

- L’emprisonnement de personnes honnêtes ne cherchant qu’à vivre décemment dont le seul tort est d’être de nationalité étrangère.

Nous refusons ce saccage, et dénonçons la démagogie de la politique du gouvernement en matière d’asile et d’immigration. La persécution des étrangers a assez duré !

Nous soutenons l’action des grévistes de la faim du Centre de Rétention Saint-Exupéry et réclamons avec euc l’annulation de leurs arrêtés de reconduite à la frontière.

Nous réclamons la libération de tous les étrangers retenus dans les centres de rétention et les prisons pour le seul défaut de papiers, l'’arrêt des expulsions et la régularisation de tous les sans-papiers !

Collectif 69 de soutien aux demandeurs d’asile et sans-papiers

Contact : 06-23-85-17-70 ou 06-72-36-58-50

Source : ZPajol
source : http://infoblog.samizdat.net/page.php?p=2488

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle grève de la faim au Centre de Rétention Saint-Exupé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser