AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Promo sur PC Ultra-Portable HP 14
Voir le deal
199.99 €
-54%
Le deal à ne pas rater :
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
59.99 € 129.99 €
Voir le deal

 

 Violences répressives en fin de manifestation à Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Violences répressives en fin de manifestation à Paris Empty
MessageSujet: Violences répressives en fin de manifestation à Paris   Violences répressives en fin de manifestation à Paris EmptyLun 29 Aoû à 23:50

altermonde.levillage-RÉSISTONS ENSEMBLE-lundi 29 août 2005
Violences répressives en fin de manifestation à Paris

Voici deux messages reçus coup sur coup, qui montrent, une fois de plus, combien les pouvoirs nous méprisent, combien ils tiennent à la répression. Il y a, là-dedans, la marque d’une sauvagerie intense... C’est, une fois de plus, le dégoût.

Je dois vous dire que j’aimerais ne publier que de belles choses, que des réflexions nous servant à grandir, mais les pouvoirs, eux, déploient toute leur haine... Comment faire autrement que de vous informer ?

Jean Dornac


Citation :
Violences policières dimanche après-midi en fin de manifestation aux abords du gymnase ou sont réfugiés nos camarades et amiEs rescapées de l’incendie de l’immeuble du boulevard Auriol.

Et bien sûr censure totale de tout les médias aux ordres présents sur place.

Quand aux caméras de f - Rance 2 la chaine de madame shoenberg borloo, elles étaient mystérieusement absentes aujourd’hui, ce qui n’est guère étonnant quand on connaît la mentalité et la partialité raciste et néo colonialiste de cette prétendue journaliste, qui s’amuse dans ’’ son ’’ journal comme hier soir a sous titrer les cris de colère de nos camarades africainEs comme au pires époques des colonies.

En fin de manifestation alors que les démagogues, et un ’’ élu ’’ de la mairie blairiste ex ps parisienne, péroraient devant les médiarques en agitant leur éternelles fausses promesses de relogement immédiat, a une centaine de mètres un peu plus loin porte d’italie les milices sarkozyennes (parait-il d’après les témoignages une brigade des polices urbaines de proximité crées rappelons-le par le gateux blairiste de belfort) commençaient leurs provocations, et décidaient ’’ coûte que coûte ’’ de rétablir la circulation sur la petite ceinture, évidemment les coups de matraques et de gazeuses lacrymos ont rapidement plu sur les jeunes présents déclancheant leur colère, des gazages à coup de lacrymos qui ont eu lieu alors que des mères de familles et leur enfants dans leurs berceaux étaient encore présentes, les répressifs sarkozyens ont aussi bléssé au passage assez sérieusement un copain et ami, sans papier qui fut évacué par les secours

Etonnement mais peut on s’étonner encore de la partialité des médias officiels aux ordres, aucun journaux télés de la nuit de cette nuit et aucune caméras de Tv présentEs n’ont parlé de cet incident, et de cette provocation policière qui était semble t’il prévue si ce n’est pas planifiée d’avance par la préfecture sous l’oeil complice des caméras de nos tristes médiarques

Autre chose encore plus bizarre alors que l’on parque nos amiEs et familles rescapées de ce terrible incendie dans un gymnase a 20 mètres plus bas sur le boulevard, existe un superbe batiment le CISP appartenant à la mairie blairiste ex ps de paris, mais qui ne sert uniquement à loger que, des touristes friqués, des délégations ’’ sportives ’’ et autres ’’ dignitaires ’’ et vrp de gouvernements divers lorsqu’ils sont en goguette commerciales a paris, on voit et constate donc tout de suite la notion du mot ’’ social ’’ qu’a la prétendue mairie ’’ socialiste ’’ de paris qui ne vaut finalement guère mieux que l’ex droite maffieuse des chirac tibéri goasguen et autres panafieu qui régnérent tant d’années en créant tant de dégats sociaux et urbains

Nous appelons donc toutEs les Photographes et vidéaste amateurs témoins de ces violences policières à témoigner sur le réseau des médias libres et indépendants.

Pour ce fait nous exigeons le relogement immédiat et sans conditions dans des logements Digned de toutes les habitantEs de l’immeuble incendié de boulevard auriol, nous ne voulons pas voir ces familles galérer de foyers d’attentes, en relogements ’’ provisoires ’’ dans des hotels borgnes de marchands de sommeil et autres organismes pseudo caritatifs aux gestions et aux pratiques plus que douteuses

Nous exigeons de la mairie parait-il de gauche de paris le recensement et la réquisition immédiate des plus de 100 000 logements vides de paris et de tout ceux de sa proche banlieue.

Nous exigeons des excuses Publique et immédiates de m sarkozy suite à ses déclarations et amalgames racistes et haineux proférées sans aucune compassion le soir du drame.

Face à ce mépris permanent, ces éternelles promesses, cette arrogance, ces dénis de justice sociales de nos ’’ élus ’’ maires et oligarques politiques :
Nous appelons tout les collectifs et organisations de mal logéEs, les syndicats, les habitantEs, les associations des quartiers, les organisations et collectifs antis libéraux et anti sécuritaire, à créer des dossiers notant et recensant tout les immeubles et logements vides de paris et à créer de grandes campagnes massives d’ouverture réquisitions de squatts

Nous appelons toutEs nos amiEs à s’organiser en réseau et à intervenir et à soutenir massivement chaque fois que des personnes ou groupes d’immeubles ou de logements seront visées par des expulsions locatives ou spéculatives.

Nous exigons l’interdiction totale des ventes à la découpe au profit de fonds de pensions anglos saxons ou autres, la vente de bâtiments et de logements publics de la ville de paris à des organismes ou des promoteurs et spéculateurs immobilier privés, l’arrêt total de constructions de bureaux qui restent vides souvent des années au profit de logements sociaux

Nous exigeons aussi l’arrêt total des programmes sécuritaires et fascisants au non de la prétendue ’’ sécurité ’’ et des délires sécuritaires, des programme de vidéos surveillance, et autres moyens coercitifs de contrôle social, dans les rues, les immeubles, les transports, ainsi que l’arrét total des ’’ aménagements ’’ urbains sécuritaires, des mobiliers urbains antis pauvres et antis sans domiciles fixe, le rétablissement partout des bancs publics qu’on enlève systématiquement pour éviter que les pauvres ou les jeunes ne " stationent "

Nous exigeons tout de suite et sans conditions les transports gratuits pour tous et pour toutes, l’abrogation des lois fascistes et répressives de la Lsq et Lsi votés par la droite libérale comme par la fausse gauche blairiste libérale.

Nos villes et nos quartiers comme leurs habitantEs ne sont pas des marchandises

NOS VILLES ET NOS QUARTIERS NOUS APPARTIENNENT

ELLES N’APPARTIENNENT PAS AUX POLITICIENS VEREUX ET AUX OLIGARQUES DE L’IMMOBILIER ET DE LA SPECULATION FONCIERE

NON A LA GENTRYFICATION ET A LA BOBOISATION DE NOS QUARTIERS

NON AU NETTOYAGE SOCIAL ET ETHNIQUE DE NOS QUARTIERS ET DE NOS VILLES

LES ’’ POLITIQUES ’’ DE LA VILLE ANTI SOCIALES ET ANTI HUMAINES AU SEUL PROFIT DE LA VILLE VITRINE ET MARCHANDE CA SUFFIT

Collectifs antis sécuritaires
Collectifs anti dictature de l’argent et du profit
Collectifs zéros
Groupes informels affinitaires non hiérarchisés et à organisation horizontale

Le 29/08/2005

Source : paris.indymedia.org

* * *

Mal-loges


Effectivement les ordres sont donnés, pas d’info hier soir Sur cette importante manif.
La colère était forte et clairement exprimée... les ordres sont donnés : seules larmes de crocodile, les dérapages de Sarkozy, le directeur du charity business passent aux info, après, silence.
comme par hasard les vendus du CMF (comité malien français, avec son pseudo ministre délégué, qui remercie les officiels de ce qu’ils font... encore une fois ces familles sont aux mains de ces arrangements crapuleux entre nos politiques et cet CMF : pas de vague, on leur donne 350 euros par famille, et on les calme.

Ce élément n’est pas "un détail", il y a fort à parier que ces familles désespérées en état de choc ne feront pas la part des choses, malgré la présence d’assos, qui se battent sur place pour un juste droit comme le Dal et autres assos.)

Hier soir, Comme d’hab., la police se met en place dès que les médias disparaissent. Vers 20 h j’en ai fait la remarque aux caméras qui pliaient bagage ; " dans moins de 5 minutes, après votre départ, les flics vont pouvoir charger les manifestants présents sur la place".

Je suis allée voir le "chef" des R.G., en lui demandant de ne pas déclancher ces violences sur ces jeunes et mères de famille avec enfants et bébés encore présentes.

Et les grenades et les coups sur certains manifestants sont parties tirés sans distinction....
Arrivée au gymnase, un "officiel" très agité, et lui incontrôlable, costard gris cravate, m’interpelle en disant que nous étions irresponsables et incontrôlables d’emmener avec nous des femmes avec des enfants"... Et que nous "jouions avec le feu" !...

Là je lui ai tourné le dos en lui disant que sa phrase était de très mauvais goût (les 14 enfants décédés sont morts par ces mêmes irresponsables incontrôlables).

Soyons vigilants , cette manifestation ne doit pas en rester là.

S.
source : http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=3505

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Violences répressives en fin de manifestation à Paris Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Violences répressives en fin de manifestation à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser