AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

 

 L’autre danger du nucléaire

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

L’autre danger du nucléaire Empty
MessageSujet: L’autre danger du nucléaire   L’autre danger du nucléaire EmptyVen 26 Aoû à 15:08

altermonde.levillage-ABDELKARIM CHANKOU-vendredi 26 août 2005
L’autre danger du nucléaire

Très intéressante analyse d’Abdelkarim Chankou, très pertinente, et montrant le point de vue d’un homme appartenant à un pays non-nucléaire.

Jean Dornac


Citation :
Source : Le détective marocain

La bombe atomique est une arme à double tranchant. Outre le fait qu’elle peut exploser à tout moment à la gueule de ses bricoleurs avec toutes les conséquences incertaines que cela présente sur les voisins et l’environnement, elle crée chez l’armée qui la possède un sentiment de satisfaction et de suffisance qui sont fatals, in fine, à l’équilibre de l’industrie de l’armement classique mondial.

Analyse.


Si deux grands pays du Tiers monde, le Pakistan et l’Inde, ont pu monter leurs bombes atomiques au nez et à la barbe des chancelleries occidentales, c’est surtout parce que ces deux pays ne sont pas arabes. Cette réflexion, on l’entend souvent sortir de la bouche des commentateurs aigris.

L’Iran, autre grand pays d’Asie non arabe, œuvre pour avoir aussi sa bombe A. Le pays qui vient d’élire un faucon à la présidence de la république islamique décide unilatéralement de reprendre ses essais nucléaires ignorant la mise en garde européenne. Gageons qu’il y parviendra.

D’autres pays suivront quitte à l’acheter au prix d’or sur le marché noir. Depuis l’effritement de l’ex-empire soviétique en 1989, le souk mondial aux bombinettes clefs en main bat son plein. On parle même de soldes ! Si aucun pays arabe n’est encore officiellement tenté par l’aventure d’en acheter une ou plusieurs cela ne signifie pas que la volonté n’existe pas. Mais surtout parce que la méfiance qui prévaut entre les pouvoirs politiques et militaires dans le monde arabe ne le permet pas. En effet, une armée arabe qui met la main sur l’arme fatale aura moins besoin du parapluie politique ; ce qui pousse les pouvoirs politiques à surveiller de près leurs armées et vice-versa. Des pouvoirs politiques qui pour durer ou perdurer ont besoin de la protection des puissances occidentales ; lesquelles ont besoin de vendre leurs armes balistiques. On ne vit pas d’amour et d’eau fraîche, hélas !

Seulement, le fait de posséder une bombe atomique crée un sentiment de suffisance et de satisfaction qui permet d’être dissuasif à moindre coût et donc de dépenser moins pour l’armement classique.

Exemple : le Pakistan. Ce pays en guerre avec l’Inde, n’a commandé depuis longtemps que deux chasseurs F16 aux Etats-Unis. Une misère. Or la déstabilisation d’un équilibre « armemental » classique né de Yalta au lendemain de la fin de la seconde guerre mondiale, est le plus grand danger qui guette la planète.

Autrement dit, si les carnets de commande ne se remplissent pas assez, il faudra s’attendre à plus de conflits dans le monde, afin de créer des besoins. La paix ça s’achète et la nature a horreur du vide.
source : http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=3482

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
L’autre danger du nucléaire Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
L’autre danger du nucléaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Guerres, terrorisme et barbarie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser