AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -10%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
899 €

 

 La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio Empty
MessageSujet: La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio   La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio EmptyJeu 25 Aoû à 19:10

romandie-(©AFP / 25 août 2005 17h02)
La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisation

Citation :
ALGER - La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisation de l'Algérie de 1830 à 1962, a estimé jeudi le président algérien Abdelaziz Bouteflika dans un discours à Sétif (300 km à l'est d'Alger).

Evoquant les massacres du 8 mai 1945 à Sétif qui ont fait 45.000 morts selon les historiens algériens, de 15.000 à 20.000 selon des estimations de sources françaises, M. Bouteflika a affirmé qu'il n'y avait pas d'autre choix pour la France que de reconnaître ses torts.

"Nous rappelons à nos amis en France, à ceux dont la conscience est encore vive, qu'ils n'ont pas d'autre choix que de reconnaître qu'ils ont commis des fautes à l'encontre du peuple algérien depuis 1830", a-t-il clamé devant une foule nombreuse au stade de la ville.

"Ils n'ont pas d'autres choix que de reconnaître qu'ils ont torturé, tué, exterminé de 1830 à 1962 (...) qu'ils ont voulu anéantir l'identité algérienne", faisant que "nous n'étions ni berbères, ni arabes, ni musulmans, nous n'avions ni culture, ni langue, ni histoire", a-t-il expliqué.

Le président Bouteflika a également estimé que les Algériens méritaient plus une repentance de la France que les Malgaches, expliquant qu'"il y aurait des initiatives de l'ancien Etat colonial visant à demander pardon aux populations de Madagascar".

"Qu'ont-ils souffert comparés au peuple algérien, qu'ont-ils souffert" par rapport "aux fils de Sétif", s'est-il interrogé.

Le président Bouteflika n'a pas évoqué le traité d'amitié que l'Algérie et la France devraient signer avant la fin de l'année ni la loi française controversée du 23 février sur "le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord" qu'il avait, plusieurs fois, dénoncée.

A propos de cette loi, il avait dénoncé des "laudateurs d'un terrorisme (...) crapuleux" et affirmé qu'elle relevait d'"une cécité mentale confinant au négationnisme et au révisionnisme".

Le président Bouteflika avait suscité une autre polémique, en mai, en comparant aux "fours crématoires des nazis" les fours à chaux ayant servi à incinérer les cadavres des victimes de la répression des manifestations du 8 mai 1845 dans l'est de l'Algérie, notamment à Sétif et à Guelma.
source : http://www.romandie.com/ats/news/050825150248.hhnptcpw.asp

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
La France doit reconnaître ses fautes durant la colonisatio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Guerres, terrorisme et barbarie-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser