AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

 

 Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne Empty
MessageSujet: Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne   Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne EmptySam 20 Aoû à 3:29

altermonde.levillage-REÇU DE RÉSISTONS ENSEMBLE-vendredi 19 août 2005
Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne

Citation :
En cette fin d’après midi du 18 août, un groupe de chômeurs revenant de l’occupation d’une ANPE croise fortuitement des expulsés locatifs...

En effet, les occupant-e-s de la petite maison du 12 cours de la République à Villeurbanne viennent d’être expulsé-es par la police.

Bref retour en arrière : le mercredi 17 août (la veille donc), le tribunal d’instance a donné huit jours aux occupant-e-s avant leur expulsion. Cette petite maison fait partie d’un lot qui va être démoli pour laisser place à la construction d’une résidence privée ; étant vide depuis plusieurs mois, des personnes sans logis l’occupent.

Pourtant la police interviendra dès le lendemain, nous ne saurons qui a donné l’ordre aux policiers.

Ce jeudi, donc, nous décidons d’intervenir pour demander à la police (encore présente sur les lieux) le pourquoi de l’expulsion alors que le tribunal a laissé huit jours de répit, la réponse est cinglante : « ils n’ont rien à faire là et peuvent déjà s’estimer heureux qu’il n’y ait pas de poursuites pour vol d’eau, article n° ... du code pénal ! Circulez sinon je constate une entrave à la circulation et j’embarque tout le monde (...) ». Malgré ces menaces, nous continuons à demander une explication, la tension reste forte, le policier (chéfaillon brutal et sans aucun doute possible raciste) poursuit ses menaces de contrôles d’identité parlant même de reconduite à la frontière (pour des polonais c’est assez fort...), un policier indique même qu’ils n’ont pas de « visas Schengen » !

Nous poursuivons (prêts à faire constater par voie d’huissier - un comble - l’expulsion illégale) et finalement la police lâche prise car en effet elle ne peut se substituer à une décision de justice : la loi c’est la loi et même pour la police !

Les expulsé-e-s regagnent la petite maison...

Ce type d’intimidation n’est pas une nouveauté de la part de la police, nous avons pu le constater à plusieurs reprises ces derniers mois.

La solidarité est une arme !

Un précaire en lutte.
source : http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=3443

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Villeurbanne : expulsion locative, brève sarkozienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser