AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

 

 Le bon, le truand et le brut

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Le bon, le truand et le brut Empty
MessageSujet: Le bon, le truand et le brut   Le bon, le truand et le brut EmptyDim 14 Aoû à 15:16

altermonde.levillage-ABDELKARIM CHANKOU-dimanche 14 août 2005
Le bon, le truand et le brut

Abdelkarim Chankou est journaliste. Il est Marocain et nous fait la joie de partager ses réflexions. Je l’en remercie grandement.

Nous devons apprendre à nous connaître mutuellement, dans un respect total, sans la moindre arrière-pensée. Accepter cela, coeur ouvert, c’est lutter contre le choc des civilisations que préparent nos dirigeants occidentaux qui verraient d’un bon oeil, comment en douter encore, une conflagration entre monde anciennement chrétien et monde toujours musulman.

Apprendre à connaître et aimer les hommes, tous les humains, est un acte de résistance réel.

Jean Dornac


Citation :
Source : www.webzinemaker.com

Le baril de brut à 68 dollars, bientôt à 100, c’est du pain béni pour les marchands d’armes qui vont pouvoir écouler plus facilement leurs gadgets dans les pays du brut et des brutes dont les réserves de change explosent. Par contre, pour les pays importateurs et surtout, la Palestine et Israël ce sera la catastrophe.

Si la politique brutale de Bush en Irak, Iran, Afghanistan... ne semble pas déranger certains pays arabes jadis champions de l’anti-impérialisme et du panarabisme comme l’Algérie, c’est parce qu’elle a la faculté de faire grimper le cours du pétrole à des niveaux astronomiques. Et par ricocher renfloue les caisses des pays pétroliers vivant de la rente de l’or noir. Comme on ne crache pas dans la soupe, ces pays sont devenus des alliés objectifs de l’administration Bush. Un président qui va bientôt entrer dans l’histoire du pétrole comme étant celui par qui le brut a atteint la barre des 100 dollars, et surtout celui qui aura permis aux marchands de canons d’écouler leurs stocks que la guerre en Irak et en Afghanistan aura épargnés.

Mais comme il n’y a jamais deux sans trois, l’embellie que connaissent les pays producteurs a un prix. Tout en asphyxiant les pays pauvres et à revenus intermédiaires non producteurs de pétrole, elle met en danger le processus de paix au Moyen-Orient. En effet, en enrichissant les producteurs arabes dont l’économie est basée sur la rente pétrolière, elle les encourage à se surarmer et par conséquence à être plus bellicistes. Ce qui est de nature à pousser l’Etat hébreu à faire de même pour rééquilibrer la balance de la terreur israélo-arabe. Chose qui signifie pour Israël plus de dettes, plus de coupures budgétaires, plus de chômage, plus de pauvres. Des fléaux sociaux que seule une remise en question du processus de paix est à même de faire oublier.

Ne dit-on pas que pour détourner le regards sur ses défauts, le meilleur moyen est de diaboliser le voisin ?

Retrouvez le blog d’Abdelkarim Chankou intitulé "Le détective marocain" dans l’annuaire d’altermonde sous la rubrique "Les sites d’infos".
source : http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=3408

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Le bon, le truand et le brut Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Le bon, le truand et le brut
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Le capital au pouvoir :: Autres-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser