AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
12.90 €

 

 Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn Empty
MessageSujet: Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn   Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn EmptyMar 9 Aoû à 17:05

samizdat-8/8/2005
Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagne

Quand on critique le sabordage de la liberté d'expression, c'est à dire un simple désacord (par ex) avec le CNE, on pense à des pays comme la chine, etc... ben attention car si on laisse faire le gouvernement actuel, on verra bientôt les bleus descendre chez actu-chomage parcequ'un forumeur y aura posté un sondage qui plait pas.
Paranoïa ? peut-etre... en tout cas ca se rapproche grave ; aujourd'hui par ex. en allemagne :


Citation :
Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagne

Le mardi, 05 juillet 2005 à 6.30 heures du matin, des perquisitions étaient effectuées simultanément aux domiciles de Mag Wompel (rédactrice en chef responsable), Wolfgang Schaumberg (président de l`association des amis du LabourNet) et Ralf Pandorf (membre de la rédaction et dirigeant de l`association), tous habitant la ville de Bochum en Allemagne occidentale.

L`ensemble des ordinateurs (portables, ordinateur de l`hébergeur du site, appareils de réserve), un grand nombre de CD-Rom et de disquettes ainsi qu`une partie de l`archive des écrits furent saisis. L`ordre de perquisition avait été édicté par le tribunal de première instance de Bochum (nom du juge responsable: Gerkau, numéro du dossier: 64 GS ­ 3146/05) et se fonde sur le soupçon de falsification de documents.

D`après les dires de l`un des fonctionnaires de police participant à la perquisition, il paraît qu`une prétendue lettre de l`antenne de Bochum de l`Agence fédérale de travail (équivalent allemand de l`ANPE et de l¹UNEDIC, en une seule institution) fut distribuée comme tract, le 14 décembre 2004. Le tract est signé “commando Paul Lafargue", portant ainsi le nom de celui qui proclama à la fin du 19e siècle le “droit à la paresse". C`est uniquement dans une lettre de revendication envoyée à la presse, de façon anonyme, qu`est placée (en-dessous de cette signature) un lien vers l`article en ligne : http://www.labournet.de/agenturschluss

Ce texte publié sur notre site rend compte de la campagne, légale, intitulée “fermeture d`agence” qui était une campagne de protestation contre l`entrée en vigueur, début janvier 2005, de la “réforme” réduisant les droits des chômeurs en Allemagne.

Sur insistance de notre avocat, quelques jours après la perquisition, les appareils saisis nous furent rendus. Mais les documents qui avaient été également saisis, dont des courriers sensibles de personnes ayant donné des informations à notre site, ne nous ont toujours pas été rendus jusqu`à aujourd`hui, presqu`un mois après la perquisition.

Nous critiquons vivement cette action totalement excessive et disproprotionnée des institutions, et nous élevons contre cette violation grave de la liberté d`expression. Nous vous prions, à titre de solidarité dont nous avons besoin, d`adresser des lettres de protestation au procureur de Bochum:

* Staatsanwaltschaft Bochum Westring 8 44782 Bochum
Telefax: +49-234-9672587
E-Mail: Poststelle@STA-BOCHUM.nrw.de
* Amtsgericht Bochum Viktoriastraße 14 44787 Bochum
Telefax: +49-234-9672424
E-Mail: poststelle@ag-bochum.nrw.de

Nous vous prions de bien vouloir nous envoyer une copie de vos lettres ainsi que des déclarations de solidarité éventuelles, à notre adresse électronique:
redaktion@labournet.de

Bochum, le 02 août 2005

Salutations solidaires et combatives, la rédaction de LabourNet Germany

Voir notre site: http://www.labournet.de/

Le point de rencontre de tous les militants syndicaux progressistes, qu`ils aient ou non un emploi.
http://www.labournet.de/ueberuns/beschlagnahme/press_fr.html

Terroriser les militants, tous les militants, est le principal objectif des gouvernements actuels. Rien n'est anodins, on diabolise ainsi l'internet aupres des futurs generations en condamnant un simple telechargeur à 17 ans de prison et des millions d'amende (pour 1 film) alors qu'un pédophile ou 1 criminel écope de beaucoup moins, quand il est condamné (https://discutaction.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2728) et je passe sur les consequences des attentats (a qui proffite le crime ?)

C'est en consommant n'importe quoi, n'importe comment, en superflu... que l'on pauffine un monde ou l'humain vaut moins que les royalties d'une simple vidéo. Alors résistons ! Ouvrons grandes nos g**ules fasse aux flics sociaux ou autres et DE-SO-BE-IS-SONS !
Le terroriste est celui qui terrorise et aujourd'hui, mes enfants ont plus peur du gouvernement que des poseurs de bombes, c'est une constatation.

A lire (Le pouvoir : Faut-il obéir ou résister ? de Jean Dornac) :
https://discutaction.forumactif.com/viewtopic.forum?t=2698

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Perquisition et saisie de documents chez LabourNet, Allemagn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser