AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-58%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les ficelles arc-en-ciel Ztringz L’Original
4.99 € 11.85 €
Voir le deal

 

 Une politique libertaire est une politique de libération

Aller en bas 
AuteurMessage
éTOc
Invité



Une politique libertaire est une politique de libération Empty
MessageSujet: Une politique libertaire est une politique de libération   Une politique libertaire est une politique de libération EmptyVen 5 Aoû à 22:24

Une politique libertaire est une politique de libération
1. Une politique libertaire est une politique qui vise un changement radical des conditions sociales régnantes, changement qui ne peut advenir que ’par en bas’, porté par une majorité d’hommes et de femmes.

2. En conséquence, toute politique libertaire vise à devenir une politique de masse. Elle s’adresse au plus grand nombre et n’est jamais une politique de ghetto. Elle cherche à parler aux gens et à se faire entendre d’eux.

3. Une politique libertaire cherche partout et en permanence à favoriser l’auto-organisation et l’autonomie des gens. Les libertaires se battent pour l’auto-gestion des luttes, condition de l’autogestion de la société future de la société. Cette autonomie, cette prise en charge par les gens de leurs luttes implique une critique en actes des réflexes acquis de délégation (délégation aux spécialistes, aux politicienNEs, aux partis, à la politique institutionnelle en général, mais aussi aux militantEs libertaires que nous sommes).

4. En ce sens, une politique libertaire est une politique qui cherche systématiquement à rendre les gens acteurs/trices de leurs luttes comme de leur existence, à leur permettre d’acquérir des moyens en ce sens (’empowerment’) qu’il s’agisse d’expériences, de savoir-faire, de connaissances, d’outils d’analyse, de structures ou de culture.

5. Une politique libertaire ainsi comprise ne se contente pas de faire la propagande d’une utopie (pour le moment malheureusement difficile à saisir), mais implique une stratégie, un pont jeté (même si ce n’est que comme hypothèse) entre les pratiques et les mouvements actuels et cette subversion radicale de l’ordre ancien qui reste plus que jamais à l’ordre du jour.

6. Une telle politique exige que les anarchistes sortent de leurs ghettos et de leurs tours d’ivoire pour s’exprimer et agir sur les enjeux de société actuels, à partir des problèmes quotidiens des gens. A ce titre, une politique libertaire est une politique d’enracinement, une politique dans la durée...

7. ... et aussi une politique d’alliance et de convergences larges ! Sans jamais ni nous renier, ni nous taire sur ce que nous sommes et ce que voulons, il nous faut être prêtEs à jouer sur le terrain, à la base, toute l’unité d’action, toutes les convergences possibles. Quand les gens se mettent en mouvement, tout devient possible, notamment des situations où les directions (responsables syndicaux, comités) se font dépasser par la base, les politicienNEs conspuer et où ceux et celles qui profitent du contrôle social se retrouvent à poil !

8. La cohérence d’une politique libertaire se mesure à sa capacité à être en phase avec la société, à transformer celle-ci, à peser. En un mot à sa capacité, même modeste, à se traduire en pratiques sociales, en résistances, en mouvements.

Bases politiques de la Coordination libertaire FAUCH-OSL/BE
Revenir en haut Aller en bas
 
Une politique libertaire est une politique de libération
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Lutte, mouvements et actions libertaires :: Les mouvements et groupes libertaires-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser