AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-38%
Le deal à ne pas rater :
Promo rare sur le Casque sans fil Sony WH-1000XM3
235 € 379 €
Voir le deal

 

 Noces avec les ténèbres

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Noces avec les ténèbres Empty
MessageSujet: Noces avec les ténèbres   Noces avec les ténèbres EmptyLun 25 Juil à 13:44

altermonde.levillage- lundi 25 juillet 2005, Jean Dornac
Noces avec les ténèbres

Bush junior, Tony Blair, Ariel Sharon ; trois hommes, trois dirigeants, trois assassins de la paix mondiale...

Ces trois dirigeants, auxquels on peut ajouter une kyrielle de politiciens de tous pays, France y compris, sont des tenanciers d’agences matrimoniales particulières. Ils touchent les dividendes, mais la mariée qu’ils imposent aux peuples de la terre s’appelle « ténèbres », l’autre nom de la « mort »...


Citation :
J’avais envie d’intituler ce texte « les noces barbares », mais Yann Queffélec a déjà pris le titre... Pourquoi un titre si noir ? Tout simplement en raison de ce que je viens d’apprendre, aujourd’hui même. Tout d’abord, il y a l’excellent texte de Franca Maï (Voir :EN CINQ COUPS A BOUT PORTANT), sur le même sujet, c’est-à-dire sur l’assassinat de ce jeune électricien, Brésilien d’origine, en plein métro londonien, assassinat perpétré par des policiers. Je ne reviendrai pas sur le meurtre lui-même, je ne saurais faire mieux que Franca. Pour ma part, je veux développer ce que dit la police anglaise et par voie de conséquence, ce que veut Tony Blair.

J’ai trouvé ces informations dans le Figaro, mais le Nouvel Obs va dans le même sens...

« Interrogé pour savoir si les instructions données aux policiers étaient de « tirer pour tuer » s’ils croyaient avoir affaire à un kamikaze présumé, M. Blair (ndlr : pas le dirigeant, mais un chef de Scotland Yard) a déclaré : « Il faut qu’il en soit ainsi. Cela ne sert à rien de tirer dans la poitrine de quelqu’un parce que c’est probablement là que se trouve la bombe. Cela ne sert à rien de tirer ailleurs parce que s’ils tombent, ils vont la déclencher ». « C’est ce que montre l’expérience d’autres pays comme le Sri Lanka. La seule façon de réagir, c’est de tirer dans la tête », a-t-il ajouté. »

En lisant de telles paroles, me revient l’image d’un jeune vietnamien abattu à bout portant par un soldat (sauf erreur, vietnamien également), un jeune lui aussi assassiné de sang froid par une balle dans la tête... Même sauvagerie, même négation de la vie...

A Londres, ce jeune Brésilien de 27 ans, est mort, non pas à cause des terroristes, mais parce qu’il avait la peau basanée et parce qu’il avait trop froid dans l’été londonien... Il s’est habillé trop chaudement... Quelle ironie !

Il se trouve que dans un pays qui se proclame « démocratique », qui en alliance avec les USA de Bush se considère comme propriétaire du « bien », les ordres sont clairs : Si un individu est suspecté d’appartenir à une mouvance dite terroriste, on tire et l’on vérifie ensuite si la piste était bonne ou pas... Dans une telle affaire, seuls les peureux peuvent y trouver leur compte et n’avoir rien à commenter.

Les dérives à venir sont évidentes. Tout individu à la peau basanée, toute personne qui est vêtue bizarrement, tout passant qui, et c’est naturel compte tenu des nombreuses dérives constatées partout, instinctivement montre sa méfiance envers les policiers, aujourd’hui en Angleterre, demain partout ailleurs, se verra condamné à mort et exécuté d’une ou plusieurs balles dans la tête sans autre forme de procès. C’est le retour aux époques les plus barbares.

Comment ne pas être convaincu que demain, après que la chasse aux terroristes se soit calmée, ce sera le tour de tous les opposants un peu virulents ? L’occasion est trop belle, la peur des peuples trop magnifique pour ne pas en profiter. Les exécutions sommaires vont se multiplier, on ne peut pas en douter. Déjà, si la constitution giscardienne avait été acceptée en mai dernier, elle contenait un véritable permis de tuer (Voir : Référendum : Permis de tuer ou la Peine de mort marchande). Lorsqu’un pouvoir sait qu’il perd du terrain et que sa défaite approche, il se radicalise. C’est à cela que nous assistons.

On se dit, pour se rassurer, que cela n’est pas possible dans nos pays. Mais si ! C’est de plus en plus possible, de plus en plus probable, au travers de la mentalité « du tout marchand ». Dès lors que les pouvoirs ont entériné le fait que tout le vivant n’est que marchandise, de telles dérives vont se multiplier ; je l’ai déjà dit, on ne respecte pas une marchandise. On en use avant de la jeter, le plus souvent. La vie des gens modestes, celle des pauvres, et particulièrement celle des étrangers, marchandises ou « outils » au bénéfice des quelques rares qui s’imaginent importants et grands, ne tient plus qu’à un fil : Celui de l’équilibre ou de la folie des policiers qui le pourchasseront.

Qu’on ne vienne pas me dire que ce crime, à Londres, était légitime ! Non, même les attentats ne justifient pas l’exécution sommaire d’un homme qui n’a rien fait, qui semble simplement suspect en fonction de critères dérisoires.

Ces policiers qui se sont transformés en meurtriers gratuits ne seront sans doute jamais jugés ni condamnés ; en raison de la folie dans laquelle veulent nous entraîner nos dirigeants, il est même probable qu’ils seront décorés pour les risques qu’ils auront pris. Ce sera, si ce devait être le cas, le suprême crachat sur l’innocent qui a payé de sa vie le vol des ressources naturelles en Irak voulu et provoqué par les puissances qui ont de plus le culot de se considérer et de se proclamer comme les « forces du bien ». Suprême dérision ! Suprême insulte à la vérité !

Tony Blair, qui ne parvient plus à cacher l’importance de ses mensonges, qui ne parvient plus à masquer combien il manipule son peuple, ose encore prétendre que les attentats n’ont rien à voir avec la guerre d’Irak ou avec le massacre des Palestiniens. Un âne serait moins menteur que lui ! Il voudrait, le fourbe, faire croire à son peuple ainsi qu’à tous les peuples européens puisque, par malheur, c’est lui qui nous « dirige » jusqu’en décembre, que les attentats ont été perpétrés en totale gratuité ; il voudrait nous faire avaler que cette violence n’est portée par aucune injustice très grave ; il voudrait nous persuader que les islamistes se font sauter juste par plaisir ou sadisme.
- Les centaines de milliers d’enfants morts de faim en Irak à cause de l’embargo ? Quelle importance !
- Les milliers de morts en Palestine, sans parler du vol des territoires, de l’emprisonnement des individus en prison et de tout un peuple par le mur de la honte : Pas d’importance !
- Les cent milles, ou plus, morts de la guerre en Irak, juste pour s’approprier le pétrole ? Une peccadille, voyons !
- Et je ne parle même pas des humiliations continuelles que doit endurer le monde arabe et musulman...
- Tout cela est rejeté par Blair, tout cela est en fin de compte nié !

On peut détester ses ennemis, par faiblesse, mais on n’a pas le droit de ne pas les respecter, tout au moins si on se prétend civilisé. En niant la lourde part de la Grande-Bretagne :
- dans le viol de l’Irak ;
- dans le soutien infaillible au gouvernement criminel de Sharon qui semble se préparer à massacrer nombre de Palestiniens d’après un communiqué reçu aujourd’hui même ;
Blair commet quelque chose d’irréparable. En injuriant ainsi ceux qui s’en prennent à sa politique de pillage et d’écrasement des peuples, il est en train d’aiguiser une haine féroce contre les Anglais, contre les Européens et sans doute contre tout le monde occidental qui ne peut qu’apparaître abominablement scélérat aux yeux des peuples arabes et particulièrement aux âmes des enfants et adolescents issus de ces peuples. Nier un peuple, nier sa richesse d’âme, nier sa grandeur naturelle, nier tout l’apport culturel à notre propre culture, insulter sa religion et ceux qui croient en elle, reste le meilleur moyen de créer des ennemis définitifs qui ne reculeront devant rien pour se venger mais surtout pour venger les innombrables victimes des occidentaux.

George W. Bush, Tony Blair, Ariel Sharon et les autres, ces sous-fifres qui traînent aux commandes de nos pays, sèment, par leur mépris, leurs mensonges, par leur avidité des richesses naturelles ne leur appartenant pas, les ferments du futur malheur de nombreux peuples... (Voir : Suprême terreur : QUI A RAISON ?)

C’est pire que jouer avec le feu ; c’est nous imposer le mariage avec la mort...
source : http://altermonde.levillage.org/article.php3?id_article=3283

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Noces avec les ténèbres Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Noces avec les ténèbres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» [FREE] Destination finale 4 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser