AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 Pas de répit pour les lycéens rebelles

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Pas de répit pour les lycéens rebelles Empty
MessageSujet: Pas de répit pour les lycéens rebelles   Pas de répit pour les lycéens rebelles EmptyLun 11 Juil à 13:41

bellaciao-lundi 11 juillet 2005
Pas de répit pour les lycéens rebelles

Citation :
Pas de répit pour les lycéens rebelles Lyceens La FCPE-Paris

Pauline Salingue, animatrice du mouvement lycéen contre la loi Fillon d’orientation sur l’avenir de l’école, est convoquée mardi 12 juillet à 15 heures par le service central de la police nationale, 122 rue du Château-des-Rentiers, dans le XIIIe arrondissement. Elle doit être entendue au motif surréaliste de "détournement de manifestation".


La FCPE-Paris dénonce l’acharnement dont font preuve les autorités administratives et judiciaires contre une lycéenne pour sa participation au mouvement lycéen.

La FCPE-Paris appelle à se rassembler, mardi 12 Juillet à 14 h 30 face au métro Nationale, et à apporter son soutien à Pauline Salingue.


La FCPE-Paris, membre du collectif de soutien aux lycéens, réitère sa demande d’abandon des poursuites judiciaires et administratives contre les lycéens impliqués dans le mouvement du printemps 2005. Elle demande le retrait des plaintes déposées par des agents de l’État, que soit mis un terme aux brimades administratives (notamment refus de réinscription au lycée d’origine), et procédé à l’effacement des sanctions disciplinaires.

La FCPE-Paris en appelle au président de la République et au gouvernement pour que soit déposé, dans les meilleurs délais, un projet de loi portant amnistie des faits liés au mouvement lycéen.

La FCPE-Paris appelle tous les parlementaires à s’exprimer et à intervenir dans ce sens.

C’est l’une des conditions du retour au dialogue avec les lycéens et les autres partenaires de l’éducation nationale. C’est aussi le geste nécessaire à la préservation de l’avenir de ces jeunes, dont le tort est de s’être opposé à une loi injuste et inégalitaire.

Paris, le 10 juillet 2005

RELATIONS PRESSE : Olivier Messac 0612171212

olivier.messac@fcpe75.org

Communiqué senligne sur : http://www.cpe75.org/cdpe/n_rpresse.htm
source : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=17120

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Pas de répit pour les lycéens rebelles Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de répit pour les lycéens rebelles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser