AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

 

 Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité...

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité... Empty
MessageSujet: Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité...   Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité... EmptyVen 24 Juin à 17:03

monde-solidaire-24/06/05
Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité gouvernementale"

Citation :
Le WWF France, la Fondation Nicolas Hulot, la Ligue pour la protection des oiseaux, la ligue Roc, France Nature Environnement et le comité français de l’Union mondiale pour la nature (UICN) "demandent solennellement au président de la République de faire de l’environnement une priorité gouvernementale", notamment dans les domaines du changement climatique et de la biodiversité. Dans un communiqué lundi, les ONG "regrettent la place tout à fait insuffisante accordée à ces problématiques dans la feuille de route, fixée par le chef de l’Etat au nouveau gouvernement, comme en témoigne le discours de politique générale du Premier ministre Dominique de Villepin.

Le discours "puissant" de Jacques Chirac au Sommet de la Terre de Johannesburg (2002) et l’adoption de la Charte de l’environnement l’an dernier "laissaient pourtant croire que le président de la République souhaitait impulser une dynamique environnementale forte dans notre pays", écrivent les associations. "Force est de constater, comme en attestent les nombreuses régressions actuelles en matière de protection de l’environnement (loi sur l’eau, projet de loi sur les parcs nationaux, amendement à la loi littoral, décret sur l’extension des élevages industriel notamment) que les actes ne suivent pas les déclarations," concluent les associations.

Les six associations ont mis au point leur communiqué avant l’autorisation donnée samedi par la nouvelle ministre de l’Ecologie Nelly Olin d’abattre six loups dans les neuf départements du massif alpin cette année, décision qui a provoqué de vives réactions des écologistes.

"Trois mesures essentielles"

Les ONG ne sont pas les seules à exprimer leur frustation. L’ex-ministre de l’Ecologie, Serge Lepeltier, a proposé lundi dans Libération "trois mesures (...) essentielles" en faveur du ministère de l’Ecologie, créé en 1971. "D’abord le budget. On ne peut se contenter de glaner 10 millions par ci, 50 par là, souligne-t-il. L’objectif minimal, c’est que le budget de l’Ecologie représente au minimum 1% du budget de l’Etat. Cela paraît dérisoire mais c’est le multiplier par trois". "Et puis, il faut changer le périmètre de ce ministère, lui adjoindre l’énergie. La question centrale en matière d’écologie aujourd’hui, c’est le changement climatique et donc la question énergétique", poursuit l’ancien ministre, qualifiant d’"absurde" le fait que le ministère français de l’Ecologie ne soit notamment "pas responsable du développement des énergies renouvelables".

En dernier lieu, Serge Lepeltier considère que le ministère de l’Ecologie devrait "être placé à un niveau plus élevé dans la hiérarchie gouvernementale, au même niveau que la Défense, les Affaires étrangères ou l’Intérieur. "Il faut, martèle-t-il, qu’un rapport de forces s’établisse en faveur de l’écologie, pour que ce soit l’intérêt général qui prime". http://www.liberation.fr/page.php?Article=305276

L’Association Cyber @cteurs vous propose d’appuyer la demande de ces ONG en participant massivement à cette cyber@ction

Alain UGUEN Association Cyber @cteurs
votre souris a du pouvoir : http://www.cyberacteurs.org/


COMMENT AGIR ?


C’EST FACILE : A VOUS DE SUIVRE LES 6 ETAPES SUIVANTES :

1. Copiez LE TEXTE À ENVOYER ci-dessous dans l’encadré
2. Ouvrez un nouveau message et collez le texte
3. Signez le : prénom, nom, adresse, ville
4. Rajouter l’objet de votre choix :
5. Adressez votre message aux adresses suivantes :
petition@www.elysee.fr
cyberacteurs@wanadoo.fr
premier-ministre@premier-ministre.gouv.fr
Cliquer ici : petition@www.elysee.fr ;cyberacteurs@wanadoo.fr; premier-ministre@premier-ministre.gouv.fr
ou ici : petition@www.elysee.fr, cyberacteurs@wanadoo.fr,premier-ministre@premier-ministre.gouv.fr
5. Vérifiez que les trois adresses apparaissent bien.
6. Envoyez le message

cette cyber @ction est aussi signable en ligne : http://www.cyberacteurs.org/

Par cette action, vous ferez connaître votre opinion au Président de la République française et à Cyber @cteurs pour nous permettre d’évaluer l’impact de cette action.


Citation :
Prénom, NOM Profession Adresse Code postal, Ville

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre,

A l’heure où l’ensemble de la communauté scientifique internationale et de larges secteurs de la société s’accordent sur l’extrême gravité des problèmes d’environnement et sur l’urgence à agir - particulièrement contre les changements climatiques et l’érosion de la biodiversité -, les ONG françaises regrettent la place tout à fait insuffisante accordée à ces problématiques dans la feuille de route, fixée par le Chef de l’Etat, au nouveau gouvernement, comme en témoigne le discours de politique générale du Premier Ministre, M. Dominique de Villepin.

Un discours puissant au Sommet de Johannesburg, une implication personnelle pour l’adoption de la Charte de l’environnement et l’organisation d’une conférence internationale sur la biodiversité, laissaient pourtant à croire que vous souhaitiez impulser une dynamique environnementale forte dans notre pays. Dans le New Scientist paru le 19 mai, vous avez de nouveau appelé la communauté internationale à agir rapidement face à la disparition accélérée de la biodiversité, alors que la France, qui détient l’un des plus hauts niveaux de biodiversité naturelle et agricole au monde, est, à cet égard, loin d’être exemplaire !

Force est de constater, comme en attestent les nombreuses régressions actuelles en matière de protection de l’environnement (loi sur l’eau, projet de loi sur les parcs nationaux, amendement à la loi littoral, décret sur l’extension des élevages industriels, loup, incinérateurs, la liste est longue..., que les actes ne suivent pas ces déclarations.

Face à ce constat, je vous demande solennellement de faire de l’environnement une priorité gouvernementale, à l’égal du social -ce qui serait d’ailleurs doublement judicieux-. Correctement exploré, ce domaine peut en effet offrir un immense gisement d’emplois.

Je vous demande d’appuyer la démarche des Associations environnementales auprès du Premier Ministre à qui elles demandent de les recevoir d’urgence pour en discuter.

Dans cette attente,

Veuillez agréer, Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, mes salutations citoyennes attentives.

Communiqué de Presse. lundi 20 juin 2005

L’environnement dans la politique du nouveau gouvernement : Les ONG en appellent au Président de la République


A l’heure où l’ensemble de la communauté scientifique internationale et de larges secteurs de la société s’accordent sur l’extrême gravité des problèmes d’environnement et sur l’urgence à agir - particulièrement contre les changements climatiques et l’érosion de la biodiversité -, les ONG françaises regrettent la place tout à fait insuffisante accordée à ces problématiques dans la feuille de route, fixée par le Chef de l’Etat, au nouveau gouvernement, comme en témoigne le discours de politique générale du Premier Ministre, M. Dominique de Villepin.

Un discours puissant au Sommet de Johannesburg, une implication personnelle pour l’adoption de la Charte de l’environnement et l’organisation d’une conférence internationale sur la biodiversité, laissaient pourtant à croire que le Président de la République souhaitait impulser une dynamique environnementale forte dans notre pays. Dans le New Scientist paru le 19 mai, il a de nouveau appelé la communauté internationale à agir rapidement face à la disparition accélérée de la biodiversité, alors que la France, qui détient l’un des plus hauts niveaux de biodiversité naturelle et agricole au monde, est, à cet égard, loin d’être exemplaire !

Force est de constater, comme en attestent les nombreuses régressions actuelles en matière de protection de l’environnement (loi sur l’eau, projet de loi sur les parcs nationaux, amendement à la loi littoral, décret sur l’extension des élevages industriels, la liste est longue...), que les actes ne suivent pas ces déclarations.

Les ONG demandent au Premier Ministre de les recevoir d’urgence

Face à ce constat, les associations signataires de ce communiqué demandent solennellement au Président de la République de faire de l’environnement une priorité gouvernementale, à l’égal du social -ce qui serait d’ailleurs doublement judicieux-. Correctement exploré, ce domaine peut en effet offrir un immense gisement d’emplois. Elles demandent au Premier Ministre de les recevoir d’urgence pour en discuter.


P.S. Vous pouvez rajouter une ligne pour demander l’interdiction de toute les cultures OGM et de toute importation d’OGM ou denrée alimentaire contenant des OGM que ce soit à des fins de nutrition animales ou humaines.

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité... Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Cyber@ction : "Faire de l’environnement une priorité...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 12062386 - CALLAHAN William Matthew -B-26 - 41-34971 "Pay Off"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Ecologie :: Pollution et solutions-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser