AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -25%
APPLE Écouteurs sans fil AirPods 2
Voir le deal
135 €

 

 Pétition : France, terre d’accueil ?

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Pétition : France, terre d’accueil ? Empty
MessageSujet: Pétition : France, terre d’accueil ?   Pétition : France, terre d’accueil ? EmptyVen 24 Juin à 13:58

samizdat-24/6/2005
Pétition : France, terre d’accueil ?

Citation :
La plupart des réfugiés de la planète ne peuvent choisir ni leur trajet ni leur destination. Ils se hâtent vers la frontière la plus proche, emportant ce qu’ils peuvent avec eux. Seule, une minorité d’entre eux parvient à atteindre un pays industrialisé. Pour le premier trimestre de 2005, le nombre total de demandes d’asile déposées dans l’Union européenne est en baisse de 31% par rapport au premier trimestre 2003.

Dans la grande majorité des pays, les conditions d’accueil des demandeurs d’asile restent précaires et difficiles. Qu’ils soient placés dans des camps de réfugiés, dans des centres d’hébergement spécialisés ou dans le pire des cas, dans des centres de détention, qu’ils trouvent eux-mêmes à se loger grâce à des allocations ou au droit au travail, les traumatismes liés aux violences et à la fuite sont souvent accrus par des conditions de vie précaires.

En France, la CFDA s’inquiète des conditions d’accueil des demandeurs d’asile qui ne permettent pas à une majorité d’entre eux de vivre dans la dignité.

Aujourd’hui, les demandeurs d’asile ont théoriquement la liberté de choisir entre être hébergés dans un centre d’accueil pour demandeurs d’asile (CADA) ou se loger par leurs propres moyens. Des mesures importantes doivent être prises pour que ce choix soit réel.

Dans les faits, malgré un accroissement important ces dernières années, le nombre de places disponibles en CADA reste largement insuffisant. En 2004, moins de 10% des demandeurs d’asile adultes ont pu être admis dans un CADA, les autres n’ont en général pas les moyens de trouver une solution acceptable. Sans droit au travail, ils disposent pour vivre d’une allocation d’insertion de moins de 10 euros par jour, dont le versement s’interrompt au bout d’une année alors que la procédure d’asile dure en moyenne 20 mois. Dès lors, nombreux sont hébergés dans l’urgence, trop souvent dans des conditions inacceptables.

L’incendie de l’hôtel Paris Opéra, au mois d’avril dernier, est l’illustration des conséquences dramatiques de ce problème.

Des conditions d’accueil adéquates sont indispensables pour garantir aux demandeurs d’asile un plein accès à la procédure d’asile.

Bénéficiant d’un suivi et d’une assistance socio juridique, les demandeurs hébergés en CADA ont plus de chances d’obtenir le statut de réfugié. Les autres, qui ne bénéficient pas de cette aide, auront en revanche plus de difficultés à faire valoir leurs droits, et partant, plus de risques d’être déboutés et éloignés du territoire français, depuis que les ministres de l’Intérieur successifs, Monsieur Sarkozy et Monsieur de Villepin ont demandé aux préfets de multiplier par deux les reconduites à la frontière.

Pétition :

Citation :
A Monsieur Jean Louis Borloo – Ministre de l’emploi et de la cohésion sociale

Monsieur le Ministre,

Je vous demande de faire en sorte que tous les demandeurs d’asile puissent être accueillis en France dans la dignité : qu’à la violence subie dans leur pays d’origine et aux traumatismes liés à la fuite, ne vienne pas s’ajouter l’angoisse de trouver un toit et de la nourriture.

L’accès à la procédure d’asile ne peut être remis en cause au nom de la lutte contre l’immigration clandestine.

Malgré un accroissement important ces dernières années de sa capacité, le dispositif national d’accueil des demandeurs d’asile reste aujourd’hui insuffisant. Le manque de places d’hébergement crée une inégalité de fait devant la procédure d’asile, les demandeurs qui bénéficient de l’accompagnement socio-juridique offert dans un CADA ayant plus de chances d’obtenir le statut de réfugié que les autres.

C’est pourquoi il est urgent de :

- veiller à ce que tous les demandeurs aient un accompagnement socio juridique quel que soit leur mode d’hébergement ;

- créer 10 000 places supplémentaires en CADA sur l’ensemble du territoire (y compris dans les DOM TOM) ;

- permettre à tous les demandeurs d’asile de vivre dignement pendant toute la durée de la procédure, en leur donnant des allocations suffisantes et/ou un accès à l’emploi conformément à l’article 13 de la directive européenne sur les conditions d’accueil.

Veuillez agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Nom
Adresse
Signature
Signer la pétion en ligne : http://cfda.rezo.net/petition.php
source : http://infoblog.samizdat.net/page.php?p=2357

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Pétition : France, terre d’accueil ? Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Pétition : France, terre d’accueil ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser