AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-29%
Le deal à ne pas rater :
Griffoir Lion pour chat
9.99 € 13.99 €
Voir le deal

 

 Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal Empty
MessageSujet: Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal   Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal EmptyMar 14 Juin à 20:34

branchez-vous-le 14 juin 2005
Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandale

Déjà aux prises avec plusieurs affaires scabreuses, la police d'Edmonton est frappée par un autre scandale: un courriel interne obtenu par les autorités énumère dix façons méprisantes de traiter avec les autochtones.


Citation :
Qualifiant le courriel en question de "raciste, discriminatoire, dégoûtant et injurieux", le chef de police intérimaire Daryl da Costa a déclaré lundi qu'il avait ordonné une enquête interne. Il a toutefois refusé de donner des précisions sur le courriel ou de le rendre public.

"Ces gens-là ne devraient pas faire partie de la police. Ils devraient travailler ailleurs, a déclaré pour sa part le maire Stephen Mandel, en parlant des auteurs du courriel. Il n'y a pas de place dans la police d'Edmonton ou dans l'administration municipale pour des gens pareils, point à la ligne."

Du côté syndical, on estime que tout incident à caractère raciste est sérieux mais on ajoute que l'enquête ne fait que débuter.

"Aucun de nos membres n'a été accusé. Nous ne savons pas qui est impliqué", de dire le détective Glen Dennis, vice-président de l'Association des policiers d'Edmonton.

Le chef da Costa est entré en fonction à la suite d'un scandale majeur ayant secoué la police d'Edmonton l'automne dernier. Trois policiers avaient alors fait l'objet de mesures disciplinaires après avoir tendu un piège routier devant un bar du centre-ville, dans l'espoir de pouvoir accuser le président de la commission de police et un journaliste de conduite d'un véhicule avec les facultés affaiblies.

Les deux hommes avaient toutefois pris un taxi pour rentrer à la maison en sortant du bar.

Le chef de police de l'époque, Fred Rayner, avait d'abord soutenu que le piège n'était pas dirigé contre les deux hommes, mais il avait dû se raviser par la suite. Après avoir pris un congé de maladie, Rayner a été limogé en février dernier.

D'autre part, la GRC enquête sur des allégations voulant que des hauts gradés de la police d'Edmonton aient été corrompus par une société qui a obtenu par la suite un contrat de 90 millions $ sans appel d'offres pour la fourniture d'appareils photo-radar.

Le mois dernier, des policiers ont également été critiqués sévèrement par un juge pour avoir utilisé de façon abusive un Taser lors de l'arrestation d'un jeune homme.

"Je suis confronté à une petite minorité (de policiers) qui n'ont pas l'air d'avoir compris. Je n'en reviens pas de les voir se mettre constamment les pieds dans les plats", de conclure le chef da Costa.

© La Presse Canadienne, 2005
source : http://www.branchez-vous.com/actu/05-06/09-234302.html

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Un courriel raciste de la police d'Edmonton cause un scandal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: De la relativité des droits et de la liberté :: Répressions et dérives-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser