Discutaction
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -45%
Baskets Nike Air Max Tailwind IV à 94€ au ...
Voir le deal
94 €

 

 Les recalculés de l’Europe sociale.

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

Les recalculés de l’Europe sociale. Empty
MessageSujet: Les recalculés de l’Europe sociale.   Les recalculés de l’Europe sociale. EmptyVen 10 Juin à 13:08

samizdat-10/6/2005
Les recalculés de l’Europe sociale.

Au premier mai 2004, 10 pays d’ Europe de l’Est intégraient l’Union Européenne. Les ressortissants de ces nouveaux pays européens obtenaient ce jour là le droit de séjourner sur tous les territoires de l’Union, sans visa.

Citation :
Au regard de la loi française tout ressortissant de l’ UE qui s’installe en France de manière durable dans le but de rechercher un emploi se voit ouvrir le droit à un certain nombre de prestations sociales, dont le RMI, comme l’indique clairement la loi de 2003. Cette loi est actuellement le seul texte régissant les conditions d’accès au RMI applicable en droit français.

Aucun texte de loi, ni décret n’a été pris à ce jour pour restreindre l’accès aux aides sociales, même, si, sans doute pour ne pas « pénaliser » les patrons du bâtiments ou du nettoyage, avides de travailleurs au noir, l’autorisation de travailler ne sera attribuée d’office à ces nouveaux européens qu’en 2009.

Pourtant, depuis le mois de janvier 2005, les ressortissants d’Europe de l’Est se voient dans certains départements, notamment à Paris refuser l’accès au RMI et aux autres prestations sociales: allocations familiales, allocation logement, inscription à l’ANPE, et même Couverture Maladie Universelle, alors que ces droits leurs étaient reconnus depuis 2004 Sur ordre du Conseil Général, la CAF qui continue à verser le RMI à certains ressortissants de ces pays, l’a suspendu pour d’autres.

D’autres ont déposé des dossiers qui restent sans réponse depuis plusieurs mois. D’autres ont eu des notifications d’admission puis plus aucune nouvelle. D’autres enfin se voient refuser l’instruction même du dossier. Ce désordre administratif traduit évidemment l’embarras du conseil général, que Mme de Brunhoff, responsable RMI de la DASES de paris traduisait dans une rencontre avec AC!Air libre dans les termes suivants « il y eu un effet de masse », notion qui n’ a évidemment aucune valeur juridique.

Cet effet de masse, c’est évidemment celui de ces précaires d’Europe de l’Est , travailleurs au noir, dans le bâtiment, dans la restauration, dans les services à la personne, qui enfin peuvent bénéficier de droits qui leur permettront de ne plus être livrés pieds et poings liés au patronat.

Pour les chômeurs et précaires français, l’attribution du RMI et des autres prestations sociales aux ressortissants de l’Est est essentiel : il mettrait un frein à la mise en concurrence des chômeurs et des travailleurs sans droit qui permet aux patrons de faire baisser le coût du travail et de réduire toujours les salaires légaux.

C’est pourquoi précaires français et ressortissants des pays de l’Est occupent aujourd’hui ensemble la Caisse d’Allocations Familiales Jaurès, et exigent d’urgence le versement des prestations sociales à tous ceux qui en font la demande ainsi qu’un RDV avec Bertrand Delanoe, président du conseil général, qui doit appliquer la loi.

C’est pourquoi nous déposerons dans les jours qui viennent un recours au tribunal administratif contre les décisions illégales de refus prises par ce même conseil général. l’Europe sociale se construira dans les luttes: nous commençons aujourd’hui. Ce que nous défendons, nous le défendons pour tous !

AC! Paris « airlibre »
23 bis rue Mathis 75019 Paris
Mail: airlibre@laposte.net
Tel( sur place) : 0667710117
source : http://infoblog.samizdat.net/page.php?p=2316

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
Les recalculés de l’Europe sociale. Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
Les recalculés de l’Europe sociale.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser