AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

 

 16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux

Aller en bas 
AuteurMessage
wapasha
Langue pendue
wapasha

Nombre de messages : 4560
Localisation : Pays des Abers
Date d'inscription : 30/04/2005

16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux Empty
MessageSujet: 16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux   16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux EmptyMar 7 Juin à 15:02

bellaciao-mardi 7 juin 2005
le 16 juin 2005 : pas de télé, pas de radio, pas de journaux

un site pour fédérer notre action contre les médiats :

le 16 juin 2005 : _pas de télé, pas de radio, pas de journaux

Le 16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux ou alors ... quelques-uns soigneusement choisis.


Citation :
Pourquoi cette "grève" ? Parce que la très grande majorité des médias, non contents, lors de la campagne référendaire, de s’être montrés de farouches partisans du "oui", signent leur mépris des électeurs ayant voté "non"(55% de ceux qui se sont exprimés ! ), cherchent à transformer la victoire du "non" en défaite honteuse - voire même occultent totalement désormais ce Non, son importance et son sens alors qu’il nous était promis un cataclysme s’il l’emportait... Les exemples les plus manifestes de ce mépris ont été les éditoriaux de deux des plus grands quotidiens français au lendemain du vote : l’édito de July ou celui de Colombani sont proprement insultants pour les électeurs ayant fait le choix du Non.

Pourquoi le 16 juin 2005 ? Parce-qu’il fallait bien choisir une date, parce-que le 16 renvoie au Lundi de Pentecôte (16 mai), parce-que c’est la date de la prochaine réunion du Conseil Européen (composé des chefs d’Etat et de gouvernement des Vingt-Cinq membres) à Bruxelles qui doit se prononcer sur le destin à réserver au projet de Constitution.

-http://nomedia16.free.fr/

N.H

Citation :
Que pouvez-vous faire ?

1. Le 16 Juin, ne plus lire ni écouter ni regarder les médias qui nous auront porté sur les nerfs par leur attitude méprisante envers les partisans du "non" lors de la campagne référendaire sur le traité et après le vote du 29 mai. Lire, regarder ou écouter les autres médias, aller cueillir des pâquerettes, aller au cinéma, discuter, etc...

2. Avertir les médias concernés en leur écrivant. Nous en avons identifié quelques uns sur la page Foire-aux-contacts mais nous sommes preneurs des coordonnées qui ne figurent pas sur cette page. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser le modèle de lettre suivant : courrier media

3. Ne pas oublier d’avertir les annonceurs. Nous en avons identifié quelques uns sur la page Foire-aux-contacts mais nous sommes preneurs des coordonnées des principaux annonceurs et des liens média/annonceur (quel annonceur publie dans quel média ?). Voici le modèle de lettre que nous vous proposons d’envoyer aux annonceurs : courrier annonceur

-Modèle de courrier à envoyer aux médias :

Nous vous laissons adapter le courrier suivant suivant le destinataire : chaîne de télévision, radio ou journal.

Madame, Monsieur,

Assez d’entendre (ou de lire) sur vos ondes (ou dans vos colonnes, ou dans vos émissions) des propos répétés qui voudraient transformer la victoire du Non en une erreur infâme. Le peuple est souverain. Le 16 Juin, donc, je me mettrai en vacances de votre journal (radio / chaîne de télévision) . Je voulais que vous le sachiez et m’empresse d’en informer aussi vos annonceurs.
Bien à vous.

Signé monsieur (pas content)

-Modèle de courrier à envoyer aux annonceurs :

Madame, Monsieur,

Je vous informe de ce que, devant le mépris affiché face aux résultats du vote démocratique du 29 Mai par nombre de journalistes et éditorialistes de médias dans lesquels vous faites diffuser des publicités pour votre entreprise, je ne les regarderai ou ne les achèterai pas le jeudi 16 Juin. Mon cerveau n’est pas disponible : je suis en colère.
Bien sûr, je garde toute ma confiance à ceux des médias qui respectent les choix démocratiques et ne stigmatisent pas les décisions de la majorité de la population.
Avec mes respectueuses salutations,

Signé monsieur (pas content)

les adresses de certaines rédactions se trouvent sur le site :

-http://nomedia16.free.fr/
Citation :
ca fait bientôt 3 ans que j’ai tranché ; plus de télé du tout. Si il y a une reelle motivation a "changer les choses" dans ce pays, 1 personne qui tranche definitivement envers un media (en loccurence le plus gros et le plus con) en vaut des milliers qui se calme une journée.

ou alors, si le mouton est encore trop dependant de sa tv, qu’il fasse cette greve pendant 1 mois, et qu’il reclame le remboursement de ce mois de redevance. mais je peu toujours rêver, j’ai aucune chance contre la ferme et star’ac.

je ne trouve pas l’initiative à jeter, hein ! c’est déjà un début. mais la bonne façon d’avoir un retour "mediatique" de cette action serait que chacun deduise cette journée de son cheque redevance. là on aurait vraiment une idée de la motivation populaire.

wapasha
source : http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=15995

@+

_________________
Les conséquences de ce qu'on ne fait pas sont les plus graves.
Marcel MARIËN 1920
16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux Ban_01
Revenir en haut Aller en bas
 
16 juin : pas de télé, pas de radio, pas de journaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Suggestions d'actions :: National-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser