AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galèr

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galèr   Dim 16 Juil à 15:57

Citation :

Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galères

-http://forum-social-aquitaine.xooit...

Citation :

Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galères sur le forum du secours populaire, édifiant..

ACT 1 :je me suis réencrite en tant que demandeur d’emploi le 20 février 2006, quelques jours plus tard je prend un RDV avec un conseillé pour étudier mon dossier le 13 mars 2006, je me rends à mon RDV qui se passe fort bien.

ACT 2 :le 16 mars 2006, je recois une convocation de la même agence pour un rendez-vous le 22 mars pour étudier mon dossier "tiens me dis-je, bizard, j’y étais il a deux jours, je vais appeler l’agence pour signaler que j’ai déja eu l’entretien."

ACT 3 : j’appel l’agence, la charmente dame qui me repond, me dit "en effet c’est pas la penne de venir, j’annule votre rendez-vous" je lui fait confiance !!! donc je ne vais pas au RDV.

ACT 4 : SURPRISE !!!!! le 28 mars 2006, je recois un gentil petit courrier intitulé "avertissement avant radiation" pour non présentation à un RDV, radiation de 2 mois à compter du 27 mars 2006 (je vois pas pourquoi on vous envoi un avertissement alors que vous étes déja radié ????)

ACT 5 :Bref, je prends mon téléphone, j’explique mon cas à la personne qui me repond, et qui me dit "en effet, je me souvient de vous, ne vous inquietez pas c’est un formulaire que l’on envoi systématiquement, n’en tenez pas compte" alors là, je ne me laisse pas faire, quoi, de qui on se fiche, je lui dit que cela ne me sufit pas, je veux parler à quelqu’un de "responsable" Elle veut me passer son directeur, mais bizarement, il est en entretien, on me promet de m’appeler..... nous sommes le 30, et toujours rien, bon le jour même, j’ai envoyé une lettre à ce directeur..... donc j’attends le courrier ce matin, et si pas de nouvelles, je prends RDV avec le fameux Directeur !!!!

La suite au prochain épisode !!!!

Suite l’histoire continue... !! Hier 01/02/06 je reçois un courrier recommandé avec AR... Mais cette fois ci des Assédic...et datant du 26/01/06 Sur ce courrier on m’informe de mon absence à un entretien à la date du 20/01/06 malgré un courrier datant du 11/01/06...

Problème j’ai beau avoir retourné tout mon appartement, et avoir démonté ma boite au lettre au cas ou, on ne sait jamais... je ne trouve aucune trace de ce fameux courrier !! Courrier que je n’ai bien sûr jamais vu de ma vie !!

Tiens donc ça me rappelle quelques chose ... pas vous? ;-) Dans ce nouveau et "réel" courrier du 26/01/06 on me stipule que j’ai encore la possibilité de me « rattraper », en me rendant à un second entretien...

Mais là ça tourne carrément au film de science fiction, car le dit « second entretien » n’est ni plus ni moins que le 26/01/06 à 9h45 !!!!

Cher lecteurs et lectrices, il ne vous à donc pas échappé qu’il s’agissait bel et bien de la même date que celle de l’écriture de ce courrier recommandé d’avertissement et de possibilité de « rattrapage » ...

Alors soit les Assédic du Finistère confondent courrier papier (24h minimum à plusieurs jours de délais de livraison) avec courriel (quasi instantané, et encore . pas toujours !) ! Encore faudrait-il que l’agent des Assédic qui m’a envoyé cette lettre ait pris son poste au minimum vers les 7h du mat, et que j’use été informé automatiquement par mon radio réveil de l’arrivé de ce courriel avant 8h30 du matin !!!

Ou alors il estime que malgré le fait que je n’ai toujours pas à ce jour reçu les versement de mes allocations en retard à cause de la première histoire liée à l’ANPE, que je peux me permettre de me payer les services de toute la recherche mondiale pour me fabriquer une machine à remonter dans le temps ...

Avouez qu’il y’a de quoi rire là !!!

En attendant je vais encore gaspiller de mon temps et de mon énergie à récupérer le coup, c’est à dire à retrouver à leur place et à démontrer à leur place leurs propres erreurs... rendant ainsi toutes mes démarches personnelles de retour vers l’emploi improductives !!! Et ceci sans revenu depuis fin novembre 2005 !!!

Bravo Laurence, bravo Jacques ...et merci Dominique !!!

Je tiens à disposition de quiconque le souhaitant, des copies informatiques des fameux documents en question concernant toute cette histoire ...(enfin quand j’aurais réussi à les scanné Bad$ ) Je n’aime pas trop TF1 mais des fois je me demande si je n’ai pas intérêt à contacter leurs équipes genre « sans aucun doute » ou « combien ça coûte » ...etc... Ou alors laisser un bon petit message sur le répondeur de Daniel Mermet de « là bas si j’y suis » sur France Inter.

En tout cas une chose est sûr, si je trouve le moindre barrage sur mon chemin, je chargerais la justice de trouver les responsables car ce n’est pas pas à moi de le faire et d’y passer mon temps et d’y perdre d’avantage l’argent que je n’engrange pas !! mais pas avant de les avoir prévenu ! comme d’hab. Mais n’allez pas imaginer que je sois assez naïf ou stupide pour aller porter l’affaire devant les tribunaux locaux . ha ça non ! . déposer un dossier entre les mains des gens qui mangent probablement tout les midi dans le même restau que les responsables de cette gabegie.il n’en est aucunement question !

En attendant je vais les contacter avec ma courtoisie habituelle . Je vous tiens au courant.

Au fait existe il des association qui peuvent nous aider dans ce type de plainte en justice ?

Bonjour je vient d’étre radier des listes des demendeurs d’emplois pour ne pas metre rendue a un rv donne par l’anpe pour rencontrée un conseiler d’orientation et pour cose javais un emploi a mi temp payée au smic le jour du rv. Malgrée mes contestation par corrier photo copie des documents prouvant ma bonne foie le verdicte et tombée radiation san aucun motif le justifiant venant d’un certain directeur delégue de l’agence de Monpellier(fontonaire zelée) a partir du02/09/05 pour 2 mois je suie pendant 2 mois sans acun revenu avec tous les conceqences que l’ont peut crindre. Je voulais juste aportée mon temoinage sur la nouvelle politique gouvernemental qui a trouvée cette seule solution pour faire baisser les chiffres du chomage.

Ce soir 15/12/05 en rentrant chez moi je trouve dans ma boite au lettre .... Une décision de radiation !!!

Motif : absence à un entretien

Durée : 2 mois à partir du précèdent courrier (d’avertissement ?) du 06/11/05

Une case " vous n’avez pas fait valoir vos observation dans le délai de quinze jours qui vous était imparti. Je vous informe que je ne suis donc plus en mesure d’examiner votre réclamation..." est cochée !!

Premièrement, je n’ai jamais eu de courrier de convocation à un entretien... !!

Deuxièmement je n’ai pas non plus reçu leur soit disant courrier d’avertissement du 06/11/05 !!!

Troisièmement cela fait un an (depuis mon licenciement), que je suis entrain de créer une association environnementale (autour des maisons écologique), dans laquelle j’ai pris la précaution de ne pas faire parti du conseil d’administration, pour pouvoir me faire embauché !!! J’ai monté des dossiers de financement, avec l’Europe, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), et la région qui doit justement statuer sur mon dossier le 22/12/05.

Je crois donc pourvoir entièrement revendiquer ma bonne volonté en matière de recherche d’emplois !!!

De quel droit l’ANPE se permet elle de détruire les gens de cette manière?!!! Où puis-je trouver de l’aide?

Idem !!!!j’ai reçu un courrier de menace de radiation le 8/12/2005 pour un rdv que je n’ai jamais reçu au quel j’ai repondu le 20/12 en recommandé , donc 12 jours apres , dans le temps imparti , et j’ai reçu ma radiation le 24/12 (joyeux noel !!!) . Ou il font exprès ou cela fait preuve d’une incompetence flagrante de l’anpe de nimes mas de ville !!! De plus , il n’ont aucun droit de radier , voir textes jounal officiel de modif du code du travail,ce n’est que du pouvoir du prefet !!!!Je vais me presenter lundi matin le 26/12 et si il y a un quelconque probleme ou seulement une seconde de radiation , et l’absence des excuses du chef d’agence , je vais deposer une plainte au pres du procureur pour abus de pouvoir ! Mr de villepin et mr borlo vont aussi recevoir ma plainte (en recommandé !) avec ma preuve d’envoi et je citerai les incompetents ! Si ces gens sont pas capables il ne meritent pas leur boulot ! qu’il nous le donne !!!

Pareil pour moi. Je n’ai pas pu me présenter à un entretien parce que j’avais un contrat de 1 mois. Résultat, radié directement et pas moyen de discuter.

Une autre remarque : pour mon 1er rendez-vous (celui qui suit l’inscrion assedic) il a fallu que j’attende 5 semaines. Je trouve ca inadmissible. Encore un moyen de fausser les chiffres du chomage ou de dégouter les gens de s’inscrire.

SEB (74100)

[...]


http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=28085
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Re: Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galèr   Dim 16 Juil à 15:58

(suite)

Citation :

bonjour !

En réponse à ton message, je vais te raconter mon expérience. Je suis inscrite comme demandeur d’emploi depuis le 03 octobre 2005. Je me suis présentée à mon 1er rdv le 14 novembre 2005. Fin décembre, je reçois une convoc’pour le 17 Janvier 2006. Et là commencent les problèmes : le 5 janvier 2006 je reçois un courrier dont l’objet est : "votre absence à un entretien professionnel"où l’on me reproche de ne pas m’être présenté avant le 3 janvier (????)2006. Je téléphone à mon agence et là on me dit de ne pas tenir compte de ce dernier courrier et de me présenter le 17 janvier conformément au courrier de fin décembre. Pour une raison importante, je me suis trouvée ds l’impossibilité de me rendre au rdv du 17, je les ai donc contactés un jour à l’avance, en leur proposant spontanément de me présenter 3 jour plus tard. On m’a dit que cela était possible.

Le matin du rdv (donc le 20 janvier), je rappelle l’agence pour confirmer ma venue et on me dit que je suis bien inscrite pour ce jour. Je me rends donc à l’agence et là surprise ! la personne à l’accueil me dit que je ne peux être reçue ! Je lui demande de vérifier les listes des rdv, mais rien à faire ! On me demande donc d’écrire sur place un courrier de justification (de quoi???). Docile, j’obtempère : dans ce courrier j’explique ce qui à fait que je me présente ce jour là, je rappelle que par téléphone on m’a bien dit que j’étais attendue pour ce jour et pour finir, je demande qu’on me fixe un nouveau rdv. J’ttendais donc un courrier avec une nlle date de rdv et là, encore surprise : je reçois encore une lettre avec l’objet "votre absence à un entretien professionnel"où l’on me reproche d ne pas m’être présentée avant le....... 16 MAI 2006.

Excédée, j’envoie un recommandé où je résume la situation depuis mon inscription, leur demande de prendre acte du fait que je me suis présentée et que personne ne m’a reçue, et je leur demande un nouveau rdv. quelques jours plus tard j’obtiens gain de cause et ai la naivete de croire que la situation est rétablie. Le 6 mars j’ai retrouvé un emploi à mi tps, et le 10 mars je reçois un convoc pour le 17 mars. Je leur envoie donc copie de mon contrat de travail et de la convocation. Et là, encore une surprise : le 13 mars je reçois un courrier "d’absence à un entretien professionnel" où l’on me reproche avec 5 jours d’avance de ne pas m’être présentée le 17 mars ( !!!!!).

On m’informe également par téléphone qu’une procédure de radiation à mon encontre a débuté le 12 MARS !!!!!!!!

Manifestement dans mon cas il n’est pas question de la règle des quinzaines que tu cites dans le forum, au contraire, ils essayent de me radier par avance.... Suite à mes réclamations, je finis par recevoir un courrier qui résume ma situation actuelle : type de contrat, heures de travail (le matrin de 9h00 à 12h00) ; dans ce courrier on m’informe également qu’en cas de nouveau rdv, je serai convoquée en dehors de mes heures travaillées, ce qui est tout à fait logique. Sauf que le 31 mars j’ai reçu une convoc’ pour le 13 avril.... à 11h00 !!!! Je leur ai donc écrit en leur rappellant qu’à 11h00 je travaille, que je suis disponible pour me présenter l’après midi et j’ai joint à ce courrier la copie du leur où ils précisaient justement que je serais convoquée en dehors de mes heures travaillées. Devine quelle a été la réponse à mon courrier??? Une photocopie de la convocation pour le 13 mars à 11h00 !!!!

Si tu as lu avec attention, tu constateras que si je n’avais pas bataillé avec détermination comme je l’ai fait, j’aurais été radiée depuis le mois de janvier sans aucune raison. Je souhaite également ouvrir une parenthèse : pourquoi à chaque rdv il faut se munir d’un CV? Ils les jettent à la poubelle dès qu’on quitte la pièce ou quoi?

Voici ce qui se passe à Valenciennes : pour pour moi, mais pour quelqu’un que je connais très bien : mon rejeton. Inscrit en Novembre 2005, (effectivement, je vais commencer à penser qu’il a la poisse) : tous les certificats de travail servant à l’ouverture de son dossier ont été égarés par l’ASSEDIC (en fait, l’employée était en arrêt maladie depuis un mois et avait laissé son dossier au fond de son tiroir). Ce qui fait que le déblocage du dossier a été fait en FEVRIER 2006 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Une première convocation à l’ANPE a eu lieu fin Février, convocation où on lui a remis la liste de toutes les entreprises de Travail Temporaire de la ville !!!!!!!! On avait attendu après eux !!!!!!!!!!

Le 23 mars, réception d’un courrier de l’ANPE le convoquant pour le 1er MARS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Le 24 mars, réception d’un courrier de l’ANPE LE RADIANT !!!!!!!! pour NON PRESENTATION A UNE CONVOCATION !!!!!!!!!!!!!

De : Forum-Social-Aquitain
vendredi 19 mai 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=28085
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Des chômeurs radiés de toute la france racontent leurs galèr
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY
» Verrines de fraises et mousse toute rose, biscuits de Reims fondants
» [Harpman, Jacqueline] En toute impunité
» Trés belle chanson Triste de toute les langues!!
» [Sardou, Romain] Quitte Rome ou Meurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Travail, emploi et précarité-
Sauter vers: