AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Première Rencontre des Cubains Résidents en Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Première Rencontre des Cubains Résidents en Europe   Mer 12 Juil à 21:03

Citation :

Première Rencontre des Cubains Résidents en Europe
Contre le blocus, en soutien à la souveraineté et à l’indépendance de Cuba.


Près de 150 cubains venus de 20 pays d’Europe se sont retrouvés samedi 13 et dimanche 14 mai 2006 à Paris à l’appel de l’association Racines Cubaines pour condamner le blocus imposé par les Etats-Unis à l’encontre de Cuba depuis plus de 45 ans et affirmer avec détermination leur soutien à la souveraineté et à l’indépendance de leur pays.

L’association Racines Cubaines s’est créée en avril 2004 après l’agression, très médiatisée, de l’ambassade de la République de Cuba à Paris. Des cubains présents pour témoigner leur solidarité avec les représentants du siège diplomatique de leur pays et ne se reconnaissant pas dans la mascarade proposée aux medias, ont décidé de se regrouper en association pour faire face aux campagnes déchaînées de Reporters Sans Frontières, de l’extrême-droite cubaine en Europe et des médias, et "appuyer la nation et sa révolution dans sa résistance à tant d’agressions, pour la défense de son histoire, de ses valeurs, de sa culture, pour pouvoir continuer de parler de "cubanité" et de chanter la souveraineté".

C’est dans ce même esprit, à la veille du 20 mai, date à laquelle le gouvernement des Etats-Unis devrait annoncer de nouvelles mesures contre Cuba, que les Cubains Résidents en Europe ont été appelés à s’unir, partout en Europe, pour apporter un autre regard sur la réalité du Cubain Résident en Europe et exiger partout où cela sera nécessaire, le respect de la souveraineté des 11 millions de compatriotes qui résistent chaque jour dans la dignité aux agressions impérialistes.

Aucun des grands medias nationaux n’avaient jugé bon de se déplacer pour entendre ce qu’ils avaient à dire. Il faut croire que les 60 millions de dollars alloués par le gouvernement des Etats-Unis pour financer des actions visant à détruire la révolution cubaine ont désormais des effets redoutables, notamment dans les medias : Tous ceux qui n’ont pas le profil "dissidents cubains" sont boycottés. Et, en effet, ces cubains-là n’avaient rien à voir avec le petit groupe labellisé "dissident" qui hantent les plateaux de télévision et que l’on couvre de prix internationaux pourvu qu’ils continuent de critiquer et de condamner la politique du gouvernement de leur pays.

L’émigrant cubain a un statut particulier parmi les émigrants : Où qu’il soit, il est le seul sommé de justifier son choix d’émigrer ; quelles qu’en soient les raisons, son départ est systématiquement traduit comme une fuite et un désaveu politique. Les medias, par malhonnêteté intellectuelle ou par ignorance, véhiculent cette idée reçue comme une vérité. Ne peut-on pas accepter l’idée qu’un cubain qui subit depuis 46 ans le blocus le plus impitoyable jamais appliqué contre un pays prenne la décision d’émigrer, là où il espère que ses conditions de vie matérielle seront meilleures ? Ce départ n’est pratiquement jamais lié à des différends politiques mais à une situation économique difficile. Souvent, la confrontation avec l’implacable réalité du monde capitaliste, l’injustice au quotidien signent la fin du rêve et redonne du sens aux valeurs et aux acquis de la révolution. Beaucoup en viennent à regretter la société solidaire et protégée dans laquelle ils ont grandi.

Dans ce contexte médiatique de désinformation par le silence, les Cubains Résidents en Europe ont clairement condamné le blocus et la politique de plus en plus agressive des Etats-Unis ainsi que la complicité de l’Union Européenne, toujours prête à aligner sa politique sur celle des Etats-Unis.

Rémy Herrera, Salim Lamrani et Ignacio Ramonet ont participé à un atelier de réflexion sur la désinformation, la "fabrication" des supposés dissidents, et disséqué les rouages de l’énorme machine médiatique qui propose de Cuba une image pour l’Occident : celle d’une dictature tropicale, image qui n’a rien à voir avec l’image de Cuba dans l’immense majorité des pays du Tiers Monde : celle d’un pays solidaire et internationaliste qui apporte à tous ceux qui en ont besoin, éducation et santé.

La rencontre s’est terminée par une rencontre très émouvante avec des victimes du terrorisme contre Cuba. Car, ne l’oublions pas : depuis le triomphe de la Révolution cubaine, des milliers du cubains ont été tués ou blessés dans des attentats organisés à partir des Etats-Unis par la contre-révolution cubaine en exil.

Camilo Rojas, fils du pilote de l’avion de Cubana de aviación qui explosa en vol en 1976 à la suite d’un attentat, est venu demander justice et exiger l’extradition des Etats-Unis vers le Venezuela pour y être jugé de l’auteur de cet attentat, le terroriste cubano américain Luis Posada Carriles.

Irma González, fille de René González, un des cinq cubains prisonniers aux Etats-Unis et condamnés à de très lourdes peines pour avoir infiltré les groupes contre-révolutionnaires a raconté dans une intervention pleine d’émotion et de courage les conditions de vie de ces 5 hommes enfermés dans des prisons de haute sécurité, les tortures morales infligées aux prisonniers et à leur famille par, notamment les interdictions de visite. Elle a appelé à lutter pour briser le mur de silence qui entoure ce déni de justice et appeler à la mobilisation internationale pour exiger leur libération.

Une Déclaration finale et un plan d’action ont été proposés et adoptés à l’unanimité. L’une des décisions a été de faire du 10 octobre, jour du début de la Guerre d’indépendance, le jour de Cuba en Europe.

La 2ème Rencontre des Cubains en Europe se tiendra à Berlin, en octobre 2007.

De : Paris
mercredi 17 mai 2006

http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=27985
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Première Rencontre des Cubains Résidents en Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ligue des Champions: Barcelone roi d'Europe pour la 3e fois
» Mes premières photos argentiques avec l'OLYMPUS OM-10
» Ma première aquarelle....
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Alternatives de vie :: Révolutions et résistances :: Les autres processus-
Sauter vers: