AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Déclaration de l'association des expulsés maliens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FleurOccitane
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 5959
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/04/2005

MessageSujet: Déclaration de l'association des expulsés maliens   Mer 12 Juil à 17:55

Citation :

Appel à une large coalition et mobilisation contre l'arrivée de Nicola

DECLARATION DE L'ASSOCIATION DES EXPULSES MALIENS ET LE COLLECTIF DE SOUTIEN AUX EXPULSES


Tous les jours des maliens sont expulsés de France parce qu'ils sont là-bas exclus parmi les exclus sans papiers et sans droits. L'Etat français entretien un véritable trafic qui consiste à payer aux consulats des pays d'origines dont celui du Mali 150 Euros (soit100 000 F CFA) par expulsé pour les convaincre de délivrer des laissez-passer d'expulsion.

Les fonctionnaires du consulat du Mali en France profitent de ce trafic en extorquant de 250 à 500 Euros (soit 162 500 à 325 000 F CFA) à chaque expulsé en lui faisant croire qu'ils peuvent éviter la délivrance de laissez-passer. Et l'expulsé se retrouve tout de même dans l'avion pour Bamako.

Considérant cette situation de racket et de spoliation des expulsés.
Considérant la charte des Nations Unies du 26 juin 1945 en son chapitre 1 al 2 et 3 qui préconisent des relations amicales entre les nations fondées sur le respect du principe de l'égalité des droits des peuples.
Considérant que ces Etats dont la France se sont par ailleurs engagés à assurer, en coopération avec l'ONU, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.
Vu l'état de précarité auquel sont assujettis les maliens et les étrangers sur le sol français.
Vu le mépris dont sont victimes les maliens et les étrangers en France, la régulière rotation des charters ne nous contredira pas !
Vu le chemin de croix imposé pour accéder aux documents administratifs exigés.
Convaincus de ce fait de la volonté manifeste de bouter hors de la France ces indésirables africains qui ne veulent que jouir de leurs droits de travail, à une juste rémunération et sortir de l'insécurité psychologique dans laquelle ils sont confinés
Révoltés par les méthodes musclées et l'animosité qui accompagnent les expulsions et qui foulent au pied « l'amitié entre les peuples »
Nous Association des Expulsés Maliens (AEM) dénonçons énergiquement la dernière provocation planifiée par Sarkozy en occurrence, sa visite au Mali, le jour même où sa nouvelle loi sur l'immigration devrait être voter en France et dans le pays qui compte le plus grand nombre d'immigrés maliens.

A ce jour, le projet de loi CESEDA à visée électoraliste franco-française mise en place par le ministre de l'intérieur français Sarkozy nous heurte à plus d'un titre :
- il précarise et criminalise l'immigration du Sud ;
- rend clandestines des personnes séjournant régulièrement sur le sol français ;
- rend impossible toute vie familiale normale. Bref, ce projet de loi est une atteinte aux droits des travailleurs, aux droits de l'Homme et encourage le racisme et la discrimination.

Nous regrettons que celui que le peuple martiniquais et Aimé Césaire ont refusé de recevoir dans un premier temps, soit accueilli en grande pompe par nos autorités. Cette visite est pour nous une seconde gifle au Mali et son peuple après celle administrée sur le sol français. Cela est hautement inacceptable. C'est pour tout cela que la visite de Nicolas Sarkozy nous est insupportable. Nous la vivons comme une véritable provocation à notre égard mais nous la ressentons aussi comme le résultat d'une compromission de notre gouvernement incapable de résister à cette nouvelle offensive anti-immigré et anti-malien.

Nous exigeons des Etats français et maliens :
- l'arrêt immédiat des expulsions ;
- le retour sans condition des expulsés et leur réinsertion conformément au statu quo ante et la réparation des dommages subis ;
- la régularisation de tous les sans papiers ;
- l'abandon de la loi sur l'immigration choisie (CESEDA) de la même façon que celle sur le CPE en France

Nous, AEM, appelons les forces vives de la nation à se mobiliser contre la présence de Sarkozy sur le sol malien les 17 et 18 mai 2006.

Nous appelons à cet effet à une réunion de concertation le lundi 15 mai 2006 à 17 H à la radio Kayira contre la visite de Nicolas Sarkozy au Mali. Mobilisons nous contre l'arrivée de Nicolas Sarkozy au Mali ! ! !

Contact : Association des Expulsés du Mali (AEM)
Diarra Ousmane : (+223) 678 21 11 // (+ 223) 912 10 39

anonyme article:60915 AME
le lundi 15 mai 2006 à 16h53

http://paris.indymedia.org/article.php3?id_article=60915
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Déclaration de l'association des expulsés maliens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 91 - Massy - Association Scrap'art Angel
» HOLI 2009 par ASSOCIATION YOGA et CULTURE de L’INDE
» EWA Extreme wrestling association
» [HS] Association JANA
» [Malley, Gemma] La Déclaration, l'histoire d'Anna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discutaction :: Parlons-en ... actualité et dossiers de fond :: Société :: Immigration et droit d'asile-
Sauter vers: